WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La culture de l'igname ( Dioscorea sp ) et sa valeur sociale, culturelle et économique dans le canton de Dimori en pays Bassar au Togo

( Télécharger le fichier original )
par Bassa KPAKPADJA
Université de Lomé Togo - Maitrise en lettres et sciences humaines 2011
  

précédent sommaire suivant

1.3.2.2- Les associations de culture avec le Dioscorea sp

A l'exception du soja, 90,6 % de nos enquêtés apprécient le système d'association. L'association des cultures en pays Bassar est une pratique très ancienne. En effet, dans cette association, on distingue la culture principale à laquelle l'on associe une autre dite secondaire ou intercalaire. Cette association a plusieurs avantages dans le milieu rural où l'on pratique une culture extensive.

Lorsque l'une des récoltes principales ou secondaire donne de mauvais rendements par suite d'une sécheresse, ce qui est d'ailleurs fréquent, la superficie correspondante n'est pas pour autant perdue ; autrement dit cette association de compensation est une technique culturale qui permet d'obtenir des rendements appréciables.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.