WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Identification des enjeux de la littoralisation liés à  l'environnement marin au niveau de la commune de Cité Soleil, Haiti


par Almando Kessy MORAIN
Université Caraïbe (UC) - Agronomie/Ressources Naturelles 2016
  

précédent sommaire suivant

2.3.3. Essor du tourisme

Au fil des décennies, le tourisme a connu un essor continu et s'est diversifié de plus en plus, au point de devenir un des secteurs économiques incontournables au développement économique de pas mal de pays (OMT, 2012). Il s'agit d'un phénomène social, culturel et économique entrainant des mouvements de personnes vers des destinations en dehors de leur environnement habituel pour un temps limité et pour n'importe quel autre motif que celui d'être employé par un agent économique du lieu de destination. Ces termes, « tourisme » et « touriste » furent utilisés officiellement pour la première fois par la Société des Nations (SDN) pour dénommer les gens qui voyageaient à l'étranger pour des périodes de plus de 24 heures. Toutefois, il faut dire que l'activité en soi est bien plus ancienne que cela (Jean-Denis, 2003).

Aujourd'hui, le volume d'affaires du secteur touristique égale, voire dépasse celui des industries pétrolières, agroalimentaires ou celles des automobiles. Dans les années 1992-1993, le nombre de touristes ayant fait une croisière dans l'Antarctique était environ 5000. Entre 2006-2007, le nombre a frôlé les 35 000, sans oublier que les touristes utilisent aussi d'autres moyens de déplacement et ont des destinations assez diverses (OMT, 2012). Cela explique que le tourisme est désormais l'un des grands acteurs du commerce international et en même temps, il constitue l'une des principales sources de revenus de beaucoup de pays en développement. Initialement rattaché aux loisirs et à la santé, le tourisme englobe désormais l'ensemble des activités économiques auxquelles la personne fait appel lors d'un unique déplacement inhabituel c'est-à-dire, transports, hôtels, restaurants, bars et plage (OMT, 2014).

Ainsi, vue les différentes exigences des touristes, une politique visant leur satisfaction est devenue indispensable. Elle est manifestée via notamment les routes, les aménagements hôteliers, l'urbanisme touristique, les ports, les marinas, les golfs, les pistes de ski, les parkings, etc. Nul ne saurait prétendre ignorer l'admiration des touristes pour le milieu marin grâce auquel ils peuvent avoir certaines activités divertissants comme les croisières, les festivals, la pêche, les plongées sous-marine, le surf, pour ne citer que ceux-là. De ce fait, les différentes structures citées précédemment instaurées à leur intention, se trouvent non loin des zones côtières ou exactement sur le littoral. D'où l'apparition des villes côtières destinées essentiellement à la bonne marche de la machine touristique mondiale comme par exemple la ville de Cancún au Mexique qui accueille des milliers de touristes par an (OMT, 2014).

précédent sommaire suivant