WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pratiques de responsabilité sociale des entreprises industrielles au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Joseph Herman TIONA WAMBA
Université de Douala Cameroun -  Diplôme de professeur d'enseignement technique grade 2 ( DIPET II ) 2009
  

précédent sommaire suivant

I-2- Champ d'investigation : le secteur industriel camerounais

Il est important de rappeler que notre recherche vise principalement à découvrir la réalité des pratiques de responsabilité sociale au sein des entreprises situées au Cameroun. Nous mettons un accent particulier sur les entreprises industrielles parce qu'elles répondent au mieux aux trois piliers fondamentaux de la RSE à savoir : l'aspect social (sponsoring, mécénat, dons), l'aspect économique (recherche du gain pécuniaire), et l'aspect environnemental (lutte contre la pollution).

En ce qui concerne le nombre de cas étudiés, les quatre entreprises qui ont constituées le volet constructiviste de notre recherche, satisfont pleinement le critère de saturation théorique. Dans le but de confirmer ou d'infirmer les résultats de nos différents entretiens en vue de les généraliser, nous avons en plus des quatre entreprises qui ont fait l'objet d'une recherche qualitative, administré des questionnaires dans vingt-huit autres entreprises du même secteur. Nous présenterons principalement les entreprises qui ont fait l'objet d'une étude de cas, après avoir présenté les stratégies de collecte et d'analyse des données.

I-3- Collecte et analyse des données

Le but de notre travail étant d'identifier et de caractériser les pratiques de responsabilité sociale des entreprises camerounaises, nous avons opté pour une étude exploratoire. Nous avons choisi de mener une recherche exploratoire parce que le problème des pratiques de RSE au Cameroun est un problème flou qu'il est nécessaire de clarifier et de comprendre en profondeur.

Notre recherche a démarré par un examen profond de la littérature sur la RSE et d'autres domaines qui lui sont parallèles tels que le Développement Durable, l'Investissement Responsable, l'Éthique et la Citoyenneté d'entreprise, la Business and Society, et bien d'autres. Nous nous sommes donc familiarisés à la RSE à travers les développements antérieurs sur le sujet, tels que ceux de H. Bowen, J-P. Gond, A.B. Carroll, Mc Guire, F. William, E. Persais et bien d'autres auteurs célèbres, sans oublier la Commission Européenne dont la contribution sur le sujet s'est enrichie en 2001 avec la publication du Livre Vert.

Nous avons ensuite administré un questionnaire à vingt-huit entreprises du même secteur afin de vérifier la pertinence des informations recueillies lors des entretiens.

En bref, la collecte des données s'est faite par exploration pure et simple ; en ce qui concerne la technique de collecte des données, nous avons procédé par entretien et par questionnaire. Les données recueillies ont premièrement été analysées par la technique de l'analyse du contenu pour les entretiens et par analyse des contingences pour les questionnaires.

I - 3 - 1 - L'étude de cas : vers une vision aussi complète que possible du problème.

En effet, pour avoir une vision aussi complète que possible du phénomène, on cherche à obtenir des précisions en vue de reformuler le problème. Cette situation intervient notamment lorsqu'une enquête exploratoire sous forme d'entretien approfondi auprès des experts est nécessaire. Elle répond ainsi à plusieurs situations parmi lesquelles ont peut citer : le souci de mieux reformuler le problème et entreprendre ensuite une investigation plus précise ; le souhait d'éliminer certaines éventualités ou certains aspects du problème qui ont déjà été vérifiés ; le souci d'élaborer un questionnaire ou un guide d'entretien intégrant toutes les situations possibles et le code linguistique en vigueur dans le contexte étudié.

Selon Evrard, Pras, et Roux (1998), cités par Lépineux (1992), L'étude de cas est « particulièrement recommandée lorsqu'on aborde des champs nouveaux, complexes, où les développements théoriques sont faibles et où la prise en compte du contexte est déterminante pour l'élaboration d'un processus de compréhension ». La littérature au sujet de la RSE étant très pauvre au Cameroun, il nous a fallu rencontrer les responsables de certaines entreprises de la place, de recueillir les données primaires qui nous ont permises de mieux nous renseigner sur la nature du phénomène que nous étudions. Ainsi, la stratégie d'étude de cas que nous avons adoptée, s'adapte non seulement à une démarche qualitative, mais nous a aussi permis de mettre en relief les spécificités des pratiques de RSE au Cameroun.

Dans l'ensemble de ces situations, des entretiens en profondeur auprès des experts, ont été nécessaires, dans le but de déterminer les aspects critiques du sujet.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.