WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pratiques de responsabilité sociale des entreprises industrielles au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Joseph Herman TIONA WAMBA
Université de Douala Cameroun -  Diplôme de professeur d'enseignement technique grade 2 ( DIPET II ) 2009
  

précédent sommaire suivant

I - 3 - 4 - L'analyse des données : concours conjoint des méthodes qualitatives et

quantitatives

L'objectif de notre étude étant non seulement de décrire les comportements RSE des entreprises camerounaises, mais aussi de les classer par types, il s'est avéré nécessaire de recourir à la méthode traditionnelle propre aux recherches qualitatives exploratoires : il s'agit de l'analyse du contenu. Mais pour atteindre notre second objectif (ressortir la spécificité des entreprises camerounaises en matière de RSE et généraliser les résultats), nous avons dû recourir aux méthodes quantitatives (analyse uni variée et tableaux de contingence). Lors de l'analyse des données, nous avons d'abord procédé par analyse du contenu des entretiens avant de passer à l'analyse quantitative des questionnaires.

I - 3 - 4 - 1 - La description des données recueillies par l'analyse factorielle du contenu

Il existe plusieurs techniques d'analyse des données qualitatives qui reposent toutes sur le savoir-faire du chercheur, qui découle à la fois de sa formation, de son expérience, mais aussi de son intuition (I. Desbordes, 1998) cité par (Jolibert et Jourdan, 2006, p 49). Les deux techniques les plus employées sont le résumé et l'analyse du contenu.

Le résumé est la forme d'analyse la plus simple en matière d'études qualitatives. Il s'agit pour le chercheur, à partir d'un matériel d'étude souvent très volumineux, de produire une synthèse comprenant les principaux enseignements de l'étude, tout en ressortant la richesse et les nuances des entretiens jugés plus significatifs.

L'analyse du contenu que nous avons jugée adéquate pour notre étude a été définie par WEBER (1985) comme « une procédure de réduction de données qui consiste à classifier dans un nombre restreint de catégories, un grand nombre de mots et d'expressions », cité par (Jolibert et Jourdan, 2006). Ainsi, il s'agira pour nous de déceler des mots clés et des concepts importants, afin de quantifier leur fréquence d'occurrence, l'objectif étant d'aboutir à une description du contenu des données qui réponde à trois caractéristiques primordiales : l'objectivité, l'exhaustivité ou la systématisation et la quantification.

En effet, l'objectivité est obtenue en faisant analyser les mêmes données par plusieurs chercheurs, ou en analysant plusieurs fois les mêmes données (ce que nous avons fait), afin d'éviter l'introduction de biais. La description est systématique ou exhaustive dans la mesure où tous les mots prononcés par les interviewés sont pris en compte. Il est essentiel que la totalité des mots utilisés par le répondant, pendant toute la durée de l'entretien, soit prise en considération. Cette nécessité vise à répondre aux exigences de rigueur et d'impartialité et que le chercheur ne procède pas à un choix arbitraire des informations les plus évidentes, parce que en relation avec le sujet de l'étude. Enfin, elle est quantitative puisqu'on va compter les fréquences d'apparition des thèmes ou des mots. Les informations une fois classées, le chercheur procède à la détermination des fréquences d'apparition des différentes catégories. Toutefois, la généralisation des résultats obtenus ne peut avoir lieu que si le nombre de personnes interrogées est assez élevé.

Dans le cadre de notre étude, nous avons premièrement procédé par analyse du contenu dans le but de quantifier les résultats obtenus (fréquence d'apparition des informations) au terme de nos différents entretiens. Mais, compte tenu du nombre de cas étudiés (04) et de l'objectif visé par notre recherche (généralisation des résultats), cette méthode, certes nécessaire et quasi incontournable pour ce type d'étude, s'est avérée insuffisante pour nous permettre de restituer des résultats généralisables. Pour ce faire, nous avons administré un questionnaire à vingt-huit autres entreprises également issues du secteur industriel.

I - 3 - 4 - 2 - Le questionnaire : constitution de l'échantillon, méthode de recueil et

d'analyse des données et opérationnalisation de la RSE.

Le questionnaire est un outil indispensable au recueil de différents types d'informations, notamment sur les comportements, les attitudes et opinions, les connaissances et sur des données sociodémographiques (âge, sexe, revenu, ...). C'est un ensemble de questions qui peuvent des questions ouvertes, fermées ou les deux. En ce qui concerne notre questionnaire, nous avons utilisé en grande partie des questions fermées (dichotomiques et multiples) dans le but de faciliter leur codification.

Nos questionnaires ont été administrés à un ensemble de 28 entreprises, toutes du secteur industriel. Dans le but de constituer un échantillon représentatif de la population des entreprises industrielles, nous avons utilisé la méthode dite probabiliste plus précisément le sondage aléatoire stratifié. Pour ce faire, nous avons utilisé deux variables de stratification ou critères de constitution des groupes à savoir la situation géographique et le secteur d'activité. La situation géographique permet de répartir notre échantillon de manière équitable sur les trois principales zones industrielles des la ville de Douala : Douala-Bassa, Magzi-Bonaberi, Ndobo-Bojongo.

Questionnaire

En ce qui concerne le recueil des données, on distingue deux modes d'administration de questionnaires auprès des interviewés : il peut être auto-administré ou présenté par un enquêteur. On peut les résumer dans le schéma ci-après :

Enquêteur

Auto-administré

Face à face

Postal

Téléphone

Minitel

Comme le montre le schéma ci-dessus, nous avons effectué nous-mêmes les entretiens et les questionnaires ont été remplis suivant le mode d'administration « face à face » pour nous assurer de la fiabilité des réponses et expliquer le contenu des réponses non comprises par l'enquêté ou l'interviewé.

Enfin, les données recueillies ont été analysées grâce au logiciel de traitement de données statistiques SPSS, à partir duquel nous avons effectué deux analyses. Premièrement, l'analyse uni-variée ou tri à plat afin de présenter question par question, les solutions obtenues pour chacune des modalités de réponse. Puis, nous avons, à travers l'analyse des tableaux de contingence croisant les variables pertinentes du questionnaire, interprété le coefficient de contingence qui en résulte.

Le RSE se manifeste aussi bien en interne qu'en externe. Au plan interne, il s'agit de la responsabilité envers les PP internes (employés et shareholders) ; en externe, il s'agit des PP externes (la société civile, les clients, les fournisseurs, l'État, les ONG ...).

Tableau 3.5 : Opérationnalisation du concept de RSE

Concepts

Dimension

Indicateurs

Engagement social ou sociétal

La RS en interne

-Climat social en entreprise

-Parité Homme-femmes

-Équilibre régional

-Conditions de travail et de sécurité

-Hygiène et salubrité

-Processus de carrière

-Politiques de formation des employés

-Rémunération du personnel

-Affiliation du personnel à la CNPS

-Qualité des produits

La RS en externe

-Relations avec les fournisseurs

-Relations avec les clients

-Respect des délais et des normes de

fabrication

-Relations avec les autres tiers

-Activités philanthropiques (dons)

-Activités de sponsoring et de mécénat

-Reporting sociétal

Engagement environnemental

L'environnement

-Engagement dans le développement de

la communauté locale

-Lutte contre la pollution

-Activités de protection environnement

-Gestion des déchets et autres rejets

-Politiques de prévention et de gestion

des risques environnementaux

Responsabilité économique

Objectifs visés

-Impact sur la capacité de production

-Productivité des employés

-Horizon des retombées

-Maitrise des coûts de production

-Impact sur le chiffre d'affaires

-Rentabilité économique (profit)

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)