WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pratiques de responsabilité sociale des entreprises industrielles au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Joseph Herman TIONA WAMBA
Université de Douala Cameroun -  Diplôme de professeur d'enseignement technique grade 2 ( DIPET II ) 2009
  

précédent sommaire suivant

camerounaises en matière de responsabilité sociale

En général, la recherche en sciences de gestion est marquée principalement par deux grandes approches : une approche positiviste qui prône les méthodes quantitatives et une approche constructiviste qui repose sur les méthodes qualitatives. Le choix de l'une ou l'autre méthode n'est pas le fruit du hasard, il est fonction des objectifs poursuivis par le chercheur. La méthode quantitative sera plus appropriée lorsque l'objectif de la recherche sera de quantifier et représenter les résultats obtenus. Par contre, on fera appel à la méthode qualitative lorsque le but de la recherche sera de comprendre un phénomène que l'on se sera proposé d'étudier.

I - 1 - 2 - Vers un éclaircissement contextuel du choix de la méthode

Ainsi, pour comprendre les comportements des entreprises camerounaises en matière des RSE, nous avons opté pour la méthode qualitative. D'autres raisons sou tendent le fait que nous ayons opté pour ce type de recherche :

· La Responsabilité Sociale de l'Entreprise est une thématique récente qui n'a pas encore fait l'objet de nombreuses publications dans le contexte camerounais. Notre souci est donc plus de comprendre et décrire ce phénomène que de le représenter ou le quantifier.

· Notre étude étant exploratoire, nous nous sommes arrimés aux cinq postulats d'utilisation des recherches exploratoires proposés par l'ESOMAR (European Society for Opinion and Marketing Research) pour qui une étude qualitative est menée :

- Pour déterminer les causes d'un comportement qu'on ne peut exprimer soit par méconnaissance, soit par refus de reconnaitre ces causes ;

- En prélude à une étude quantitative pour déterminer les questions à poser ;

- Pour explorer le milieu qu'on se propose d'étudier ;

- Pour obtenir une meilleure perspective là où d'autres méthodes traditionnelles d'enquête ont échoué ;

- Pour favoriser la créativité.

Toutes ces propositions, même la seconde, sont applicables à notre cas. En effet, dans le but de proposer des résultats généralisables au Cameroun, nous avons en plus des entretiens menées auprès de quatre entreprises, administré des questionnaires dans vingt-huit autres entreprises. D'où la nécessité de faire la distinction entre recherche qualitative (constructiviste) et recherche quantitative (positiviste).

Tableau 3.1 : Études qualitatives et quantitatives

Éléments de comparaison

Étude qualitative

Contextualisation

Étude quantitative

Généralisation

Objectifs

Comprendre en termes de qualité les raisons et les motivations sous-jacentes

Quantifier les données et généraliser les résultats à partir de l'échantillon de la population concernée

Échantillon

Petit nombre de cas non représentatif

Grand nombre de cas représentatifs

Collecte de données

Non structurée

Structurée

Analyse de données

Non statistique

Statistiques

Résultats

Élaborer un début de compréhension

Recommander une ligne d'action définitive

Source : adapté de Naresh et al. (2004)

L'ensemble des informations que nous voulons ainsi obtenir nécessite des méthodes précises que nous décrirons après avoir déterminé et présenté les entreprises qui répondent au mieux aux exigences de notre thème sur les pratiques de responsabilités sociales dans leur ensemble.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.