WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Usage des symboles dans Syngué Sabour Pierre de Patience d'Atiq Rahimi

( Télécharger le fichier original )
par Nadia Fatima Zohra SATAL épouse CHERGUI
Université Abdelhamid Benbadis Mostaganem - Algérie - Magistère, option sciences des textes littéraires 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1-3-CARACTÉRISTIQUES, FONCTIONS ET POUVOIR DU SYMBOLE

? Caractéristiques

Est-il décelable ? Quelles spécificités font de quelque chose un symbole ? Existe-t-il des caractéristiques relatives à tous les symboles ?

Les symboles ne se laissent pas facilement appréhender et ne peuvent répondre à une règle de prototype, cependant tous semblent satisfaire les critères que nous relèverons dans ce qui suit :

1- LA POLYSÉMIE

Un symbole est nécessairement polysémique ; il peut avoir plusieurs sens qui engendrent eux-mêmes d'autres valeurs sémantiques et qui supposent un large éventail d'interprétations. Son foisonnement de sens est tel qu'Eco emploie le terme de « nébuleuse de propriétés possibles »33(*) pour nommer ce caractère de polysémie dont il dispose. Les significations qu'il véhicule ne sont pas limitables et sont quantitativement infinies. Concernant cette multitude de significations que le symbole offre, Wunenburger souligne qu'

« Une forme physique ou langagière apparaît comme symbolique dans la mesure où elle suggère à la conscience, un feuilletage, une hiérarchie, de significations emboîtées, qui sont orientées vers une hauteur ou une profondeur, et qui conduisent vers des contenus de pensée élargis par rapport à leurs déterminations particulières et contingentes de départ 34(*) ».

C'est dire que d'une seule manifestation symbolique, la conscience d'un individu est conduite à faire défiler un nombre infini de significations qui s'y rapportent toutes de prime abord par analogie et ensuite par transcendance.

Le schéma que nous proposons ci-dessous, n'est qu'une conceptualisation réduite du foisonnement de la signification symbolique, pris dans ses proportions réelles, il s'étalerait sur plusieurs pages.

Foisonnement de la signification symbolique

2-L' AUTO-DYNAMISME

Il possède un pouvoir intrinsèque qui lui est propre. Ceci signifie qu'il véhicule en lui-même toute sa signification : un symbole ne peut prendre effet que si un rapprochement est établi entre ses deux composantes ; un symbolisant et un symbolisé (le symbolisant avant cette opération n'est qu'un signe qui désigne un objet ou autre). Son pouvoir lui est immanent, il relève de son fondement même35(*), pris à part, le symbolisant n'a aucune valeur significative symbolique, seule une combinaison de celui-ci avec le symbolisé constituerait un symbole, selon Ortigues, le principe du symbolisme serait « une liaison mutuelle entre des éléments distinctifs dont la combinaison est significative 36(*)».

* 33 Eco, Umberto, op.cit.

* 34 Wunenburger, Jean Jacques, « Les ambigüités de la pensée sensible : Contribution à une approche de l'imagination symbolique », in Cahiers internationaux du symbolisme, n° 77-78-79, 1994, p. 28.

* 35 Richard, Jean, « Symbolisme et Analogie chez Paul Tillich(II) », Laval théologique et philosophique [en Ligne], 1977, vol. 33, n°1, pp. 39-60. http://www.erudit.org/revue/ltp/1977/v33/n1/705593ar.html?vue=resume (consulté le 17 juin 2011).

* 36 Ortigues, Edmond, op.cit. p. 86.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net