WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La conception et la réalisation d'un site internet, outil de promotion de l'université adventiste d'Afrique centrale(uaac)

( Télécharger le fichier original )
par Jonathan KITENGE
Université libre de Kigali Rwanda - Licence 2006
  

précédent sommaire suivant

Appel aux couturier(e)s volontaires

1.2.2 Acquisition d'un nom de domaine

Le nom de domaine est défini comme l'adresse d'un site sur le World Wide Web6(*)6. Le World Wide Web6(*)7 est lui-même un service interactif proposé sur Internet qui met à disposition toutes sortes d'informations composées des textes, d'images, de sons et de séquences vidéo.

Le nom de domaine est très parlant pour l'utilisateur d'Internet, nous pouvons le comparer à l'adresse géographique d'une entreprise ou d'une maison. Sans cette adresse on ne peut situer une entreprise sur l'espace virtuel6(*)8. Cette adresse est appelée URL (Uniform Resource Locator).

L'adresse contenant votre nom de domaine commence par le http:// mais il est inutile de savoir cette partie par ce que même sans le saisir vous pouvez atteindre le site Web que vous souhaitez en saisissant l'autre partie de l'adresse6(*)9.

Voyons à partir d'un exemple les parties d'un URL :

http://www.ratz.com/robin/hats.html

1. http:// : http signifie Hypertext Transfer Protocol. Cette partie de l'adresse indique que le fichier recherché est une page du world wide web7(*)0. Vous pouvez rencontrer news:// ou ftp:// sur d'autres URL à la place de http:// ; elles indiquent que ces fichiers ne sont pas des pages web.

2. www. : Ce sont les initiales du world wide web. www n'est qu'une convention, cette partie n'indique pas que le fichier est une page web7(*)1 et certains URL ne comportent pas le www à l'exemple de http://amour.com

3. ratz.com/ : C'est la partie qui indique le propriétaire du site ou le nom de domaine7(*)2. RATZ étant le nom du propriétaire, com étant le domaine d'activité du propriétaire, ici le domaine commercial.

4. robin/hats.html : La dernière partie de l'adresse correspond au chemin d'accès qui indique au navigateur où chercher la page souhaitée7(*)3. Dans notre modèle par exemple, le navigateur a trouvé ratz.com, et le slash (/) signifie qu'il doit poursuivre la recherche dans le dossier ou repertoire nommé ROBIN. Le slash suivant demande au navigateur de regarder ensuite dans le dossier ROBIN le fichier intitulé hats.html ; toutes les pages web sont appelées « fichiers html »

Lorsque nous demandons à un navigateur Internet de se rendre à l'adresse suivante : http://www.ulk.ac.rw, c'est sûr que ce navigateur Internet va se rendre sur le site Web de l'Université Libre de Kigali. Le nom de domaine que nous aurons saisi ( http://www.ulk.ac.rw), est traduit par ce qu'on appelle le DNS (Domain Name Server) en une série de chiffres plus faciles à interpréter par l'ordinateur.

Cette série de chiffre est appelée adresse I P. L'adresse I P7(*)4 est l'équivalent numérique du nom de domaine. Cet équivalent numérique permet à l'ordinateur d'interpréter et comprendre rapidement l'ordre de l'utilisateur.

1. Les extensions de domaine

Les extensions de domaine sont les lettres situées à la fin d'une adresse Internet. Elles sont connues sous le nom de ``Top- level domain'' (TLD). Elles ont été appelées Top- level domain parce que normalement on lit les adresses de droite à gauche, les lettres se situant à droite du point, par exemple le ``fr'' de yahoo.fr, sont le niveau de hiérarchie supérieur d'une adresse Internet.

Les extensions de domaine sont de deux catégories ; les TLD génériques et les country- level TLD (ou domaines nationaux).

· TLD génériques

Parmi les TLD génériques, nous rencontrons7(*)5 souvent les quatre extensions de domaines suivantes :

- .com : pour les opérations commerciales

- .edu : pour les organismes éducatifs

- .net : pour les fournisseurs de services Internet

- .org : pour les organisations à but non lucratif

A part les quatre citées, il y a d'autres qui furent adoptées en 1997, soit :

- .arts : sites d'art

- .firm : sociétés commerciales

- .info : services d'information

- .nom : sites privés

- .rec : sites de divertissement

- .store : sites marchands

- .web : sites traitant du Web

En novembre 2000, suite au meeting de Los Angeles, l'ICANN*(*) (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a adopté les domaines de premier niveau suivants :

- - .info

- .biz

- .name

- .pro

- .coop

- .aero

- .museumDe toutes ces extensions, il faut retenir qu'il n'est pas obligatoire d'utiliser l'extension adéquate. C'est pourquoi, nous retrouvons des adresses en .com des organisations à but non lucratif et même des adresses en .net des organisations qui n'ont rien à voir avec les fournisseurs d'accès à l'exemple de http://www.lesoftonline.net qui est l'adresse du journal `Le Soft'.

· Country- level TLD

Les country- level TLD ou domaines nationaux indiquent simplement le pays d'origine du site Web, par exemple le .de pour les sites allemands ou .za pour les sites Web sud africains.

Le champ d'Internet étant mondial, les domaines nationaux ne veulent pas dire le pays où se trouve le serveur.

Par exemple pour les organismes internationaux, il s'avère souvent utile d'enregistrer le même nom de domaine dans plusieurs pays et faire une traduction du site en plusieurs langues ; c'est à dire dans les langues locales de ces pays.

Au Rwanda, Rwandatel donne le .rw à ses clients comme country- level TLD.

Nous retrouvons chez Rwandatel le :

- .co.rw : pour les sites des opérations commerciales

- .org.rw : pour les sites des organisations à but non lucratif

- .ac.rw : pour les sites des organismes éducatifs

2. L'acquisition et le choix du nom de domaine

Aujourd'hui le choix du nom de domaine devient de plus en plus difficile par ce que presque toutes les combinaisons sont prises7(*)6. Il n'est plus facile de trouver un nom de domaine en trois ou quatre lettres.

Il est conseillé de donner à votre nom de domaine le nom de votre société parce que premièrement le nom de votre société est déposé et deuxièmement il sera plus facile à vos avocats de libérer ce nom s'il est déjà pris, parce qu'il est déposé, c'est à dire qu'il ne peut être utilisé par une autre personne même pour en faire un nom de domaine.

Si vous ne voulez pas prendre le nom de votre société, il est conseillé de choisir des mots assez courts pour être mémorisé facilement par le consommateur et suffisamment longs pour éviter qu'ils soient pris7(*)7.

Pour savoir si votre nom de domaine choisi est libre ou non ; la tâche est facile. Si vous voulez loger votre site Web chez Rwandatel ; elle se charge de le vérifier à votre place.

Mais aussi Internet vous offre la possibilité de le faire vous-même. Pour cela, vous devez passer par un utilitaire whols. L'utilitaire whols le plus utilisés se trouve sur la page de network solution7(*)8 à :

www.networksolutions.com/cgi-bin/whois/whois .

Vous pouvez aussi utiliser un programme autonome comme whols ultra, à télécharger sur :

www.analogx.com/contents/download/network/whois.htm .

Ou bien tout simplement vous pouvez essayer la boîte à outils proposée par www.whois.net .

Après avoir choisi votre nom de domaine et vous être assuré que ce nom est libre ; il faut l'enregistrer. C'est en général votre fournisseur d'espace Web qui s'en charge. Il existe plusieurs organismes se chargeant de l'enregistrement du nom de domaine à un prix variant autour de 40$ par an7(*)9 ou même gratuitement à l'exemple de www.ulimit.com/fr.

Au Rwanda, Rwandatel se charge de l'enregistrement des noms de domaine en .rw gratuitement à condition d'être abonné à son service Internet. En d'autres termes, toute personne voulant déposer un nom de domaine dans la zone .rw doit s'adresser à Rwandatel.

* 66 DAVID, C., et RHONDA, C., op- cit, 2001, p 246

* 67 KOTLER, P., et DUBOIS, B., op- cit, 2000, p 734

* 68 WILLIAMS, R., et TOLLETT, J., op- cit, 2000, p. 23

* 69 Ibidem

* 70 Ibidem

* 71 Ibidem

* 72 Ibidem

* 73 WILLIAMS, R., et TOLLETT, J., op- cit, 2000, p. 23

* 74 DAVID, C., et RHONDA, C., op- cit, 2001, p 246

* 75 DAVID, C., et RHONDA, C., op- cit, 2001, p 319

* * L'ICANN : est une organisation représentative de l'ensemble de l'Internet mondial. Le gouvernement américain qui a toujours été impliqué dans la gestion d'Internet, supervise, par le biais de l'ICANN, la gestion de Domain Name Server ou system (DNS), de l'adressage IP, des paramètres du protocole IP ainsi que du serveur ROOT. ICANN tient la liste de tous les registars autorisés à enregistrer votre nom de domaine.

* 76 DAVID, C., et RHONDA, C., op- cit, 2001,p 246

* 77 Ibidem

* 78 Idem, p 248

* 79 DAVID, C., et RHONDA, C., op- cit, 2001, p 249

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil