WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Rôle de la communication dans l'encadrement des jeunes filles vivant dans la rue par l'ONG O.R.P.E.R. ( œuvre de reclassement et de protection des enfants de la rue )

( Télécharger le fichier original )
par Nancy Eliane NSITU MALOBA
Université catholique du Congo - Graduat 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CONCLUSION GENERALE

Conclure un travail scientifique n'est pas l'achever, c'est une occasion pour le chercheur de faire l'inventaire de ce qui a été l'essentiel des préoccupations et éventuellement ouvrir d'autres perspectives pour de nouvelles recherches.

Au terme de cette étude qui a porté sur « le rôle de la communication dans l'encadrement des jeunes filles vivant dans la rue par l'ONG Oeuvre de Reclassement et de Protection des Enfants vivant dans la Rue » (O.R.P.E.R.), il y a lieu de rappeler les préoccupations qui l'ont suscitée. En abordant cette étude, la préoccupation majeure était celle de savoir quelles étaient les fonctions de la communication dans l'encadrement des jeunes filles vivant dans la rue par l'ONG O.R.P.E.R.

Nous avons avancé à titre d'hypothèse que dans le processus d'encadrement des jeunes filles vivant dans la rue par l'ONG O.R.P.E.R, la communication remplit un bon nombre des fonctions, à savoir : la transmission de l'héritage culturel, de relation sociale, et de divertissement. En vue de vérifier notre hypothèse nous avons mobilisé un ensemble d'instruments scientifiques à savoir les entretiens et la technique documentaire.

L'argumentation qui a sous-tendue la démonstration de l'hypothèse a été déployée à travers les trois chapitres qui constituent l'ossature de ce travail. Après avoir discuté sur les aspects théoriques de cette étude dans le premier chapitre, nous avons, dans le deuxième chapitre, fait une présentation de notre champ d'investigation qui est l'ONG O.R.P.E.R. Fidèle à notre démarche monographique et par l'approche fonctionnaliste de R. WRIGHT, nous avons, dans le troisième chapitre, présenté les principaux résultats de nos entretiens et enfin nous avons analysé ces résultats.

Des analyses faites, il s'est dégagé que les fonctions de la communication qui s'appliquent dans l'encadrement des enfants en rupture familiale relèvent de la transmission :

38

? De lien social par des colonies de vacances et des concerts de Noël

qui constituent un moment qui met un accent sur la relation entre les enfants de la rue et la communauté et

? De divertissement qui passe par l'organisation des jeux, des
excursions, des concerts et spectacles organisés par les enfants eux-mêmes.

Dans son travail d'encadrement O.R.P.E.R. a besoin d'établir une bonne relation de communication entre les encadreurs et ces jeunes encadrés parce que cette relation conditionne la confiance même qui est à la base de tout travail d'encadrement. Une bonne communication rend l'expression facile entre encadreur et encadré et fait naître une confiance. L'encadreur arrivera à mieux passer son message et la confiance rendra l'adhésion facile de l'encadré dans cette nouvelle réalité du monde.

Des fonctions de la communication qui s'appliquent dans l'encadrement des jeunes filles en rupture familiale que nous avons eu à analyser, répondent non seulement aux besoins individuels de l'enfant de quitter durablement la rue et de se construire un avenir aussi à ceux de la société qui veut réintégrer ce dernier et assurer également l'avenir du pays en limitant divers dégâts que cause ce phénomène dit « enfant de la rue » car la communication soulève le grave problème de développement14.

Dans la procédure de l'analyse de ces fonctions, nous avons thématisé les réponses reçues des entretiens avec les responsables de l'ONG et enfin proposer une interprétation qui nous a amené à confirmer notre hypothèse de travail.

De cette étude, l'examen d'autres perspectives s'avère important pour arriver à mieux impliquer la communication dans ce travail d'encadrement afin d'assurer un bon épanouissement de ces jeunes filles de la rue et de la société dont elles font partie.

Nous n'avons pas épuisé toute la matière traitant ce sujet, comme dit-on l'oeuvre humaine n'est jamais parfaite. Ainsi nous espérons que cette étude pourra mobiliser d'autres chercheurs qui prolongeront à coup sûr nos réflexions dans ce domaine.

14 D. Mwenze Chirhulwire Nkingi, « Ethique de la communication et démocratie en Afrique du XXIe siècle », Kinshasa- Limete, éd Saint Paul, Juin 2001, p8.

Site internet : www.google.fr/wikipédia consultée le 13 Mai 20012

39

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.