WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le mobile dans la classification des cybercriminels

( Télécharger le fichier original )
par Jean-Michel HAZIZA
Université Claude Bernard Lyon I - D.U Criminologie clinique 2015
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2. Le mobile environnemental

Le mobile environnemental permet de comprendre la personnalité du cybercriminel. Il est important de partir de l'enfance, qui est la construction essentielle de l'individu car il est le berceau de notre éducation. (N.Touzeau,net-profileur,profileur, 2015, pp. Environnement et référence du cybercriminel (1: son enfance, sa famille) )Le foyer qui sert normalement de refuge c'est-à-dire de source de « régénération intrapsychique »(Diel, 2002)devient étranger dans la vraie vie. C'est aussi dans les difficultés vécues à un stade précoce du développement et de la relation à la mère que les psychanalystes identifient la source d'un rapport de dépendance puissant à Internet.(Civin, 2000)Le cybercriminel est considéré comme quelqu'un de sombre, ne prenant pas soin de sa personne et antisocial, ayant des aptitudes sociales défaillantes ou provenant de familles dysfonctionnelles,(Rogers, 2006)(Lusthaus, 2012)qui sont âgés en moyenne de 18 ans (Holt T.J et Schell, B-H, 2010) tandis que l'âge moyen de la naissance des intérêts pour les technologies est évalué entre 8 et 11 ans. (Dupont, 2012)C'est un facteur pathologique chez l'enfant.

Il existerait des  zones de confort ainsi que des zones transversales dans l'environnement d'un cyber délinquant, son comportement changerait en fonction de la zone en étudiant l'adaptabilité de l'agent à l'environnement extérieur. Les zones de confort sont étudiées pour les criminels alors que les zones transversales sont étudiées pour les cybercriminels. La zone de confort n°1du criminel correspond à l'univers proche tel que le foyer, le cocon. La zone de confort n°2 enserre à nos habitudes de vies qui déclencheraient les réflexes et serait plus étendue que la zone 1. Cependant, le schéma classique des zones de confort est obsolète pour une personne vivant dans le virtuel.La zone de confort n°1pour un cybercriminel correspond àl'univers qui le relie au monde interactiftel que la tablette, le smartphone. (N.Touzeau,net-profileur,profileur, 2015, p. Les zones de conforts et la zone de traverse) Dès lors, le foyer du cyber agent est Internet.En définitive, cette étude démontre les raisons environnementales du cloisonnement du cybercriminel. Le mobile environnemental est variable en fonction de l'importance qu'accorde le cybercriminel à Internet. Cet environnement est en synergie avec la mondialisation et la technologie qui entoure le Hat. Les moyens techniques utilisés pour passer à l'actene seront pas les mêmesentre un Hat Russe et un Hat d'Afrique Noire, plus globalement entre les Pays développés et les Pays sous-développés. C'est la société qui entoure le Hat qui crée aussi ses zones de conforts et transversales. Le mobile environnemental du cybercriminel permet d'amener une justification géographique du passage à l'acte. C'est peut être un mobile plus objectif mais c'est le cybercriminel qui s'approprie l'environnement dans lequel il vit, dans lequel il développe ses méthodes criminelles, d'une certaine manière il subjectivise les moyens qui sont à sa portée, c'est pourquoi son environnement fait aussi parti de sa pensée, de sa culture.

La construction de l'échelle des mobiles étant établie, il convient de dégager une classification des différents types de cybercriminels.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net