WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L?analyse de la structure financière d'une ASBL: efficacité et efficience pour le cas de la CBCA Katoyi de 2010-2014.

( Télécharger le fichier original )
par Isaac KASEREKA KAKULE
ISC Goma - Licence 2014
  

précédent sommaire suivant

I.3. IMPORTANCE ET ETAPES DE L'ANALYSE FINANCIERE11(*)

L'analyse financière est un outil indispensable à la bonne marche de l'entreprise. Son objectif consiste à utiliser les ressources limites d'un agent économique de la façon la plus efficace possible. Berzille Rejean distingue trois décisions essentielles pouvant être prises sur base de la gestion financière notamment :

· La décision d'investir ;

· La décision de financer une entreprise ;

· La décision de distribuer les dividendes.

Ces trois types de décisionreviennent à la possibilité du Directeur financier d'une entreprise sur plusieurs plans, à savoir :

- La planification et la prévision financière ;

- L'analyse des états financiers ;

- Le suivi et l'évaluation de la performance de l'entreprise.

Plusieurs agents économiques s'intéressent à l'information financière publiée par les entreprises. Il s'agit notamment des créanciers à court terme et à moyen terme, principalement les banquiers, les actionnaires actuels et éventuels, les services gouvernementaux, les représentants syndicaux et les gestionnaires. Chacun de ses acteurs utilise ces informations par ses propres intérêts. Le banquier étudie la demande de prêt à Court Terme et s'intéresse à déterminer si l'emprunteur sera à mesure de faire face à l'échéance.

Quant à l'actionnaire, il se préoccupe de la solvabilité ainsi que de la rentabilité de l'entreprise. En tenant compte des intérêts divergents de tous ces acteurs, l'analyse financière demeure fondamentalement un outil et une méthode permettant de définir l'entreprise à partir de quelques points clés12(*). Pour être en mesure de porter un jugement sur la situation d'une entreprise, l'analyse doit tenir compte de l'ensemble d'informations disponibles, surtout celles publiées par la comptabilité ou par d'autres sources. Généralement, plusieurs étapes doivent être suivies, à savoir :

- Préciser les objectifs de l'analyse, procéder à l'examen global des états financiers. Cet examen porte généralement sur des emplois, des ressources, des ventes et des bénéfices ;

- Analyser le rapport du vérificateur, l'énoncé des principes comptables, les notes aux états financiers et d'autres informations pertinentes ;

- Appliquer les techniques d'analyse comme les ratios, l'étude du bilan en masse etc. ;

- Enfin, porter un jugement sur la situation, formuler des recommandations et prendre des conclusions.

I.4. PLANIFICATION FINANCIERE13(*)

Le plan d'investissement et de financementest un outil de synthèse de la politique financière à long terme.

En effet, il retrace sur une période de 3 à 6 ans l'évolution des besoins et des ressources de l'entreprise et s'attache à déterminer leur équilibre en fin de période. C'est donc un outil de décision. Son objectif est très clairement d'assurer l'équilibre financier futur de l'entreprise. Il s'agit de vérifier que les décisions d'investissement et de financement prises n'entraîneront pas une évolution non maîtrisée ou non voulue de l'équilibre financier. Ce plan permet de contrôler si les décisions politiques générales n'auront pas, dans le futur, un effet défavorable sur la solvabilité structurelle de la firme.

* 11VIRNIMMENT P., Finance de l'entreprise, 2e éd. Dalloz, Paris, 1996, p.174

* 12 GEORGES DE PALLENS, Gestion de l'entreprise, 5e éd Dunod., Paris, 1974, p.192

* 13 Alain RIVET, Gestion financière, 1ere Ellipses Edition marketing, Paris, 1986, p.239

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !