WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Identification des enjeux de la littoralisation liés à  l'environnement marin au niveau de la commune de Cité Soleil, Haiti


par Almando Kessy MORAIN
Université Caraïbe (UC) - Agronomie/Ressources Naturelles 2016
  

précédent sommaire suivant

5.2.4. Pressions Physiques

5.2.4.1. Constructions anthropiques permanentes

Les installations artificielles pouvant avoir une emprise sur le milieu marin dans la commune de Cité Soleil sont les infrastructures portuaires et industrielles. La commune se trouve a proximité du plus grand port du pays à sa partie sud-ouest à savoir le port de Port-au-Prince. Un autre port commercial à titre privé a été aussi construit au niveau de la zone Hasco. La présence de ces ports expose la zone à un trafic maritime relativement intense. Les bruits générés par les navires (Bruit du moteur et sonar) augmentent le bruit ambiant océanique et ce qui engendre automatiquement la pollution sonore. Cette situation de perturbation est capable de provoquer, selon IFREMER (2012), deux types d'impacts sur les occupants biologiques marins. D'une part, des nuisances comportementales comme le stress, l'abandon des activités en cours, la fuite ou l'évitement, pour ne citer que ceux-là. D'autre part, des nuisances physiologiques comme la perte temporaire ou définitive de la faculté auditive, des hémorragies, etc.

Dans cette même zone, un centre de stockage de pétrole a été construit à moins d'une cinquantaine de mètre de la mer. Les habitants relatent qu'il leur arrive parfois d'observer des couches de pétrole à la surface de l'eau. Toutefois, ils avouent qu'ils ne sont pas certains de la provenance précise du pétrole, car le centre de stockage se situe à proximité du port. Néanmoins, malgré leur présence assez rare et surtout en petite proportion, le pétrole et les autres produits huileux observés certaines fois dans le milieu peuvent avoir des conséquences néfastes sur la faune maritime. Certains constituants du pétrole peuvent entrainer la mort des animaux marins par empoisonnement. Dans le meilleur des cas, les composants volatils du pétrole peuvent bruler les yeux et occasionner des irritations cutanées jusqu'à endommager les tissus de certains animaux marins. Toutefois, les effets varient d'une espèce à une autre et en fonction de la quantité de pétrole déversée dans le milieu.

5.2.4.2. Abrasion

L'abrasion est considérée comme étant un dommage physique qui consiste en l'usure ou l'érosion des fonds marins par interaction directe entre des équipements et le fond. Les sources des pressions considérées dans cette étude sont strictement anthropiques (l'abrasion naturelle n'est pas considérée). L'impact de l'abrasion concerne surtout le substrat et la composante bio-écologique « communauté benthique ». Ce type de dommage est généré par certains engins de pêche, des techniques utilisées et de l'intensité de la pression. A Cité Soleil, les habitants pratiquent la pêche artisanale avec des engins et des embarcations peu sophistiqués en raison de leur faible niveau économique. A cet effet, on saurait prétendre que les activités de pêche au sein de la commune provoquent des réactions abrasives sur le fond marin. Cependant, la présence des ports n'est pas tout à fait sans conséquence dans ce cas précis, car l'encrage des navires dans les zones d'attente des ports, induit une abrasion sur les fonds côtiers avec une remise en suspension des sédiments occasionnée par le mouvement des chaînes de mouillage sur le fond. Ce qui provoque la destruction des habitats de la faune benthique citée préalablement et une variation relative de la turbidité du milieu. Malheureusement, dans le cadre de cette étude, l'ordre de grandeur exacte de la turbidité ainsi que le niveau de dégradation des fonds engendrés par cette situation n'ont pas pu être étudiés.

précédent sommaire suivant