WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche socio-anthropologique des institutions d'intégration des personnes àĘgées¬†: le cas de l'êbeb chez les Odjukru (côte d?ivoire)

( Télécharger le fichier original )
par Fato Patrice KACOU
Université Félix Houphouet Boigny de Cocody-Abidjan - Thèse Unique de Doctorat en Sociologie 2013
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2.2-Observation

Pour comprendre la structuration des rapports dans la société étudiée et pour aller au-delà des idéologies véhiculées, pour saisir les logiques et les rapports vécus, il faut procéder à une observation directe. Cela permet surtout de décrire les conditions de vie des personnes âgées pour ensuite les analyser, de pouvoir être renseigné sur la manière dont elles sont traitées au niveau familial et au niveau de la communauté villageoise. Car comme le dit R. Ghiglione (1976)157(*):

« L'observation peut être définie comme un regard porté sur une situation sans que celle-ci soit modifiée.

Regard dont l'intentionnalité est de nature très générale et agit au niveau du choix de la situation et non au niveau de ce qui doit être observé dans la situation. Le but étant le recueil des données afférentes à la situation.». Cette observation utilise pour canaux principaux les cérémonies funéraires, les fêtes de génération, les sacres de personnes âgées (êbeb), les assemblées villageoises (addiem) et les offices religieux.

Aussi, ce procédé offre-t-il de contourner les dédoublements. En effet, il y a souventes fois des grabataires qui sont enfermés et cachés et les personnes qui ont leur charge retiennent les informations et/ou les camouflent.

Faisant usage de cette technique, on a pris part à plusieurs célébrations. Elles ont concerné des fêtes de génération à Akradio, des fêtes d'angbandji à Agbaille et à Débrimou, les sacres d'êbebu dans les villages de Yassap I et de Bordou.

2.2.3- Guide d'entretien

Au-delà des actions exécutées en groupe, il y a dans la société Odjukru des sujets transindividuels auprès desquels nous avons recueilli des informations sur le fonctionnement des institutions traditionnelles spécifiques et sur les rôles que jouent les aînés sociaux. Il s'agit en substance, de recueillir des données sur la contribution des personnes âgées à la fête de l'êbeb (la fête de la prise du pouvoir), à la fête du low (fête de génération) et à la célébration de l'angbandji (fête de reconnaissance).

Aussi, les entretiens portent-ils sur l'implication des aînés sociaux dans le fonctionnement des institutions telles que : le mariage, le règlement des conflits, la gestion de l'héritage, la gestion du foncier, les funérailles, la fête de l'âge de la puberté (dédiakpo), la célébration du premier-né des jeunes-mères (wawrouoka), et les rites religieux. En sorte un guide d'entretien avec six objets.

En outre, le guide d'entretien permet d'interroger dans les familles où il y a des personnes âgées grabataires ou présentant des déficiences psychiques, les membres qui ont leurs soins. Il porte sur les conditions de vie, la santé, l'hygiène, la représentation de la vieillesse, sur la prise en charge médicale et sociale des personnes âgées.

* 157Rodolphe Ghiglione, Les enquêtes sociologiques: théories et pratiques, Paris, Armand Colin, 1976, p. 301.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net