WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La culture de l'igname ( Dioscorea sp ) et sa valeur sociale, culturelle et économique dans le canton de Dimori en pays Bassar au Togo

( Télécharger le fichier original )
par Bassa KPAKPADJA
Université de Lomé Togo - Maitrise en lettres et sciences humaines 2011
  

précédent sommaire suivant

2.4- Les variétés de Dioscorea sp cultivées

Il existe plusieurs variétés de Dioscorea sp cultivées à Dimori ; mais parfois les mêmes variétés peuvent avoir des noms différents selon le milieu.

En général, nous pouvons distinguer les variétés à foufou qui appartiennent à l'espèce complexe Dioscorea rotundata-cayenensis et les autres qui ne conviennent pas au foufou et dont la plupart appartiennent à l'espèce Dioscorea alata. (ICAT, Bassar, 1989).

L'espèce rotundata-cayenensis regroupe en effet les Dioscorea sp cultivées dont les tubercules pelés et bouillis se prêtent bien au pilage. Nous avons dénombré à Dimori plus de 300 cultivateurs de l'espèce D. rotundata-cayenensis suite à une prospection et collecte réalisées en 1989 par l'INPT. Un effectif de 1 800 accessions de Dioscorea sp cultivées avait été collecté dont 1 500 accessions de D. rotundata-cayenensis. Les principaux éléments de cette espèce cultivés à Dimori sont consignés dans le tableau n°10. Les rendements moyens ont été estimés entre 6 et 12 tonnes par hectare pour le D. rotundata-cayenensis (ICAT, Bassar).

Tableau n°10 : Les variétés de D. rotundata-cayenensis cultivées à Dimori

variétés

Principales caractéristiques

Laboco

Précoces, bon foufou, bonnes frites

Kpitenki

Bon foufou, plusieurs tubercules

Baffor

Bon foufou

Apono

Gros tubercules, bon foufou

Moniya

Gros tubercules

Katala

Bon rendement, bon foufou

Nimon

Gros tubercules, bonne commercialisation

Kplindjou

Bon rendement

Tinofin

Bon rendement

Kéké

Plusieurs tubercules

Atakab

Résistance à la calebasse

Source : Travaux de terrain, 2011

Au total, nous avons 11 éléments de l'espèce D rotundata-cayenensis répertoriés jusqu'à nos jours dans les habitudes culturales des paysans de Dimori. Certains de ces éléments ont des particularités comme le laboco qui est parfait au pilage (foufou) et à la friture, Nimon qui a un bon rendement, Atakab qui est résistant et d'autres particularités encore. Cette espèce est très différente de l'espèce D alata par la forme dont les particularités des variétés sont parfois similaires comme le montre le tableau n°11.

Tableau n°11 : Les variétés de D. alata cultivées à Dimori

Variétés

Principales caractéristiques

Gbendile

Bonne conservation

Lambor

Bon goût

Tchitchiboka

Précoce

Ipodja

Bon rendement

Akaba

Bon rendement

Mantchasse

Gros tubercules, bon rendement

Source : Travaux de terrain, 2011

Le tableau n°11 montre les variétés de l'espèce D alata cultivées à Dimori et leurs principales caractéristiques. En effet, nous avons enregistré six (06) variété de cette espèce au cours de notre enquête avec des particularité comme bonne conservation pour la variété Gbendle ; bon goût pour Lambor ; bon rendement pour Ipodja et Akaba et gros tubercules pour la variété Mantchasse.

2.4.1- Les variétés locales cultivées à Dimori

Ce sont des types de Dioscorea sp appartenant généralement à l'espèce Dioscorea rotundata cayénensis cultivés à Domori et qui sont en relation avec les conditions climatiques et édaphiques du milieu.

En effet, étant donné les exigences en eau et en matières minérales du Dioscorea sp, certaines variétés cultivées spécialement dans la préfecture de Bassar et particulièrement dans le canton de Dimori possèdent des saveurs, des aptitudes à la production et cycles qui sont intimement liés à la composition minéralogique des sols et à la pluviométrie. C'est le cas par exemple du Laboco, Kéké, Nimon, Kinoman, Lambor etc. comme le montre le tableau n°12.

Tableau n°12 : Caractéristiques des variétés locales de Dioscorea sp cultivées à Dimori

variétés

Cycle en mois

Rendements en T/ha

Aptitude à produire

Laboco

6 à 7

8 à 10

Moyenne

Kpitenki

6 à 7

8 à 10

Moyenne

Baffor

6 à 7

8 à 10

Moyenne

Apono

10 à 12

12 à 15

Bonne

Moniya

10 à 12

12 à 15

Bonne

Katala

10 à 12

10 à 15

Bonne

Kplindjou

10 à 12

10 à 14

Bonne

Tinofin

10 à 12

10 à 14

Bonne

Kéké

10 à 12

10 à 13

Bonne

Atakab

10 à 12

10 à 13

Bonne

Source : Travaux de terrain, 2011.

Le tableau n°12 montre les caractéristiques des variétés locales surtout de l'espèce D rotundata-cayenensis cultivées à Dimori. Il faut noter la similitude des caractéristiques de certaines variétés telles que Laboco, Baffor et Kpintenki qui ont le même cycle en mois (6 à 7 mois), le même rendement (8 à 10 T /ha) et les mêmes aptitudes à la production c'est-à-dire moyenne.

Les exigences en sol et en eau donne surtout au Laboco sa saveur sucrée et sa flexibilité quand le tubercule est bouillis et pilé (foufou), à la variété Nimon sa douceur, comme son nom l'indique en vernaculaire.

Ce sont toutes ces particularités qui font que toutes les Dioscorea sp de Bassar en général et le Laboco en particulier sont appréciés sur le plan national au Togo et même à l'étranger.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut