WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Sociologie des carrières professionnelles dans les entreprises privées au Burkina Faso. Cas de Telecel Faso, Ouagadougou.

( Télécharger le fichier original )
par Antoine Sangue
Université Ouaga I Pr. Joseph Ky-Zerbo - Maîtrise 2015
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SIGLES ET ABREVIATIONS

ANPE : Agence Nationale de la Promotion de l'Emploi

BIT : Bureau International du Travail

ONEF : Observatoire Nationalde l'Emploi et de la Formation

INSD : Institut National de la Statistique et de la Démographie

RGPH : Recensement Général de la Population et de l'Habitat

NTIC : Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication

CDD : Contrat à Durée Déterminée

CDI : Contrat à Durée Indéterminée

SVI : Service de Vente Indirecte

ADV : Administrateur Des Ventes

PCA : Président du Conseil d'Administration

DG : Directeur/Direction Générale

DRH : Directeur des Ressources Humaines

GRH : Gestion des Ressources Humaines

BTS : Brevet de Technicien Supérieur

DUT : Diplôme Universitaire Technique

DEUG : Diplôme d'Etudes Universitaires Générales

SNCF : Société Nationale des Chemins de Fer (France)

CNSS : Caisse Nationale de Sécurité Sociale

UAB : Union des Assurances du Burkina

BOA : Bank Of Africa

SMIG : Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti

OST : Office de Santé des Travailleurs

SMS : Short Message System

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1 : Répartition des enquêtés selon la catégorie d'âge

Tableau 2 : Répartition des enquêtés selon le sexe

Tableau 3 : Répartition des enquêtés selon la catégorie professionnelle

LISTE DES FIGURES

Figure 1 : Implantation géographique des agences de Télécel Faso dans la ville de Ouagadougou

Figure 2 : Organigramme Direction Générale Télécel Faso

INTRODUCTION

Pays sahelo-sahelien, situé au coeur de l'Afrique Occidentale, le Burkina Faso fait partie des Etatsqualifiés de pays pauvres très endetté. Comme beaucoup d'autres pays africains, une grande frange de la population est jeune avec pour traits caractéristiques une prépondérance de situation de chômage et de sous-emploi. Suite à diverses difficultés d'ordre macroéconomique, les autorités burkinabés ont entrepris avec l'appui de la communauté financière internationale depuis 1991, d'importantes réformes économiques et structurelles appelées Programmes d'Ajustements Structurels (PAS) (Labazée1988). Ces reformes avaient pour objectif essentiel de libéraliser l'économie et de faire du secteur privé un moteur de croissance. Pourtant, le secteur privé au Burkina reste dominé par des activités de l'informel, laissant peu de place au secteur structuré.

Malgré les reformes dans le secteur de l'emploi, dont la relecture des textes régissant les relations de travail, des décrets et autres arrêtés donnant une nouvelle dynamique au secteur, des situations de précarité subsistent au niveau des travailleurs (Domba 2009). Cette situation de précarité s'inscrit dans une logique de jeux d'intérêts des acteurs qu'il convient de comprendre afin d'en tirer une substance. Toutefois, toute interprétation sur le fonctionnement d'une organisation doit tenir compte de plusieurs facteurs enchevêtrés les uns dans les autres.

Lieu de création de richesses et de pouvoirs, l'entreprise, est nécessairement un espace social où le non-dit garantie la légitimité des positions acquises. En effet, les employeurs tout comme les employés ont recours à des stratégies, qui, pour rentabiliser, qui pour se construire un projet professionnel dans un contexte de  marchés du travail fermés. Cette clôture du marché du travail se manifeste par la restriction de l'accès au poste de travail qui filtre les candidats en fonction d'attributs plus ou moins formels (Paradeise 1985).

Le nouveau millénaire a vu apparaître dans le pays de nouvelles entreprises, qui de prime abord offrent de nouvelles opportunités et perspectives autant pour le chercheur d'emploi conformément à son capital culturel, que pour l'employeur à la recherche de plus-value. L'arrivée de plusieurs sociétés de grande envergure suite au développement de la technologie donne un nouveau dynamisme au secteur de l'emploi. Parmi ces entreprises, on peut compter celles exerçant dans le domaine de la téléphonie mobile en l'occurrence Telmob, Airtel (anciennement Celtel puis Zain) et Télécel Faso. Cette dernière société est l'objet de la présente étude. Suivant une démarche qualitative, cette étude a pour ambition de comprendre le processus de construction de la carrière professionnelle au sein de l'entreprise. Elle n'a de ce fait pas pour vocation de repérer les écarts entre les normes préétablies et le fonctionnement de l'entreprise. L'approche interactionniste s'attache plutôt, en dehors de tout jugement de valeur, à révéler, à analyser et à formaliser le fonctionnement social de différentes situations de travail chez Télécel Faso à Ouagadougou. Il s'agit de reconstruire le sens que les travailleurs assignent à leurs actions et de faire émerger la manière dont ils comprennent, interprètent les situations et agissent sur leur travail. Nous cherchons ainsi à saisir les valeurs, les représentations et stratégies qui orientent les perceptions et les différentes actions des acteurs en interactions.

Cette étude aura comme utilité sociale de mettre en forme les mécanismes, les processus et les liens qui permettent de comprendre l'état de la régulation sociale dans les entreprises privées comme Télécel Faso. De par son approche, elle offre la possibilité de découvrir les enchainements et la complexité des phénomènes qui échapperaient à un regard trop linéaire ou trop techniciste.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net