WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Modélisation en risques de crédit : dérivés de crédit et calibration de modèles structurels

( Télécharger le fichier original )
par Mohamed Naji JELLALI
Université de Sfax-Tunisie - MASTÈRE 2011
  

précédent sommaire suivant

1.3.2 Les options de gré à gré

En dehors des marchés organisés, il existe un grand nombre d'options négociées de gré à gré, c'est à dire directement entre l'acheteur et le vendeur, sans la garantie d'un marché, notamment sur les taux de change qui sont les supports d'un très grand nombre d'options de tout prix d'exercice et de toutes maturités. Les prix de telles options ne sont pas affichés sur les écrans Reuter, et peuvent varier d'une banque à l'autre. Toutefois, la grande liquidité de ces options et la présence sur les marchés d'arbitrageurs qui essayent de tirer profit de disparités sur les prix contribuent à rendre ces différents prix convergents.

1.3.3 Utilité des produits dérivés

Comme nous l'avons vu, la principale utilité des produits dérivés est de permettre de transférer les risques financiers entre les différents agents économiques rapidement. En particulier, certains agents, les banques notamment, sont disposés à prendre des risques supplémentaires moyennant un rendement accru de leurs opérations. Nous retrouverons tout au long de ce mémoire cette idée que rendement et risque sont fortement corrélés.

D'autre part, en transférant sur les banques les risques financiers associés à leur activité industrielle, les grandes entreprises n'ont plus qu' à gérer les risques d'exploitation, qui sont leurs risque spécifiques. En particulier, elles ont besoin d'immobiliser des réserves moins importantes de fonds propres, dont la rentabilité devient ainsi plus importante.

Les produits dérivés ont conduit à une plus grande spécialisation des investisseurs, qui peuvent se concentrer sur des portions de marché qu'ils connaissent bien, par exemple dans le secteur action. Par l'intermédiaire des produits dérivés, il peut diversifier son risque en échangeant la performance du CAC contre d'autres références en vigueur. Les produits dérivés offrent un fort effet de levier, dans la mesure où l'acheteur d'un dérivé ne risque de perdre au maximum que la prime, c'est à dire le prix qu'il a payé.

précédent sommaire suivant