WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le contrôle managérial au sein des entreprises publiques congolaises ». Cas de l'Office de Gestion de Fret Maritime de 2000 à 2005

( Télécharger le fichier original )
par Gerard SANKIANA MALANKANGA
Université de Kinshasa/République Démocratique du Congo - Graduat en Sciences Politiques et Administratives 2005
  

sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

EPIGRAPHIE

L'échec comme la réussite dans la vie sont deux résultats que nous sommes appelés à accepter.

Ce n'est pas la conscience de l'homme qui détermine la manière d'être sociale, c'est la manière d'être sociale qui détermine la conscience.

Gérard SANKIANA MALANKANGA

DEDICACE

Au Dieu tout Puissant, l'Eternel des armées et son fils unique, Jésus-christ. L'intelligence, la sagesse et cette force vitale que nous possédons proviennent d'eux.

A mes très respectueux et bien aimés parents : Ambroise SANKIANA LUNUMFUN et Micheline BOVI BWETIEBA pour leur amour et volonté de supporter nos études de l'enfance jusqu'à ce jour ainsi que ce soucis de nous avoir montré le chemin du Christ.

A mes très aimés frères et soeurs : Mukhe, Gaston, Papy, Petit, Sabine et Hugues SANKIANA.

Nous ne saurons clore cette page sans dire merci à Nadine NSIMBWENI NDOMBASI qui, malgré ses multiples occupations, se donner pour nous venir en aide au moment opportun.

AVANT-PROPOS

La fin et le début d'une oeuvre sont comparables à l'articulation de deux branches d'une paire de ciseaux, si bien qu'il est difficile, voire impossible de parler de l'une en faisant abstraction de l'autre sans en abuser le fonctionnement harmonieux.

En effet, nous nous réservons de dire que nous sommes arrivé au terme de nos études, justement parce que tout est cyclique, c'est-à-dire que ce qui marque la fin aujourd'hui, peut se révéler l'initial plus tard et vice versa.

Dans cette optique, nous saisissons l'opportunité pour présenter notre gratitude au Professeur NSAMAN-O-LUTU qui a accepté de diriger cette dissertation et pour nous avoir guidé dans cette entreprise qui ne nous était pas familière au départ.

Nous remercions le Chef de Travaux Erick KAZEKELE qui nous a encadré dans l'élaboration du présent travail et Monsieur Godé ATSWEL pour les remarques pertinentes,

A travers eux, nous exprimons nos sincères remerciements à tous les membres du corps académique, scientifique et administratif de la faculté des Sciences Sociales, Administratives et Politiques de l'Université de Kinshasa.

Nous sommes de coeur avec tous les condisciples avec lesquels nous avons passé le moment le plus remarquable de notre vie. En particulier nous citons Daddy ILUKU, Richard DJUMA, Pascal LONGOMO, Saddam KIMINA, Blaise TSHIMANGA, Give GIVANDA, Gabriel LUSANGU, Chouchou MOVALAKO, Yuyu KINKELA, Brinel MATONDO, Sandra VUVU, Bobete ILUTU...

Nous pensons également à nos amies  et amis: Angel KAPINGA, Bibiche MONKANGO, Ila MADAILA, Matata NUNAKUMI, Achile NDONA, Pauline BITIDI, Mireille BONGO, Maruis MAYABU, Guylian MAKHANA, Franck MBUYI, Anderson MAYIMONA.

Aux membres du DMK-Multina, nous disons merci pour leur soutien matériel. Nous pensons particulièrement au Professeur KINKELA SAVY, aux chefs de Travaux Roger NTOTO et Apollinaire BILOSO, aux Assistants Justin BELANI et Patience MPANZU, à Patty NSUMBU et Neville MUKINI.

Nous ne pouvons clore ce travail sans penser remercier nos Tantes et Oncles, Soeurs et Frères, Cousines et Cousins, Nièces et Neveux pour leur participation d'une manière ou d'une autre à la réalisation de cette oeuvre.

Enfin, que tous ceux qui, de loin ou de près, ont apporté leur soutien tant moral que matériel pour la réalisation de ce travail trouvent l'expression de notre reconnaissance.

sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Moins de 5 interactions sociales par jour