WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Télévision haà»tienne par càóble et couleur locale ( la télé Haà»ti )

( Télécharger le fichier original )
par Joêl Lorquet
Université d'état d'Haà»ti faculté des sciences humaines - Licence en sciences de la communication collective et du journalisme 1999
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I-b) Augmentation de la clientèle

Dans un contexte de crise économique grave et après plusieurs années d'instabilité politique, Télé Haïti a choisi de rester un service populaire à prix modique de 200,00 gourdes par mois + 10% T.C.A. (Taxe sur chiffre d'Affaires) ce qui fait un total de 220 gourdes. Cette solution évite à la Télé Haïti de desservir une clientèle restreinte sur signaux cryptés avec un tarif beaucoup plus élevé.

I-c) Augmentation des programmes en français

En plus de Radio Canada, TV5, TVA, TQS, Music Plus, RDI et Canal Savoir, un transcodeur Secam/NTSC permet actuellement à la Télé Haïti de transcoder les émissions projetées par le satellite Telecom 1 (RFO, Antenne 2).

Un sondage effectué en août 1989 auprès de 150 des clients de la Télé Haïti confirme que:

- 81% d'entre eux regardent la télévision chaque jour.

- Le temps moyen d'écoute est de 4 heures et demie.

- La chaîne la plus regardée est Radio Canada en français (68% des réponses).

- L'émission la plus regardée est le journal télévisé "Télé Presse" produit par la Télé Haïti (41% des réponses).

La Société a été la première en Haïti à retransmettre Radio Canada, puis RFO et TV5 dès que ces signaux ont été disponibles sur les satellites couvrant la région le 31 août 1988. Il en a été de même pour le Canal Savoir dont la responsable de la Télé Haïti se trouvait déjà dans les locaux de la station le jour de son inauguration en 1997 en vue de négocier sa rediffusion en Haïti. «L'empreinte du satellite diffuseur s'est révélé large puisqu'on a pu capter dès le lendemain jusqu'en Haïti où il a été sur-le-champ câblo-diffusé», note-t-on dans un rapport du Ministre français Alain Decaux, Ministre délégué auprès du Ministre d'Etat, Ministère des Affaires Etrangères chargé de la Francophonie.30(*)

I-d) Développement de la chaîne éducative

Interrogés lors de ce même sondage effectué en août 1989 sur l'opportunité pour la Télé Haïti de diffuser des émissions à caractère éducatif, la totalité des répondants se sont prononcés favorablement.

En février 1991, Télé Haïti retransmettait le Learning Channel, chaîne éducative américaine très pratique pour la préparation aux examens du secondaire (high school). Sur cette chaîne, étaient également retransmises des émissions éducatives de la langue française type Télé-Université au Québec et des émissions éducatives en créole (alphabétisation, lutte contre la drogue...).31(*)

Depuis 1998, la Télé Haïti rediffuse deux nouvelles chaînes éducatives en l'occurence Canal Savoir (chaînes canadienne en français) et Discovery (chaîne américaine en langue anglaise)

A noter que certaines écoles notamment le College Catts Pressoir avait tenté une expérience en se servant en salle de classes avec les éleves, de certaines émissions éducatives rediffusées sur les canaux de la Télé Haïti notamment Learning Channel.

DISPOSITIFS TECHNIQUES: Procédés pour capter les signaux des satellites jusqu'à la réception chez le client

Pour un client qui possèderait un poste de télévision très ancien fabriqué avant 1983-1985, (ce qui est très rare de nos jours), si les chaînes 2, 3, 6 peuvent être captées sans problèmes, il n'en serait pas de même pour les 18 autres chaînes de la Télé Haïti qui nécessitent l'utilisation d'un «converter box».

Définition d'un Converter

Un converter est un petit appareil qui, adapté au récepteur, permet au téléspectataur de capter les chaînes émises sur d'autres fréquences.

Le dictionnaire technique définit un converter comme étant un convertisseur; un transformateur; un changeur de fréquence ou adapteur.32(*)

Notons que l'utilisation d'un converter n'est pas nécessaire si l'abonné possède un appareil de télévision digitalisé. Le converter box tend à disparaître puisqu'en fait tous les nouveaux appareils de télévision sont «cable ready», autrement dit, ils sont équipés d'un dispositif permettant d'adapter le câble et peuvent donc capter toutes les chaînes disponibles (jusqu'à la chaîne 158 si nécessaire!)

Sur le boîtier du converter se trouvent quatre boutons qui correspondent à la télécommande (remote control). Ainsi, deux choix sont offerts au téléspectateur lorsqu'il désire changer de canaux.

Le "decoder"

Appelé déchiffreur ou décrypteur, le "decoder" (décodeur) en français est un appareil électronique qui permet de décoder les signaux brouillés. Le decoder est composé d'un boîtier à l'intérieur duquel se trouve une sorte de petite boîte, un transformateur et des claviers qui permettent de sélectionner les canaux désirés. Aujourd'hui, le decoder est remplacé par des systèmes numériques notamment MPEG/ MPEG2.

Le "cable T.V.": Procédures techniques

Les signaux reçus par les antennes sont en gigahertz (ghrtz). Un amplificateur est placé sur une échelle donnée soit LNA (Low noise Amplifier) ou LNB (Low noise Block Converter). Ce sont ces dernières qui sont chargées de capter les signaux de l'antenne. Notons que les professionnels utilisent un appareil dénommé "Power inserter" de 18 à 23 volts pour alimenter l'amplificateur qui est connecté avec l'antenne.

Notons en passant qu'il existe deux systèmes de fréquences pour la réception des signaux: 270-770 Mhz (système utilisé par les professionnels) et 950-1450 Mhz (système utilisé par les amateurs), ces deux systèmes sont incompatibles bien qu'ils fassent le même travail.

Les signaux émis par les satellites sont captés par un appareil dénommé "receiver" (recepteur). Ces signaux rentrent avec une puissance de 270 Mhz et sortent à 770 Mhz. Le "receiver" permet également de sélectionner des canaux désirés (soient 24 au total). Les déplacements de l'antenne sont effectués grâce à un tracteur motorisé. Les signaux vidéo de sortie sont transmis à un "vidéo output receiver" puis envoyé sur un moniteur.

Les signaux des différentes chaînes de la Télé Haïti sont rassemblés à travers un modulateur audio-vidéo qui les canalise en une seule sortie et à une fréquence bien déterminée pour chaque canal. Ce merveilleux appareil s'appelle le "power combiner". C'est ce qui permet à la station de transmettre les signaux jusque chez l'abonné en utilisant des amplificateurs. Dépendemment de la distance et du type de câble utilisé, l'impédence du signal peut varier ; à chaque fois que le signal est affaibli, on utilise un amplificateur tout comme le font les techniciens de la Télé Haïti à chaque 1500 pieds. Notons que le câble peut supporter une charge d'1 gigahertz. Les types de câble coaxial utilisés par la Télé Haïti sont notamment le RG6 et le RG11, pour les installations chez les clients et les gros câbles 500 et 750 employés dans le réseau de distribution.

La vidéo-tape

Une vidéo-tape est un magnétoscope permettant l'enregistrement des images et du son sur bande magnétique. La vidéo permet également la retransmission simultanée des sujets emregistrés sur un écran de visualisation. De nombreuses personnes possèdent aujourd'hui un appareil vidéo. Notons que les appareils vidéos digitalisés permettent de capter sans l'utilisation d'un "converter", les canaux supplémentaires de la Télé Haïti.

LES SOURCES DE FINANCEMENT

Aucun média, qu' il soit privé ou public, communautaire ou religieux, ne saurait survivre sans une source de financement. En ce qui concerne la Télé Haïti, station de télévision indépendante et commerciale, la souscription et la publicité constituent les deux principaux moyens permettant de faire fonctionner l'entreprise.

* 30- (Ref. «La Politique Télévisuelle extérieure de la France», Page 16/ Juin 1989)

* 31- (Réf. Fiche de Présentation de la Société Haïtienne de Télévision Par Satellites S.A., préparée par les responsables de Télé Haïti en juillet 1991)

* 32- ( Réf. Dictionnaire technique général/ J. Gérald Belle-Isle/ Dunod 1977).

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net