WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Cinétique de l'élimination du cyanure dans le manioc

( Télécharger le fichier original )
par Emmanuel ATIBU KAZINGUVU
Université de Kinshasa - Licence en Sciences groupe Chimie 2004
  

précédent sommaire suivant

III.2. Méthode

Pour déterminer quantitativement le taux de cyanure dans les tubercules de manioc, nous avons utilisé la méthode argentimétrique (méthode de titrage au nitrate d'Argent) et cela en nous inspirant de la méthode décrite par BRUDZYNSKI (1982) (6).

a. Principe

L'acide cyanhydrique libéré par hydrolyse enzymatique est entraîné par la vapeur d'eau; récupéré dans une solution alcaline et titré par argentimétrie.

La réaction principale pendant la titration est la suivante:

2 CN- + Ag+ [Ag(CN)2]-

L'on observe par contre que l'ion [Ag(CN)2]- formé a tendance à se combiner avec l'ion Ag+ à chaque addition de AgNO3; pour former un précipité.

[Ag(CN)2]- + Ag+ Ag[Ag(CN)2]

Cette combinaison est rendue impossible étant donné la présence d'un excès de NH4OH, qui solubilise l'argento-cyanure d'argent.

L'on atteint la fin de la réaction lorsque tous les ions CN- ont été liés. A cet instant, le surplus d'Ag+ se combine aux ions I- contenus dans le milieu réactionnel; suite à son insolubilité dans le NH4OH, l'AgI précipite préférentiellement en laissant un trouble (blanchâtre au jaunâtre) dans le milieu.

b. Réactifs

Les différents réactifs utilisés ont été préparés au laboratoire, soit par la méthode de dilution, soit par la méthode de pesée. Ainsi les différents réactifs sont :

- AgNO3 0, 1 M ;

- NaOH 0,75 M ;

- NH4OH 13 M ;

- KI 0,3 M.

C. Mode opératoire

- Dans dix ballons de 250 ml, râper 50 g de matière fraîche ou sèche (manioc) et remplir d'eau jusqu'au trait de jauge ;

- Après chaque intervalle de temps de 7 heures, prendre un échantillon dans lequel l'on prélève 100 ml de solution que l'on distille par entraînement à la vapeur pour récupérer l'acide cyanhydrique libéré par hydrolyse. Le deuxième échantillon est traité après 14 heures et ainsi de suite ;

- Le distillat est recueilli dans un erlenmeyer de 100 ml contenant 5 ml de NaOH 0,75 M ;

- On arrête la distillation lorsqu'on atteint environ 10 ml de distillat ;

- Ensuite, on ajoute 5 gouttes de NH4OH et 2 gouttes de KI avant le titrage au AgNO3 0,1 M.

Ce titrage se fait sur fond noir afin de bien observer l'opalescence due à la formation de AgI.

Dans l'essai à blanc, le distillat est remplacé par l'eau distillée.

La différence des quantités: (ml) de AgNO3 utilisé pour le titrage de l'échantillon, et (ml) utilisé pour le blanc (eau distillée) indique la quantité de cyanure dans l'échantillon.

Pour chaque échantillon, trois titrages sont réalisés.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)