WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Télévision haà»tienne par càóble et couleur locale ( la télé Haà»ti )

( Télécharger le fichier original )
par Joêl Lorquet
Université d'état d'Haà»ti faculté des sciences humaines - Licence en sciences de la communication collective et du journalisme 1999
  

précédent sommaire suivant

A - LES STATIONS DE TELEVISION DE PORT-AU-PRINCE

Au fil des ans, les téléspectateurs haïtiens notent une tendance à la multiplication des stations de télévision à travers le pays et à Port-au-Prince particulièrement où de deux stations qui existaient jusqu'ici en 1979 (Télé Haïti et la TNH), le nombre est passé à 5 en 1998 puis à 6 en 1999 dont une station de radiotélévision (Radio-Télé Eclair).

La Télévision Nationale d'Haïti

La Télévision Nationale d'Haïti, TNH, (chaîne 8), station propriété de l'Etat, a une audience estimée à environ 250.000-400.000 téléspectateurs. Son dispositif a été conçu pour couvrir la plupart du territoire national (Cap-Haïtien, Gonaïves, St. Marc, Cayes, Jérémie, Jacmel). Cependant, des problèmes techniques liés à des turbulences politiques périodiques ayant marqué la vie de ce média, ont entrainé progressivement son déclin. Aujourd'hui, la TNH couvre seulement la capitale et quelques villes de province.

La Télévision Nationale d'Haïti (TNH) a été inaugurée le 23 décembre 1979, soit 20 ans après l'apparition de la Télé Haïti. L'initiative a été prise en 1977 par le gouvernement de Jean-Claude Duvalier; ainsi le pays a vu naître sa première "télévision d'Etat" (si l'on tient compte du rôle ou de l'attribution de toute station de télévision du même genre dans d'autres pays, on peut dire que la TNH est une station gouvernementale. La plupart des gouvernements qu'Haïti a connu durant ces dernières années se sont plutôt servis de la TNH comme un outil de propagande dans leur propre intérêt).

Parmi les émissions locales produites par la TNH en 1998, on peut noter le «Télé Journal» diffusé chaque jour en semaine à 8h p.m. et reprise à 10h p.m.; parmi les autres émissions quotidiennes, on peut citer notamment «Le Journal des Sports», «La Vie Nationale», «Le Petit Monde de la TNH» «Pages tournantes», «Apprendre à travailler les métaux», et «Carnet des Arts». L'émission «La vie nationale»est diffusée le samedi tandis que la plus longue émission de télévision haïtienne s'intitule «Margalie en Studio» est diffusée durant une demi-journée le dimanche. Le très populaire feuilleton haïtien intitulé «Pè Toma» a fait sa réapparition depuis quelques temps sur les ondes de la TNH. A signaler que la TNH émet parfois également en langue anglaise surtout durant la nuit en diffusant des programmes captés par antenne parabolique.

La présence continue sur les ondes (soit 20h sur 24), l'élaboration d'une programmation soutenue, la création d'une série de shows personnalisés et surtout la mise au rancart de la propagande contrairement aux années antérieures, ont considérablement amélioré l'audience y compris l'image de la TNH auprès des téléspectateurs.

Un des experts en la matière affirme que "la TNH, en tant que "télévision d'Etat", devrait être une station à vocation éducative au service de la culture. Elle aurait dû, poursuit-il, pouvoir utiliser des chercheurs pour essayer de créer des émissions régulières ayant rapport avec des éléments de notre culture nationale".

PVS-Antenne 16

PVS-Antenne 16 (8 h à 10 h par jour), une station privée commerciale émettant sur la chaîne 16, bande UHF à Port-au-Prince et les communautés environnantes, est regardée par une audience estimée à 20.000 personnes environ.

Créée le 3 mars 1990 par l'ancien réalisateur du feuilleton populaire intitulé "Languichate au 20ème siècle", M. Raynald Delerme, légalisée en 1995, la Polycarpe Vidéo Studio 16 (PVS Antenne 16) avait fait naître beaucoup d'espoirs à ses débuts. Cependant, après quelques années de fonctionnement, le public s'est rendu pourtant à l'évidence que rien de particulièrement professionnel et nouveau n'avait été initié par cette nouvelle station. Les experts consultés affirment même que la PVS Antenne 16 n'a pas été d'un grand apport en ce qui a trait à la culture locale. Quelques feuilletons ou émissions montées à la va-vite c'est tout; d'autant plus que les signaux transmis par ses émetteurs ne se propagent que sur un périmètre très limité. Parmi les émissions les plus connues de la PVS, on peut citer les programmes diffusés quotidiennement: «Format 16" à 1heure p.m., »Son et Image», à 4:30 p.m., «D-Train» à 5 heures p.m. et «Top 16" à 7 heures p.m. L'émission la plus populaire de PVA est sans doute «Jamais dodo» diffusée le samedi à partir de minuit. D'autres émissions notamment "Teyat lakay" (le samedi soir); "Haïti beat" (les lundi et vendredi) s'étaient fait remarquées durant les premières années de cette chaîne. A noter que PVS a fermé ses portes à plusieurs reprises pour «restructuration». Cette station n'a malheureusement jamais atteint le standard d'une télévision professionnelle jusqu'à diffuser des films pornographiques sur les ondes au cours de le nuit, cependant sans la moindre intervention de l'Etat haïtien. Bob Lemoine, cinéaste et publiciste chevronné, n'a pas peur d'affirmer "qu'en général, les stations de télévision haïtiennes se contentent d'un minimum très maigre et anémié".

Voici les commentaires émis par les auteurs du sondage de septembre 1998 à propos de PVS: «PVS existe sur le VHF comme un ange qui apparait et disparait à sa guise. Son écoute fluctue au gré des événements, par exemple au moment de l'éclatement de l'Affaire Pharval dont l'équipe de presse de PVS a été la première à faire connaître, cette écoute prend l'aspect d'une peau de chagrin aujourd'hui depuis la cessation des émissions d'informations et le manque de professionnalisme dû à un équipement désuet et à une équipe fantaisiste à souhait». 38(*)

Télémax

Inaugurée le 1er mai 1994, la station de télévision commerciale Télémax s'est au fur et à mesure imposée sur le terrain et a gagné une large part des téléspectateurs par la diffusion de programmes très variés, bien élaborés et empreints de professionnalisme. Depuis sa création, Télémax n'a donc cessé de s'efforcer à créer des programmes locaux touchant une large gamme de thèmes d'intérêt commun.

A côté des éditions d'informations quotidiennes de huit heures du soir, «Info 5", «Soir Info» (11 heures p.m.), la revue de la semaine «5 Hebdo», (diffusée le dimanche à 9 heures du matin et reprise le lundi suivant à 6 h a.m.), on peut citer entre autre: «Vidéomax» diffusée chaque jour à 7 heures p.m. et reprise le lendemain à 10 heures a.m.; «Ribambelle», une émission pour enfants diffusée tous les jours à 3 heures p.m.; «Convergence», une émission de style débats présentée le dimanche à 8 heures et reprise le mardi à 11 heures p.m.; «Profil»une émission diffusée le dimanche matin et reprise le jeudi à 6 heures p,m, au cours de laquelle des personnalités politiques sont interviewées; «Objectif» qui est un magazine culturel présenté le dimanche à 6 heures p.m. et rediffusé le mercredi à 6 heurs p.m. et «Le 5 Sportif» diffusé quotidiennement à 6h30 p.m. sauf le dimanche, etc. Télémax est très appréciée également pour le travail accompli par l'équipe sportive.

Radio-Télé Eclair (Télé Eclair)

Fondée le 12 juillet 1994, la programmation de Télé Eclair, comme d'ailleurs toutes les télévisions haïtiennes est dominée en majeure partie par des productions en provenance d'outre-mer, des films pour la plupart.

Le téléspectateur qui suit régulièrement cette station de télévision qui émet 24 heures sur 24 visionnera chaque jour, au moins deux émissions produites localement. Il s'agit de:

- «Contrastes» une émission constituée d'interviews ou de rencontres avec des personnalités sur toutes sortes de sujets. Elle est diffusée chaque jour, les lundis, mercredis et vendredis à 7heures p.m. et les mardis, jeudis et samedis à 9h45 p.m.

- «An Sove Timoun», une émission qui fait la promotion du droit des enfants à la santé. Ce programme est diffusé chaque mardi et jeudi à 7heures. Une autre émission consacrée à la santé dénommée «Maternité Sans Risque» est projetée régulièrement à 9h45 et reprise midi le dimanche.

- «Eco», est une émission sur l'environnement qui est programmé le samedi à 7 heures p.m. et le mardi à 7h30.

- Deux émissions sportives sont réalisées quotidiennement à Télé Eclair, notamment: «Sport sur la Quatre», diffusée à 4h30 p.m. et «Sport Eclair «, un magazine sportif qui passe à 6h30 p.m.

- Il faut signaler que depuis le 14 septembre 1998, Télé Eclair qui négligeait complètement les nouvelles locales a inauguré un journal quotidien intitulé «Info Eclair». Cette émission d'informations est diffusée à 6h30 p.m. et reprise à 10h p.m.

En fin de semaine, les téléspectateurs intéressés aux émissions religieuses peuvent suivre l'émission du groupe Eben Ezer intitulée «L'Oeil chrétien», le samedi à 3 heures p.m., la «Messe du dimanche» le dimanche matin à 8 heurs ou le même jour à 4 h p.m.: «Christ est la réponse». La diffusion de cette dernière émission tout comme celle du groupe Eben Ezer est payée selon les tarifs réguliers de la station.

Selon le sondage réalisé par l'Agence Internationale de Sondages en 1998, «Télé Eclair attire les regards de nombreux secteurs à cause de l'émission «Contrastes» et des films qu'elle projette concurençant les salles de cinéma. Depuis que le gouvernement a fait sortir à la demande du groupe capitol-Impérial un communiqué interdisant la diffusion par cette chaîne des films du box office tournés en salle, la programmation globale laisse à désirer laissant l'impression d'une absence cruelle d'émissions. Si l'on excepte les rares éditions d'animation, les vides comblés par de sempiternels matches de football, un héritage heureux de la Coupe du Monde 1998 que les téléspectateurs haïtiens de la chaîne 4 sont invités à regarder jour après jour. Si elle améliore sa production, il est possible pour elle avant longtemps de conquérir d'autres parts importantes du marché local». 39(*)

Télé Haïti

Sujet principal de ce mémoire, nous avons déjà dressé en long et en large le portrait de la Télé-Haïti (21 chaînes, 24 heures par jour), une station privée de câblo-diffusion. Près de 13.000 foyers sont abonnés avec la station à Port-au-Prince et ses environs, soit une audience totale approximative de 100.000 téléspectateurs. Elle retransmet des programmes en anglais, en français et en espagnol.

Télé Timoun (Télé 13)

A noter que depuis quelques temps les téléspectateurs peuvent de temps à autre visionnner les timides émissions d'éssai de Télé Timoun (une extension de Radio Timoun) sur la chaîne 13, canal utilisé antérieurement par la station Télé 13 (commerciale). Connu d'abord sous le nom de Télé 13 qui appartenait à M. Fred Brutus, depuis le 31 Mars 1997, le CONATEL à la suite d'un différend avec Télé 13, a décidé d'attribuer la chaîne 13 au Rév. Chenet Lucien, responsable de la Mission «Les Oeuvres du Seigneur» puis la même fréquence a été attribuée quelques mois plus tard à Télé Timoun (Radio Timoun). Télé Timoun, propriété de l'organisation «La Fanmi se Lavi», est une chaîne à vocation éducative.

N'ayant pas encore une programmation rigoureuse sinon la diffusion de films et de vidéo-clips, et n'étant pas encore inaugurée officiellement, on ne saurait se positionner réellement sur Télé Timoun.

Télé Kay Timoun (4VTKT S.A.)

Depuis le mois de févrer 1999, la Télé Kay Timoun (4VTKT S.A.) a inauguré officiellement ses émissions après avoir passé 6 années de rodage (puisque les installations s'étaient effectuées depuis novembre 1993). Cette initiative est entreprise par M. Jean-Paul Elie, un spécialiste en la matière qui a passé de longues annés à travailler pour des stations de télévision en Amérique du nord. Si l'on ne peut se positionner définitivement sur cette chaîne en raison de sa jeunesse, les télespectateurs sont toutefois unanimes à noter une nette clareté dans la qualité des images diffusées par la Télé Kay Timoun qui promet de faire la différence en la matière.

Depuis son inauguration, la 4VTKT S.A. travaille de 2 heures de l'après-midi jusqu'à 2 heures du matin en semaine, tandis qu'en week-end, ses émissions débutent à partir de midi. La 4VTKT S.A. ambitionne d'être une chaîne éducative, touitefois elle ne se reflète pas encore dans sa programmation qui se présente comme suit: de 2 heures à 4 heures p.m. des «dessins animés» sont diffusés; dès 4 heures, des matchs de football sont diffusés «TKT Sport», de 6 à 7 eures, c'est ll heures de «Hip Hop Janm» un programme de musique des noirs américains, de 7 heurs à 9 heures, c'est «11 cinéma» suivi de «Vide yo ak Video» de 9 heures à 10 heures p.m. de 10 à 11 heures p.m., dépendemment du jour des matchs de football, de basket, de volley, de tennis ou de box sont diffusés (sauf le vendredi où cette émission est remplacée par «Mahogany», un programme qui met en valeur nos compatriotes de la diaspora; de 11 heures à minuit, des vidéo clips de toutes sortes sont diffusées dans «Haiti Chérie», la station boucle sa programation à 2 heures du matin avec un film cinématographique. le dimanche des documentaires religieux sont diffusés de 1 heure à 3 heures de l'après-midi.

Télé Lumière (22) et Télé Métropole, des projets en élaboration...

D'un autre côté, si la télévision évangélique Télé Union (Chaîne 6 puis 22), n'a pas fait long feu en raison du décès de son propriétaire, cependant le public chrétien est en train de travailler ardemment pour que dans un avenir pas trop lointain, Télé Lumière (chaîne 24 UHF) soit une réalité. Le dimanche 25 octobre un marathon a été organisé au local du Collège Bird en vue de recueillir des fonds pour la réalisation de cet ambitieux projet. Télé Lumière est une extension de la station évangélique Radio Lumière créée en 1959. Le 20 février 1999, Télé Lumière a effectué ses premiers essais dans les villes des Cayes. En effet, les télespectateurs des Cayes ont pu suivre en direct ce jour là sur la chaîne 2 UHF. La retransmission d'une cérémonie organisée depuis la Cité Lumière à l`occasion du 40ème anniversaire de Radio Lumière.

A signaler enfin que le 8 mars 1999, à l'occasion du 29ème anniversaire de Radio Métropole, le fondateur principal, M. Herby Widmaier a annoncé le projet de création d'une nouvelle station de télévision à Port-au-Prince ayant pour dénomination Télé Métropole. Selon M. Widmaier, ce projet devrait se concrétiser en 8 mars de l'année 2000, date qui coïncidera avec le 30ème anniversaire de la station.

* 38- (Réf: «Etude de l'Audience des Radios et Télévisions dans le contexte Médiatique Haitien», réalisée par l'Agence Internationale de Sondages et remis au Bureau de l'UNESCO, Offfice Mondial des Statistiques à Paris/ Septembre 1998.)

* 39- (Réf: «Etude de l'Audience des Radios et Télévisions dans le contexte Médiatique Haitien», réalisée par l'Agence Internationale de Sondages et remis au Bureau de l'UNESCO, Offfice Mondial des Statistiques à Paris/ Septembre 1998.)

précédent sommaire suivant