WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche socio-anthropologique des institutions d'intégration des personnes àĘgées¬†: le cas de l'êbeb chez les Odjukru (côte d?ivoire)

( Télécharger le fichier original )
par Fato Patrice KACOU
Université Félix Houphouet Boigny de Cocody-Abidjan - Thèse Unique de Doctorat en Sociologie 2013
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

6.1.12- Répartition des enquêtés en fonction de la taille du ménage

Tableau 33 (PC) : Répartition par sexe selon la taille des ménages

Sexes

Tailles des ménages

Masculin

Féminin

Total

VA

VR

VA

VR

VA

VR

[01]

06

4,3

12

06,2

18

05,4

[2-6]

44

31,9

83

42,8

127

38,3

[7-11]

57

41,3

78

40,2

135

40,7

[12-16]

22

15,9

15

07,7

37

11,1

[17-21]

06

04,3

04

02,1

10

03

[22-26]

01

00,7

0

00

01

0,3

[27-31]

01

00,7

01

00,5

02

0,6

[32 et plus

01

00,7

01

00,5

02

0,6

Total

138

100

194

100

332

100

Source : enquête personnelle, 2010.

Nous nous sommes déplacés dans les familles des personnes âgées enquêtées. Ainsi, nous avons posé la question de savoir le nombre de personnes vivant dans le ménage ou partageant la même résidence que la personne âgée. Les ménages sont composés en général des membres de la famille de position de parenté variée. Nous avons constaté comme l'atteste le tableau que 5,4% des enquêtés vivent seuls. Or, le milieu villageois est souvent cité comme étant le lieu de prédilection de la vie communautaire. 40,7% vivent dans des ménages de 7 à 11 personnes, 11,1% vivent dans des familles de 12 à 16 membres. A partir de l'intervalle [17-21], nous remarquons que les proportions sont très faibles. Elles oscillent entre 0,3% et 0,6%.

Comme nous le voyons, la proportion des personnes âgées entourées de leur famille est très significative, soit un pourcentage cumulé de 94,6% (38,3%+40,7%+11,1%+3+0,3%+0,6%+0,6%). Cependant, en dépit de cette très forte proportion, on note l'âgisme et l'isolement social que nous développons dans la partie consacrée aux conditions de vie. En attendant, nous nous intéressons aux causes explicatives de la vie solitaire de certaines personnes âgées.

Nous avons pu recueillir auprès des personnes âgées enquêtées cinq raisons qui expliquent qu'elles vivent seules. La première raison est liée au rétrécissement du réseau social dû à la longévité des enquêtés et à la mort des membres de la famille. L'une des femmes âgées sur un ton pathétique a dit: « tous les membres de ma famille sont morts. Je reste la seule en vie.».

La deuxième cause résulte de l'existence de rapports tumultueux entre la personne âgée et sa famille. La troisième raison est donnée par l'exode des jeunes membres de la famille pour motif d'emploi ou de scolarité. A ce propos, la situation de vie d'une femme âgée de 77 ans, membre de la classe d'âge des Mbédié-boman a retenu notre attention. En effet, elle souffre d'une malformation au pied dont l'effet est la reptation comme moyen de mobilité. La majorité de ses enfants et petits-fils vivent en ville. Malgré son état, elle vit seule dans une maison d'une pièce (studio). Les personnes qui cuisinent pour elle, sont dans une autre cours. La quatrième raison est une décision délibérée et apparemment sans antécédent des personnes âgées de vouloir vivre seul tout en maintenant le lien avec la famille. Certes, les ménages sont constitués dans la plupart des cas par des membres de la famille. Cependant, certaines personnes âgées notamment à Débrimou se paient les services d'une servante.

Nous mettons en exergue deux modes de vie extraordinaires: la vie de solitaire et s'attacher les services d'une personne étrangère à la famille (domestique).

Au niveau de la distribution de la taille du ménage par sexe, on observe que 6,2% des femmes âgées contre 4,3% des hommes âgés vivent seules. Que ce soit dans la colonne des hommes âgés que celle des femmes âgées, les proportions des personnes aînées qui vivent dans des familles de tailles variant de 2 à 6 membres ou de 7 à 11 membres sont les plus importantes. En citant dans l'ordre, nous avons 42,8% des femmes âgées contre 31,9% des hommes âgés et 40,2% des femmes âgées contre 41,3% des hommes âgés.

Dans des familles de 12 à 16 personnes, nous avons 15,9% des hommes âgés et 7,7% des femmes âgées. Ce qui amène à dire au plan sociologique que le risque de l'isolement social même s'il existe, est atténué par la présence de la famille.

Tableau 34 (PC) : Répartition par tranches d'âge en fonction de la taille des ménages

Tranches d'âge

Tailles des ménages

[60-75]

[76-99]

[100 et plus

Total

VA

VR

VA

VR

VA

VR

VA

VR

[01]

09

5,2

09

5,7

00

00

18

05,4

[2-6]

63

36,4

64

40,5

00

00

127

38,3

[7-11]

74

42,8

60

38

01

100

135

40,7

[12-16]

21

12,1

16

10,1

00

00

37

11,1

[17-21]

05

2,9

05

3,2

00

00

10

03

[22-26]

01

0,6

00

00

00

00

01

0,3

[27-31]

00

00

02

1,3

00

00

02

0,6

[32 et plus

00

00

02

1,3

00

00

02

0,6

Total

173

100

158

100

01

100

332

100

Source : enquête personnelle, 2010.

La tendance observée dans le tableau précédent se confirme ici. Nous voyons qu'à des âges très avancés, les personnes âgées vivent toujours dans la majorité des cas avec leurs parents. C'est vrai pour le cas du supercentenaire qui est entouré immédiatement dans la famille de 7 à 11 personnes.

Parmi les personnes âgées du troisième âge et celles du quatrième âge, il y a respectivement 36,4% et 40,5% qui sont dans des familles de 2 à 6 membres et dans les familles de 7 à 11 membres; nous avons 42,8% et 38% qui sont du troisième âge et du quatrième âge. Au niveau de ces mêmes franges de population enquêtées, il y a 5,2% et 5,7% qui vivent seules. Dans les pays occidentaux, c'est à partir du quatrième âge qu'on retrouve beaucoup de personnes âgées dans les maisons de retraite. Car c'est à partir de cet âge qu'on enregistre le plus de polypathologie, signe d'une régression accélérée des fonctions de l'organisme. Cette institution d'accueil des personnes âgées est encore méconnue et très sous représentée en Afrique. Même si les familles sont en mutation perpétuelle, elles restent encore un cadre d'intégration et d'évaluation du capital social de l'individu. Cette importance de la famille dans la société Odjukru se perçoit lors de la célébration des fêtes majeures (low, angbandji ou êbeb). Ces institutions demandent la mobilisation et l'implication de la famille. C'est le lieu de montrer sa richesse humaine et économique.

Ce qui pourrait rendre compte de l'importance quantitative du réseau social quelque soit le statut matrimonial du citoyen Odjukru. C'est ce que nous indique le tableau ci-dessous.

Tableau 35 : (Répartition de la taille des ménages en fonction du statut matrimonial

Statuts matrimoniaux

Tailles des ménages

Célibataire

(%)

Monogame

(%)

Polygame

(%)

Mariée

(%)

Divorcé

(%)

Veuf

(%)

Total

(%)

 

[01]

00

2,1

00

00

18,5

7,2

05,4

[2-6]

33,3

34,4

11,1

39,4

44,4

42,8

38,3

[7-11]

33,3

42,7

38,9

48,5

33,3

39,5

40,7

[12-16]

33,3

14,6

33,3

12,1

00

7,2

11,1

[17-21]

00

06,3

00

00

3,7

2

03

[22-26]

00

00

5,6

00

00

00

0,3

[27-31]

00

00

5,6

00

00

0,7

0,6

[32 et plus

00

00

5,6

00

00

0,7

0,6

Total

100

100

100

100

100

100

100

.

Source : enquête personnelle, 2010

Dans les ménages ivoiriens, on peut trouver en dehors des époux, plusieurs membres de la famille composée. Donc la taille des ménages dans le tableau ci-dessus prend en compte cette réalité. Nous constatons que 33,3% des personnes âgées célibataires vivent dans les maisons familiales avec 2 à 6 personnes, 7 à 11 personnes et 12 à 16 personnes. Chez les personnes âgées monogames, divorcées ou veuves, le pourcentage des individus qui vivent avec leurs parents âgés est élevé dans les intervalles de 2 à 6 personnes, de 7 à 11 personnes et de 12 à 16 personnes, soit un pourcentage qui oscille entre 11,1% et 44,4%. Ce sont les chapitres consacrés aux rapports sociaux entre les personnes âgées et le réseau social ou encore les conditions de vie qui vont nous révéler plus tard ce que signifie la présence de l'entourage des personnes âgées et les avantages que les uns et les autres tirent.

Lorsque nous croisons le nombre d'enfants et la taille du ménage201(*), nous constatons que le pourcentage des personnes âgées qui n'ont pas d'enfants et qui vivent seules est nul. 50%, 43,8% et 6,3% des personnes âgées sans enfants vivent avec 7 à 11 personnes, 2 à 6 personnes et 32 personnes et plus. Il s'agit en général de membres de la famille, de frères, de soeurs et de petits-fils. Toutefois, 8,8% des personnes âgées qui ont entre 1 et 5 enfants et 4,1% des personnes âgées qui ont entre 6 et 10 enfants vivent seules. Deux raisons expliquent cette vie solitaire. Les situations de rupture de lien avec la famille et le phénomène de l'urbanisation (travail des enfants hors du village, scolarisation).

En somme, on peut conclure à une prédominance dans les tableaux de la vie en commun des parents âgés avec leurs enfants. Les proportions en ce sens varient entre 36,4% et 50%.

* 201Voir tableau annexe XI: Répartition de la taille des ménages en fonction du nombre d'enfants.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net