WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Rôle de la communication dans l'encadrement des jeunes filles vivant dans la rue par l'ONG O.R.P.E.R. ( œuvre de reclassement et de protection des enfants de la rue )

( Télécharger le fichier original )
par Nancy Eliane NSITU MALOBA
Université catholique du Congo - Graduat 2011
  

sommaire suivant

1

INTRODUCTION GENERALE

1. Problématique

Cette étude vise à passer en revue le rôle de la communication dans l'encadrement des jeunes filles vivant dans la rue par l'organisation non gouvernementale OEuvre de Reclassement et de Protection des Enfants vivant dans la Rue (O.R.P.E.R), afin d'évaluer son incidence et son importance dans le vécu social.

La tradition Congolaise à l'instar des autres traditions Africaines considère l'enfant comme un des biens les plus précieux pour la famille. Il constitue une richesse, une force sociale et même économique pour ceux qui en ont. Nos traditions ont été portées à la sauvegarde et à la protection de l'enfant.

Faisant partie des groupes les plus vulnérables de la société, la protection de l'enfant devrait être une priorité des sociétés et de toute communauté (locale, nationale, internationale). Contrairement aux différentes attentes, nous remarquons de plus en plus d'enfants dans la rue et de la rue et sont quotidiennement menacés par la faim, la solitude, la violence, l'exploitation sexuelle, les infections et maladies sexuellement transmissibles. Bien que les filles sont moins visibles que les garçons souvent ce sont elles qui sont les plus exposées aux agressions plus sexuelles et à la prostitution. D'où plus ce phénomène s'accroît plus les chances d'espérer à l'épanouissement physique, psychologique, social... de la jeune fille sont moindres. Livrée à tout, un bon nombre des maux voit les jours, notamment celle des nouvelles générations qui survivent à la rue à la suite des grossesses précoces et non désirées, la croissance accrue des enfants vivant à la rue qui augmentera le taux des analphabètes et même la propagation rapide des infections et maladies sexuellement transmissibles et aussi et surtout à la pression démographique croissante.

Tout être humain ne naisse pas dans la rue ni pour la rue. Avec des conditions de vie précaires au sein d'une cellule familiale, s'exercent de nombreuses maltraitances plus à l'égard de l'enfant, accusé de tout, chassé de chez eux ou bien n'acceptant plus la maltraitance l'enfant échappe à la loi familiale et s'enfuit dans la rue imaginant trouver une vie meilleure ou encore de la liberté ; mais il rencontre la loi de la rue qui est plus dure. Déjà dès son jeune âge, il a été souvent témoin des affrontements ou agressions mortels.

2

La jeune fille vivant dans la rue est confrontée à des problèmes particulièrement graves si elle est abandonnée à elle-même.

Les tout premiers contacts sont déterminants, alors il est important de réfléchir à des messages clairs et accessibles pouvant donner une chance à ces dernières de quitter durablement la rue et de se construire un avenir.

Dans le processus de ramener la jeune fille en rupture familiale à la maison, l'emploi de la communication s'avère important. D'où nous nous posons la question suivante :

? Quelles sont les fonctions de la communication dans l'encadrement des

jeunes filles vivant dans la rue par l'ONG ORPER ?

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy