WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'élaboration d'une base de données informatisées pour l'analyse et la gestion environnementale des exploitations minières au bénin


par S. B. Mondoukpè Lagnika
École Polytechnique d´Abomey Calavi (EPAC) - Ingénieur de travaux 2004
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE V : PRESENTATION DE LA BASE DE DONNEES

PRESENTATION DE LA BASE DE DONNEES

Dans les chapitres précédents il a été présenté les différentes composantes de l'environnement liées à l'exploitation des gisements de matériaux de construction des départements du Mono et du Couffo : climat, hydrographie, hydrogéologie, géologie, milieu humain, activités effectuées, flore et faune ainsi que la politique nationale en matière de mines et d'environnement. On a aussi montré les problèmes liés aux exploitations minières dans ces départements ainsi que leurs impacts.

Mais dans le présent chapitre du mémoire, il s'agira de présenter la Base de données constituée ainsi que son mode d'utilisation.

Cette présentation de la Base a pour objectif de décrire les principes généraux de sa conception et de la situer dans l'ensemble des systèmes d'informations qui puissent exister dans notre pays. Il faut noter que le système d'information auquel appartient la présente base n'est limité qu'au complexe "mines - environnement".

5-1- PRINCIPES GENERAUX

Il s'agit d'un système de gestion de données relationnelles étendues aux données localisées, avec des fonctionnalités spécifiques. Son objet est de décrire, informer, grouper les informations, gérer des données de diverses localités des départements concernés.

La Base de données constitue une résultante de quelques fonctionnalités des Systèmes d'Information Géographie (SIG) : quelques croisements, mise en relation, de regroupement.

En fait, la constitution et l'exploitation d'une Base de données localisées n'est pas chose simple. Elles font appel à de nombreux concepts relatifs à la structuration et à la gestion de la Base.

5-2- CONCEPTS GENERAUX

De nombreux choix peuvent être effectués pour construire une Base dérivée des fonctionnalités du SIG.

A l'origine de la construction du SIG, il y a deux objectifs majeurs : gérer les objets géographiques en assurant la pérennisation et le partage de l'information, mettre ces objets en relation les uns avec les autres en utilisant leur localisation. Mettre en relation, comme pouvait le faire simplement le géographe lorsqu'il superposait deux cartes thématiques pour vérifier ou mettre en évidence des corrélations. L'idée initiale est donc simple : gérer des objets tels qu'ils apparaissent sur des cartes par thèmes indépendamment les uns des autres, bien sur, il faudrait faire attention à conserver cette universalité lors de la mesure de la localisation.

Dans une première étape, il faut analyser le problème de la représentation des objets géographiques, dans l'optique de les gérer comme collection d'éléments décrits car une carte représente effectivement un ensemble d'objet, à l'inverse d'un paysage ou d'un quartier qui en général ne représente qu'un seul objet et n'a pas pour objectif une étude comparative avec d'autres objets du même type. Pour mieux gérer la Base de données donc, il a été choisi de conserver les coordonnées indépendamment de la

Sèmirath LAGNIKA 49 Année 2003-2004

précédent sommaire suivant