WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Identification des enjeux de la littoralisation liés à  l'environnement marin au niveau de la commune de Cité Soleil, Haiti


par Almando Kessy MORAIN
Université Caraïbe (UC) - Agronomie/Ressources Naturelles 2016
  

précédent sommaire suivant

2.3. Causes de la littoralisation

2.3.1. Explosion démographique

Le 21e siècle marque une étape inédite dans l'histoire du monde, car la terre fait face à une poussée démographique qu'elle n'avait jamais connue auparavant (Samuel, 2009). En 2013, la population mondiale a été estimée à 7,2 milliards, alors qu'elle était estimée à 7 milliards en 2011, à 6,1 milliards en 2000, entre 1,55 et 1,76 milliard en 1900 et de 600 à 679 millions d'habitants vers 1700. On estime que la population augmente à un rythme de 237 000 habitants par jour, résultat égal au différentiel entre les 390 000 naissances et 153 000 décès estimés par jour sur terre. Ce qui représente une hausse de 86 millions de personnes par an, pour un taux d'accroissement démographique annuel de la population mondiale de 1,2 % (ONU, 2013). Au-delà du déséquilibre entre les chiffres, avec cette augmentation du nombre des habitants de la planète, on observe non seulement une montée significative de la demande en nourriture, en eau et en énergie partout dans le monde, mais aussi une augmentation de la pression exercée sur les ressources naturelles en vue de combler les besoins cités préalablement.

Comme il a été mentionné, le littoral, grâce aux différents services écologiques et socio-économiques rendus à l'espèce humaine devenue sédentaire il y a plus de 9 000 ans av. J.C (Auguste et Charles, 2010), est devenu un espace très attractif depuis quelques temps. A cet effet, pour pouvoir bénéficier continuellement les atouts qu'offrent ces zones côtières, les gens finissent par s'y installer petit à petit en y construisant des villes. Dans certaines régions, il s'agit d'abord des petites villes côtières qui, dans un laps de temps, constatent que leur population augmente par des migrants des zones rurales qui viennent surdensifier l'espace au fur et à mesure que l'intensité et la fréquence de certaines activités s'accentuent. Ce sont ces observations et tant d'autres, qui ont poussées les autorités mondiales à la tenue de la deuxième conférence des Nations Unies pour les établissements humains en 1996, afin de mettre en exergue les problèmes fondamentaux concernant l'expansion des grandes villes, particulièrement des villes côtières, liées à la croissance démographique et aux flux migratoires (Samuel, 2009).

2.3.2. Mondialisation

La mondialisation est devenue l'un des concepts les plus en vogue depuis les années 90, non seulement dans le milieu des sciences sociales, mais également au sein du grand public (Ait Mokhtar, 2012). Le terme mondialisation est employé de manière peu rigoureuse comme un mot parmi d'autres pour désigner l'internationalisation poussée de l'activité économique s'exprimant par une intégration et une interdépendance accrues des économies nationales. Autrement dit, elle désigne un mouvement complexe d'ouverture des frontières économique qui permet aux activités économiques capitalistes d'étendre leur champ d'action à l'ensemble de la planète (Jean-Luc, 1998) cité par (David et Antoine, 2000).

Depuis plusieurs siècles, on constate un renforcement du rôle des façades maritimes comme voie de transport à travers le monde. Que ce soit en approvisionnement en énergie, en denrées agricoles, en matières premières ou lors des échanges commerciaux, la mer reste l'un des moyens de transport les plus efficaces. Selon les statistiques, environ 5,8 milliards de tonnes de marchandises ont ainsi été transportées par voie maritime sur une distance moyenne de 7600 kilomètres en 2002 (CNUCED, 2007). Dans ce contexte de forte croissance des échanges mondiaux de marchandises, les ports et les littoraux constituent des espaces propices à l'évolution de la mondialisation et à l'investissement dans les activités liées de plus en plus proche du littoral dans un monde où les intérêts passent avant tout.

précédent sommaire suivant