WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Attractivité territoriale et stratégies de localisation des entreprises industrielles dans les collectivités territoriales de la région du centre au Cameroun


par Marius Trésor MENGUE OYONO
Université de Yaoundé 2 - SOA - Master 2 en Economie du Territoire et de la Décentralisation 2015
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION GENERALE

Au terme de cette étude, nous avons essayé de montrer qu'au-delà des facteurs d'ordre économiques, financiers, socioculturels, la dynamique de l'attractivité territoriale apparait également comme un facteur déterminant de la localisation des entreprises dans la région du Centre au Cameroun.

Dans le premier chapitre, à partir de l'analyse théorique du concept d'attractivité territoriale, nous avons expliqué comment dans un contexte de globalisation de plus en plus marqué par la volatilité des implantations des entreprises, les territoires se livrent à une concurrence acharnée sur le marché de la localisation des activités économiques. Chacun y développe une panoplie d'instruments et de politiques afin d'attirer et de retenir le maximum d'entreprises. Du fait de la quête d'un meilleur positionnement des territoires sur le marché d l'implantation, certaines responsables territoriales font recours aux pratiques de marketing territoriale (pratiques qui jusqu'ici étaient jadis réservées au monde des entreprises) afin d'influencer en leur faveur les décisions de localisation de entreprises. Toutefois, si le politiques de marketing territoriale et autres instruments de politiques d'attraction permettent aux territoires de capter les flux d'investissements. Cependant, l'élément crucial pour toute stratégie d'attraction des entreprises sur un territoire réside bien plus dans la dynamique de la gouvernance locale.

Dans le second chapitre qui s'intéresse plus particulièrement à ce phénomène d'attractivité territorial, nous nous situons dans un cadre régional et même locale, c'est-à-dire à l'attractivité territoriale de la région du Centre-Cameroun. Ayant donc passé en revue les facteurs d'attractivité tels que défini par Merenne-Schoumaker (facteurs propres aux territoires et ceux propres aux entreprises), nous transposons ainsi l'étude de ceux-ci à la région du centre pour appréhender le niveau d'attractivité territoriale en ce qui concerne l'attraction dans le secteur industriel. Ce chapitre nous a ainsi permis de déceler les principaux facteurs sur lesquels les acteurs et gouvernants des collectivités et département de la région peuvent s'appuyer pour continuer à améliorer le niveau d'attractivité territoriale de la région.

A l'aune des développements théoriques et empiriques effectués sur l'attractivité de la région du centre dans la première partie du mémoire, nous avons dans le troisième chapitre mis le point sur l'analyse de la localisation des entreprises industrielle dans le Centre-Cameroun. Il ressort de nos développements que la région du centre est essentiellement constituée de petites unités de production (majoritaires) ou PMI et de grandes unités (minoritaires), pour ce qui est du secteur secondaire ou industriel. Cependant, en matière de localisation dans la région, il faut insister sur le fait que ces unités de production sont anormalement reparties entre les dix départements que compte le Centre. Car le Mfoundi à lui seul regroupe pratiquement 90% de la totalité des unités de production industrielles de la région étudiée.

Par la suite, nous avons présenté un ensemble de variables susceptible à notre avis d'influencer la localisation des entreprises industrielle dans le Centre. Ainsi, les modèles économétriques regroupant un ensemble de variables extraits de la base de données des déclarations statistiques et fiscale des entreprises du secondaire donc disposent l'INS, ont été spécifiés sur la période allant de 2008 à 2012. Après l'estimation économétrique effectuée sur ces deux fonctions qui nous ont permis de percevoir le niveau d'attractivité territoriale sur les entreprises industrielles dans la région, ceci à partir des données de panel, y compris la mobilisation de certains tests économétriques visant à respecter la méthodologie en matière et d'avoir les résultats valables. De ces deux modèles, certaines variables se démarquent par leur effet explicatif de l'attractivité sur les entreprises industrielles dans la Centre : il s'agit d'abord et surtout de l'effectif total des employés du secteur industriel de cette région, ensuite des clients, du chiffre d'affaire, des services extérieurs et enfin des produits fabriqués.

En réponse à la question posée au début de notre travail de recherche, à savoir : « quels sont les facteurs expliquant l'attractivité des collectivités territoriales dans la région du centre Cameroun ? », nos développements théoriques et nos résultats empiriques établissent le fait que cette attractivité est la résultante non seulement des facteurs territoriaux, mais également des performances des entreprises déjà installées.

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Abdelhak K., 2010, Industrialisation et concentration urbaine. Economies and nances. Univer-site du Sud Toulon Var, 2010.

AGUILERA-BELANGER A., 2001, Localisation des services aux entreprises et dynamiques intra métropolitaines : Le cas de Lyon. Thèse pour le Doctorat des Sciences Économiques, Université Lumière Lyon 2, Lyon.

AGUILERA-BELANGER A. & al, 1999, Localisation des activités et mobilité. Lyon : Laboratoire d'Economie des Transports.

ALONSO, W., 1964, Location and land use. Toward a general theory of land rent. Harvard University Press.

AMARTYA SEN., 1999, Development as Freedom, Alfred A. Knopf, New York.

AT Kearney, 2007, The Globalisation Index, nov.-déc.

AYDALOT, 1985, Economie régionale et urbaine, Édition Economica, Paris.

AYDALOT, 1984, « La crise économique et l'espace : recherche sur les nouveaux dynamismes spatiaux », Revue Canadienne des Sciences Régionales, vol. VII

BANQUE MONDIALE, 2009, Repenser la géographie économique, Rapport sur le développement dans le Monde, Washington, D.C.

BAUMARD Ph., 2000, Stratégie et surveillance des environnements Concurrentiels., Coll. Stratégies et Système d'information, Editions Masson, Paris.

BECATTINI, G., 1992, « Le district marshallien: une notion socio-économique », in Benko, G. et Lipietz, A., eds, Les régions qui gagnent - Districts et réseaux : les nouveaux paradigmes de la géographie économique, Economie en liberté, Presses Universitaires de France, Paris.

CHRISTALLER, 1933. Die zentralen Orte in Süddeutschland, Iena: G. Fischer (traduction anglaise partielle par Ch.W. Baskin (1966), Central Places in Southern Germany, Englewood Cliffs Prentice Hall).

CNUCED, 2009, World Investment Report : FDI from Developing and Transition Economies : Implications for Development, United Nations, New-York and Geneva.

CONSTITUTION DU CAMEROUN, 1996, Loi 2008/001 du 14 avril modifiant et complétant certaines dispositions de la loi 96/06 du 18 janvier 1996.

COURLET C. 2001b, Territoires et Régions, les grands oubliés du développement économique, Le Harmattan.

COURLET C.et SOULAGE B., 1993, Industrie, territoires et Politiques publiques, Paris, L'Harmattan.

ESSOMBE EDIMO, J. R. et Ngo Balepa, A. S., 2013, Bonabéri à Douala : dynamique de localisation des entreprises et congestion d'un espace de déconcentration industrielle. Article en cours de publication.

ESSOMBE EDIMO J.R., 2008, « Douala et l'attractivité territoriale en zone CEMAC à l'heure de l'économie globale », in Revue. Enjeux, n° 34-35, janv.-juin, pp 40-51.

ESSOMBE EDIMO, J. R., 2007b, Spatialité et développement Economique à Douala : entre le hasard et la nécessité, Edition L'Harmattan, Paris.

FONTAGNE L. et MAYER T., 2005,Les choix de localisation des entreprises, Éditions La Découverte, collection Repères, Paris, troisième partie, chap. VIII, 2005.

FRIBOULET, J.-J., 2009, « Attractivité et économie géographique : une première approche », Mondes en Développement, Vol. 38, 2010/1.

FUJITA M. et OGAWA H., 1982, « Multiple Equilibria and Structural transition of Non-Monocentric Urban Configuration », Regional Science and Urban Economics

FUJITA, M. & THISSE, J. -F., 2003, Economie des villes et de la localisation, De Boeck.

FUJITA, M. & THISSE, J. -F., 1997, Economie géographique, problèmes anciens et nouvelles perspectives. In Anales d'économie et de statistique,Bruxelles.

GAROFOLI, G., 1992b, « Les systèmes de petites entreprises : un cas paradigmatique de développement endogène », in BENKO, G. et LIPIETZ, A., eds, Les régions qui gagnent - Districts et réseaux : les nouveaux paradigmes de la géographie économique, Economie en liberté, Presses Universitaires de France, Paris.

GUESNIER B., 2003b, De la formation des disparités territoriales à leur correction. Des outils au service de la gouvernance locale. Un ouvrage en hommage au Professeur Gaston Gaudard (Fribourg), l'espace économique mondial et régional en mutation, Éditeur Schulthess, ZURICH.

HANSON G.H. 2001, «US-Mexico Integration and Regional Economies : Evidence from Border City-Pairs», Journal of Urban Economics.

HANSON G.H., (1996), "Economic integration, intraindustry trade, and frontier regions," European Economic Review.

HARRIS C., (1954), «The market as a factor in the localization of industry in the United States», Annals of American Geographers.

HATEM F., 2004, « Le Marketing territorial : Pourquoi, comment ? », Revue Interrégions, n°257, nov. /déc.

HATEM F., 2004b, « Les indicateurs comparatifs de compétitivité et d'attractivité », Les Notes Bleues de Bercy, juin 2004.

HOOVER E., 1937, location theory and the Shore and leather industries, Cambridge, Harvard, University Press.

HOTELLING, 1929, « Stability in Competition », The Economic Journal, 1929.

HURIOT, J.-M., 1994, Von Thünen : économie et espace. Economica, Paris.

INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE, 2010. Rapport du Recensement Général des Entreprises. (RGE) 2009. Yaoundé, INS, MINEPAT, République du Cameroun.

KRUGMAN P., 1998, : L'économie auto-organisatrice, éd. De Broeck, Bruxelles.

KRUGMAN P., 1991b, Geography and Trade, Cambridge, MA: MIT Press.

LOI 2009/011 DU 10 JUILLET 2009, portant Régime Financier des Collectivités Territoriales Décentralisées.

LOI 2004/017 DU 22 JUILLIET 2004, portant Orientation de la Décentralisation au Cameroun.

LÖSCH A., 1940, Die räumliche Ordnung der Wirtschaft, Iéna, G. FISCHER, (traduit en américain en 1954, The economics of location, New Haven, Yale University Press).

LÖSCH A., 1940, « The economies of location ». New Haven, Yale University Press.

MARSHALL A., 1919, Industry and Trade, (London, Macmillan.) (Livre II, chapitre VI, section 6) Traduction française: L'industrie et le commerce, Paris, M. Giard, 1934.

MARSHALL A., 1890, Principles of economics, traduction Française de la 4ème édition 1871, LGDJ, Paris.

MERENNE-SCHOUMAKER B., 2002, La localisation des industries : enjeux et dynamiques, éd. Presse Universitaire de Rennes.

MERENNE-SCHOUMAKER B., 1991, La localisation des industries : Mutations récentes et méthodes d'analyse, Nathan, Paris.

MILLION, F., 2004, L'impact des zones d'activité sur la localisation des entreprises en milieu urbain : le cas de la périphérie lyonnaise. XLème colloque de l'ASRDLF (Association des Sciences Régionales de la Langue Française) Convergences et disparités au sein l'espace européen : les politiques régionales à l'épreuve des faits, Laboratoire d'Economie des Transports, Bruxelles (Belgique), 09/2004.

MOATI, P. et Al., 2001, « Localisation des firmes et développement local. La survie des entreprises dépend-elle du territoire d'implantation ? », CREDOC, Cahier de recherche n° 159, Département « Dynamique des marchés », Université de Paris 7.

MOATI, P., 1968, Le financement des zones industrielles en France. In Revue Cahier de l'ISEA, N° 6

MUCCHIRLLI J.L., 1998, Multinationales et mondialisation, Editions du Seuil, Paris.

MUSSON A. 2010, « Revue de littérature sur les indicateurs d'attractivité et de développement durable : Vers un indicateur d'attractivité durable », Géographie, Economie et Société.

PECQUEUR B., ZIMMERMANN J.B., (eds.), 2004, Économie de Proximités, Hermès, Paris.

PECQUEUR B. Et J.-B. ZIMMERMANN (dir.) 2004, Economie de proximités, Paris, éditions Hermès-Lavoisier.

PERROUX, F., 1950, Economic Spaces : Theory and Applications. In Quarterly Journal of Economics, N° 64(1).

PONSARD, C., 1988, Analyse économique spatiale. Paris, PUF.

PORTER M., 1993, L'avantage concurrentiel des nations, éd française, Inter Éditions, Paris.

SMITH D. H., 1981, Industrial location, an Economic Geography Analysis, New York. J WILEY and sons, 2è éd. Spécial de la Revue d'Economie Régionale et Urbaine, n°3...

UNCTAD (2004), World Investment Report 2004 : The Shift Towards Services.

VON THÜNEN, J.-H., 1826, « Recherches sur l'influence que le prix des grains, larichesse du sol et les impôts exercent sur les systèmes de culture », Paris, Guillaumin, 1851.

WEBER A., 1929. Theory of the Location of Industries, Chicago, The University of Chicago Press, (traduction anglaise de 1909, Über den Standort der Industrien). Perthes.WARNIER J.P., (1993), L'esprit d'entreprise au Cameroun, Khartala, Paris.

WEBER A., 1909, : über den standart der industrien, Tûbingen (traduction anglaise, 1928, Alfred Weber's theory of the location of industries, Chicago University Press).

ZIMMERMANN J. B, J.P. GILLY, J. PERRAT, B. PECQUEUR et F. RYCHEN., 1998, Construction territoriale et dynamiques productives. Etude pour le commissariat général du plan, Paris, décembre.

ZIPF G.K., 1949, Human behaviour and the principle of least effort, Cambridge, Addison Wesley.

WEBOGRAPHIE :

- AT Kearney (2007), The Globalisation Index, nov.-déc. 2007, [en ligne] site d'AT Kearney, http://www.atkearney.com/images/global/pdf/GIndex_2007.pdf, vue le 10 septembre 2016.

-http : Le développement territorialisé à Douala%%A0 fondements et repérage des modalités institutionnelles d'une dynamique nouvelle - Cairn.info.htm, vue le 13 septembre.

-http : Essai de construction d'un score d'attractivité sectorielle des investissements directs étrangers.htm, vue le 13 septembre 2016.

- http : localisation des firmes/Les FMN_comprendre leurs stratégies de localisation internationale_.htm

- http : Diversité des pratiques et mesures de performance.htm, vue le 03 octobre 2016.

- World, Economic, Forum (2010-2011), The global Competitiveness Report, [en ligne] site de la WFE, http://www.weforum.org/docs/WEF_GlobalCompetitivenessReport_2010-11.pdf; vu le 13 septembre 2016

précédent sommaire suivant