WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pratiques de responsabilité sociale des entreprises industrielles au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Joseph Herman TIONA WAMBA
Université de Douala Cameroun -  Diplôme de professeur d'enseignement technique grade 2 ( DIPET II ) 2009
  

précédent sommaire suivant

I - 3 - 3 - La collecte des données proprement dite : le déroulement des entretiens

En général, toute collecte de données se fait sur la base d'un certain nombre de critères. En ce qui nous concernent, les critères sur lesquels nous avons fondé la collecte de nos données ont été résumés en deux modèles : un premier modèle qui n'est autre que le modèle des stakeholders proposé par M. Friedman en 1984, et un second modèle que nous avons nous-mêmes conçus, et qui reflète les différentes dimensions de la RSE. Ces modèles sont les suivants :

Tableau 3.2 : Modélisation de l'approche des Stakeholders

Entreprise

Communauté locale

Clients

Concurrents

Ecologistes

Associations commerciales

Employés

Medias

Gouvernement

Propriétaires

Défenseurs des consommateurs

Fournisseurs

Est considéré comme stakeholder, tout individu ou groupe qui peut affecter ou être affecté par la réussite de l'entreprise.

Source : A. ACQUIER et F. AGGERI (2008), Inspirés de Freeman (1984)

Tableau 3.3: Essai de modélisation des activités de RSE au Cameroun

Réglementaire

Responsabilité Sociale de l'Entreprise

Volontaire

Mixte

 

Chaque entretien a commencé par une description succincte de notre thème. Nous commencions donc par une définition très brève de ce l'on entend par responsabilité sociale, puis nous exposions les objectifs visés par notre travail de manière concise, et expliquions enfin le but visé par la recherche. Nous nous sommes rendu compte que cette phase était primordiale, car la plupart des répondants ne sachant pas ce qu'est la RSE, prétendaient même ne pas là pratiquer. Mais une fois qu'ils avaient été édifiés sur ce concept, leurs commentaires sur le sujet devenaient aussi nombreux que riches en contenu.

En effet, lors du déroulement de la plupart des entretiens, les différents thèmes du guide d'entretien n'ont pas été abordés dans l'ordre. Car, dans leurs argumentations, les interviewés donnaient des réponses aux thèmes à venir. Ce qui ne nous a pas empêchés, dans certains cas, de revenir sur les points qu'ils avaient déjà évoqués à leur insu, afin de s'assurer de la qualité et de la fiabilité des réponses fournies. Lors de la collecte des données, le facteur temps a joué un rôle très important.

A cet effet, JOLIBERT et JOURDAN (2006) soulignent que la durée d'un entretien semi directif est d'au moins trente (30) minutes et ne saurait excéder une heure trente minutes (1h30mn). Nos entretiens ont pour la plupart, excédé les quarante-cinq (45) minutes. Ce qui rend nos entretiens valides, du point de vue de JOLIBERT et JOURDAN. A cet effet, nous avons résumé la durée de chacun de nos entretiens dans le tableau ci-après :

Tableau 3.4 : Déroulement des entretiens

Sociétés

Secteur d'activités

Nombre d'entretiens

Responsables rencontrés

Dates des entretiens

Durée de l'entretien

S.A.B.C

Agro

Alimentaire

3

Adjoint au DRH

13 / 04 / 09

51 min

22 / 04 / 09

89 min

Centre médical

22 / 04 / 09

85 min

ALUCAM

Métallurgie

3

DAF Adjoint

15 / 04 / 09

90 min

RH et Formation

15 / 04 / 09

87 min

DAF Adjoint

20 / 04 / 09

89 min

NESTLE

Agro Alimentaire

2

Conducteur des travaux

02 / 05 / 09

72 min

Conducteur des travaux

15 / 05 / 09

62 min

TOTAL

Hydrocarbures

1

Adjoint au DRH

06 / 05 / 09

86 min

Totaux (nombre et durée)

9

-------------------------

----------

711 min

Durée Moyenne des entretiens

 

Le tableau ci-dessus nous donne une durée moyenne des entretiens de 79 minutes soit, une heure dix-neuf minutes (01 heure 19 minutes). Ce qui est nettement supérieur à 45 minutes et inférieur à 1h30mn. Ce qui nous permet de conclure que, du point de vue de Jolibert et Jourdain, nos entretiens sont valides.

Dans le but de vérifier la crédibilité des informations recueillies, nous avons chaque fois pris la peine, avant de quitter les sites qui nous avaient accueillis, de vérifier la crédibilité de ces informations en reprenant partiellement ou totalement les thèmes du guide d'entretien avec un employé rencontré au hasard. Bien qu'informelle, cette façon de procéder permet de rendre plus fiables, les résultats de la recherche, l'objectif étant de minimiser voire d'annuler les biais dans la recherche et d'inférer ces résultats sur une population plus large. Nous nous sommes rendu compte qu'à chaque fois, les argumentations des nouveaux interviewés étaient en phase avec ceux fournis par leurs prédécesseurs. Ce qui fut d'ailleurs très rassurant.

Une fois les données collectées, il ne nous reste plus qu'à les analyser afin d'en tirer les conclusions nécessaires quant aux réalités de la RSE dans les entreprises industrielles camerounaises. Pour ce faire, plusieurs méthodes d'analyse des données ont été utilisées, afin d'affiner les résultats de la meilleure des façons possibles.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.