WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche socio-anthropologique des institutions d'intégration des personnes àĘgées¬†: le cas de l'êbeb chez les Odjukru (côte d?ivoire)

( Télécharger le fichier original )
par Fato Patrice KACOU
Université Félix Houphouet Boigny de Cocody-Abidjan - Thèse Unique de Doctorat en Sociologie 2013
  

précédent sommaire suivant

5.1.3- Facteurs médicaux

L'homme est un tout c'est-à-dire ayant un corps, une âme et un esprit. Son rapport avec son corps a un lien avec sa longévité.

· Hygiène et santé

L'organisme humain est constamment agressé par des microbes. Il faut donc à travers une hygiène de vie neutraliser les bactéries par les soins corporels et l'entretien de son cadre de vie. L'humanité se souvient encore de la tourmente des populations face au choléra, à la dysenterie et à la fièvre typhoïde, toutes des maladies qui ont pour agents étiologiques la mauvaise hygiène. Pendant l'enquête, certaines personnes âgées ont dit que leurs prédécesseurs étaient considérés par erreur comme ayant vécu longtemps faute d'entretien corporel. Les moyens étant très peu développés, ces derniers gardaient leurs barbes, leurs cheveux et leurs ongles, ce qui leur donnait une allure de personnes âgées. Les contemporains ont l'atout de se rajeunir grâce aux services des industries de l'esthétique. L'importance du facteur hygiénico-sanitaire est soulignée dans les cultures par le système sanitaire et le dispositif de protection de l'être humain (ethnomédecine).

· Facteur diététique

La diététique est directement liée à l'hygiène et à la santé. Car l'alimentation, parce qu'elle procure à l'organisme des vitamines, est le premier remède. C'est pourquoi, les enquêtés ont parlé d'alimentation équilibrée c'es-à-dire renfermant tous les éléments vitaux pour le corps. Cependant, dans le contexte actuel de l'économie de marché avec son objectif de profit, l'agro-industrie fait commercialiser des denrées stimulées par des produits chimiques. Ce que fait constater une femme âgée de 75 ans, membre de la classe d'âge des Mbédié-bago qui s'exprime ainsi: « Une vieille a connu une mue et elle a vu sa quatrième génération de petits fils. Tout ce que nous consommons aujourd'hui est à base d'engrais. Or, dans le temps, nos parents et grands-parents mangeaient sainement. Ces aliments consommés participaient à l'équilibre de l'organisme. C'est-à-dire les plantes, les fruits et autres qu'ils consommaient contenaient des vitamines naturelles. Mais maintenant, tout est fait à base d'engrais. Les animaux de brousse comme les agoutis, les rats sont élevés et consomment des produits qui mettent à mal la santé des humains qui les consomment à leur tour. ».

Tableau 10 (TC) : Facteurs de longévité

Vecteurs de longévité

VA

VR

Facteur social

255

49

Facteur métaphysico-religieux

221

43,2

Facteur physiologico-médical

14

02,7

Facteur diététique

19

03,7

Facteur économique

00

00

Pas de réponse

02

0,4

Total

511

100

Source : enquête personnelle, 2010.

Le tableau ci-dessus nous permet à partir des proportions obtenues d'estimer la valeur des facteurs. Nous constatons que les facteurs social et métaphysico-religieux représentent les déterminants capitaux de la longévité. Nous avons respectivement des pourcentages de 49 et 43,2. Les facteurs physiologico-médical et diététique ont des proportions très faibles soit dans l'ordre 2,7% et 3,7%. En d'autres termes, les personnes âgées enquêtées pensent que la croyance et les rapports sociaux ont une influence probante sur la longévité. D'ailleurs, les mêmes facteurs, à certains égards, influencent les facteurs physiologico-médical et diététique.

précédent sommaire suivant