WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les adblockers sont-ils une chance ou un danger pour la publicité en ligne ?

( Télécharger le fichier original )
par Sylvain Chadenas
ESCEM - Master 2 Marketing Etudes et Web 2016
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

LE ADBLOCKING EST DEVENU UN BUSINESS ET LES ADBLOCKERS NE SONT PAS LÉGITIMES AUX YEUX DES DIFFÉRENTS ACTEURS DE LA PUBLICITÉ EN LIGNE

Nous abordions brièvement dans la revue de littérature les adblockers principaux que sont Adblock Plus et Adblock ainsi que la hausse de leur utilisation. Les différents entretiens ont permis de saisir l'importance du business du adblocking aujourd'hui. Les adblockers génèrent des revenus considérables et il ne faut pas les considérer comme de simples outils limitant la diffusion publicitaire et impactant les revenus des différents acteurs.

Comme nous l'avons vu dans la revue de littérature avec l'exemple de Google Contributor, de nouveaux adblockers apparaissent chaque jour sur le marché et il s'agit de se démarquer des autres. En voulant asseoir ses positions face aux concurrents, des décisions plus ou moins éthiques d'un point de vue internaute sont prises, ce qui remet en cause le statut de gendarme du web que l'on pourrait conférer volontiers aux adblockers. En effet, en permettant à certains d'outrepasser le blocage contre rémunération, le discours d'un adblocker comme Adblock Plus auprès des internautes n'est pas cohérent avec ses pratiques.

Ainsi, l'intégralité des personnes que nous avons interrogées ne considère pas les adblockers crédibles et légitimes dans ce rôle de « gendarme ». Les adblockers sont seulement des acteurs du marché qu'il faut prendre en compte dans sa stratégie, soit en collaborant, en se faisant whitelister par exemple, soit en les contournant techniquement ou via de nouveaux formats.

LA CLÉ AFIN DE RENDRE LA PUBLICITÉ EN LIGNE MIEUX ACCEPTÉE EST DE TRAVAILLER SUR SA COHÉRENCE À PARTIR DU CONTEXTE PUBLICITAIRE ET DU CIBLAGE

Malgré cette place difficile à définir des adblockers dans l'écosystème de la publicité en ligne, les différents entretiens menés ont permis de mieux comprendre comment fonder une stratégie publicitaire efficace sur le web aujourd'hui et plus en phase avec le adblocking et ses conséquences. Nous avons vu dans la revue de littérature qu'Internet, à la différence d'autres supports publicitaires, a une capacité de ciblage inégalée. Il faut ainsi utiliser cette force dans sa stratégie.

Mais il est surtout nécessaire d'être cohérent dans sa stratégie. Nous avons évoqué à de multiples reprises le caractère intrusif de la publicité en ligne. Mais ce n'est pas en proposant uniquement des publicités non intrusives que la stratégie est cohérente. Des campagnes publicitaires basées uniquement sur de la publicité intrusive peuvent être très rentables malgré les pertes liées aux adblockers. Tout dépend du contexte publicitaire et de l'objectif visé. Si le but est d'être visible et de faire passer un message, du native sous forme d'articles publirédactionnels ou des formats spéciaux comme l'habillage sont adaptés. Si l'objectif est uniquement de faire de l'inscrit, diffuser de la publicité intrusive en masse peut être un excellent moyen de le faire malgré les pertes liées aux adblockers. Pour les marques souhaitant cibler un public particulier, diffuser uniquement sur des sites où leurs cibles peuvent être présentes peut être une bonne solution.

Du côté des sites, il n'est pas pertinent pour un site ne proposant pas d'articles de vouloir faire du native alors que de la publicité intrusive sur un site de streaming est totalement cohérente. Libre aux sites utilisant de la publicité intrusive de mettre en place des solutions techniques afin de minimiser l'impact des adblockers.

Nous reviendrons plus tard et plus en détails sur nos recommandations auprès des différents acteurs.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Moins de 5 interactions sociales par jour