WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Télévision haà»tienne par càóble et couleur locale ( la télé Haà»ti )

( Télécharger le fichier original )
par Joêl Lorquet
Université d'état d'Haà»ti faculté des sciences humaines - Licence en sciences de la communication collective et du journalisme 1999
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

B - LES STATIONS DE TELEVISION DE LA PROVINCE

Un nombre de 14 petites stations de télévision fonctionnent tant bien que mal dans les villes de province du pays, notamment deux au Cap Haïtien, deux à Port-de-Paix, deux aux Cayes, trois aux Gonaïves, deux à Jacmel, trois à St-Marc, une à Jérémie et une à Léogane, sans compter les douze autres stations de radio-télévision émettant à travers le pays.

Limitées par les moyens économiques, les stations de télévision de province qui pour la plupart, sont très éloignées des normes d'une télévision professionnelle, ne font que rediffuser des films et d'autres programmes culturels et sportifs étrangers captés à partir d'antennes paraboliques (à 90%). Etant donné que la production en général coûte chère, leurs réalisations locales se limitent donc à la diffusion de certains matches de foot-ball, des reportages occasionnels qui laissent d'ailleurs à désirer, quelques pièces de théâtre filmés dans les salles de spectacle de la ville, des concerts de musique populaires ou évangéliques réalisés lors de passage de groupes ou d'artistes, etc. avec une qualité qu'on ne saurait qualifier de professionnelle.

Sans nous attarder sur l'organisation des 14 stations de télévision émettant en province nous pouvons citer notamment:

Cap-Haitien

TELE 7 (Chaîne 7)/ SUPER CANAL (Chaîne 6)

Les Cayes

TELERICK (Chaîne 4), TELE 6 (Chaîne 6) et 2 autres radio-télevisions.

Gonaives

TELEVISION ARTIBONITE, TVA (Câble) Chaîne 3 (Local), 2,4,5,6/ TRANS AMERICA, (Chaîne 5)/ TELE STAR, Chaîne 6/ et une Radio-Télévision.

Jacmel

TELE GALAXY 2 (Chaîne 2/ VHF)/ TELE MAGIK 7 (Chaîne 7/ VHF)/ et une Radio-Télévision.

Jérémie

Une Radio-Télévision.

Léogane

TELE ANACAONA, VHF.

Limbé

Une Radio-Télévision.

Port-de-Paix

TELE PORT-DE-PAIX (Chaîne 2)/ et une Radio-Télévision.

Saint-Marc

DYNASTY ORIGINAL TELEVISION, DOTV, Chaîne 22 UHF/ STARVISION, Chaîne 4 VHF/ TELE QUISQUEYA, Chaîne 15 UHF.

C- LISTE DES 12 RADIO-TELEVISIONS EMETTANT EN HAITI

La liste des 12 radio-télévisions émettant en Haïti se présente comme suit:

Cayes

RADIO & TELEVISION DE LA METROPOLE DU SUD, (RTMS), Chaîne 12/ RADIO TELEDIFFUSION CAYENNE

(RTDC), Chaîne 3.

Gonaïves

TELE RADIO PROVINCIALE, Chaîne 9, VHF/

Jacmel

RADIO TELE EXPRESS, Chaîne 8 VHF/ RADIO TELEDIFFUSION JACMELIENNE, Chaîne 10/ VHF).

Jérémie

RADIO TELEVISION GRAND'ANSE PLUS (RTVGA +), Chaîne 5 VHF/

Limbé

RADIO TELEDIFFUSION LIMBEENNE (RTL), Chaîne 10 VHF/ RADIO TELEDIFFUSION JUPITER (RTJ), VHF.

Port-au-Prince

RADIO-TELE ECLAIR (RTL), Channel 4.

La RADIO TELE LAKANSYEL (RTL) avait commencé par effectuer des émissions test sur la Chaîne 2 mais n'a jamais pu inaugurer ses émissions; son propriétaire ayant émigré aux Etats-Unis pour raisons familiales.

Petit-Goâve

RADIO-TELE CONTACT, Chaîne 13 VHF.

Port-de-Paix

RADIO TELEDIFFUSION DU NORD'OUEST (RTNO), Chaîne 6, VHF/

LES LIMITES DE LA TELEVISION EN HAITI

S'il fallait la comparer à la radio qui représente le média le plus populaire en Haïti, on verrait la télévision avec un très grand écart en ce qui a trait à sa présence dans les foyers haïtiens. Cela peut s'expliquer par les facteurs suivants: le rayonnement de ce média; le manque d'appareils de télévision chez la population, l'absence d'installations et la pénurie d'énergie électrique. En dehors de ces facteurs, les images projetées par la télévision sont susceptibles d'avoir de fortes incidences lorsqu'elles reflètent la réalité locale.

Au niveau des grandes villes du pays, on a noté un pourcentage relativement élevé de téléviseurs dans les quartiers populaires de Port-au-Prince (avec une population d'un million et demi d'habitants) et du Cap-Haïtien (100.000 h.). Une enquête menée par l'UNICEF en 1993 a révélé que dans le quartier de Fort-National (Port-au-Prince), 11,4% des ménages interrogés comptaient un téléviseur chez eux. Cependant, tout comme pour les appareils de radio, les ménages éprouvent de grandes difficultés en vue d'entretenir ces biens. En 1986, une enquête similaire révélait plutôt un pourcentage de 42,1% (soit une perte de 30,7%) de téléviseurs chez les ménages dans le même quartier. Ces appareils se sont détériorés et n'ont pas pu être réparés ni remplacés au cours des 7 dernières années où ils ont été vendus par leurs propriétaires en vue de subvenir à des besoins plus pressants. 40(*)

Par rapport à l'ensemble du pays où 65% de la population vit en milieu rural, la télévision demeure malgré tout un médium limité. On estimait en 1989 que le pays disposait d'un téléviseur pour chaque 55 habitants à la capitale, et les deux principaux réseaux d'alors, Télé Haïti et la Télévision Nationale, ne desservaient que 15% de la population totale.

LES SOCIETES DE PRODUCTION

A côté des stations de télévision haïtiennes, il existe également quelques sociétés de production qui apportent valablement leur contribution à la réalisation d'émissions locales. Parmi les principales sociétés, on peut retenir la Mancuso Production et Clairimage.

La Mancuso Production

La Mancuso Production qui a été créée en 1984. Vers 1987, cette agence réalisait des émissions telles que "Haïti News" et "Soleil des Iles", une émission dans laquelle des vidéo-clips haïtiens étaient diffusés. Une forme de production locale donc, une forme d'expression de la culture haïtienne, même si ce n'est que superficiel. A noter que la Mancuso Production produit chaque semaine à partir d'Haïti un programme dénommé Haïtian Television Network (HTN). Ce programme destiné à la communauté haïtienne est d'une durée de deux heures et consiste en une heure d'émission musicale et culturelle "Soleil des Iles", et une heure d'informations et de nouvelles sportives en provenance d'Haïti. Les émissions sont envoyées aux Etats-Unis sur cassette video à la succursale de la compagnie située à Miami. Le programme est diffusé sur le réseau cablé de Miami TCI depuis novembre 1988 chaque samedi et dimanche. Ce même programme est également diffusé sur le câble à New York et au Connecticut depuis 1990 chaque dimanche et chaque lundi. Notons également que HTN a réalisé l'émission "Ritounel" destiné aux enfants (1988-1989) et le très populaire feuilleton télévisé "Languichatte".

Clairimage

Clairimage, l'une des plus anciennes sociétés de production Vidéo, est surtout reconnue pour ses innovations dans le domaine de la publicité. Clairimage a commencé à diffuser en 1988 le feuilleton dénommé "Monsieur Pyram", équivalent d'un roman policier, et "Gabèl" en 1989 sur les ondes de la TNH. Depuis que son fondateur, M. Bob Victor Lemoine a laissé le pays pour s'établir aux Etats-Unis d'Amérique en 1995, Clairimage a cessé d'exister.

Parmi les socíetés de productions destinées à la télévision on peut citer également:

- ARAWAK PICTURES VIDEO PRODUCTION

- ARC-EN-CIEL VIDEO PRODUCTION

- CEPEDAV, Centre Pédagogique Audiovisuel

(Programmes éducatifs)

- FOCUS VIDEO

- J. F. PRODUCTION

- PHILDEN VIDEO PRODUCTIONS

- PRODUCTIONS FANAL

- P.V.S VIDEO PRODUCTION

- STUDIO PLUS

- TEMPO VIDEO

- VIDEO PLUS

- VIDEO 7 PRODUCTION

- IMAGE PRODUCTION

* 40- (Réf. Enquête socio-économique en Haïti/ UNICEF, 1993)

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net