WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La couverture médiatique d'une zone de conflit armé: Cas de la Radio Okapi en Ituri (RDC)


par Jacques Yves MOLIMA
Institut facultaire des sciences de l'information et de la communication - Graduat 2007
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE DEUXIEME : CADRE CONCEPTUEL ET THEORIQUE

Tout travail scientifique mérite une définition des concepts essentiels qui constituent son ossature. A cet effet, dans les lignes qui suivent nous tiendrons à définir les concepts suivants : couverture médiatique, conflit identitaire et conflit armé. De même la science étant fondée sur les théories, il sera question d'attester le cadre d'idées et principes sous-tendant l'argumentaire de notre étude.

SECTION I : CADRE CONCEPTUEL

I.1 LES MEDIAS ET SES FONCTIONS

I.1.1. Les médias

Le grand dictionnaire encyclopédique Larousse définit le média comme étant une abréviation de mass média. Il désigne toute technique de distribution, de diffusion des oeuvres de l'esprit, écrites, sonores ou visuelles. C'est aussi, un moyen naturel ou artificiel permettant l'expression et la communication de la pensée.46(*) Un média, dans le domaine qui nous concerne, est donc un moyen de diffusion, de transmission et de communication d'une information. Francis balle, cité par YAV, définit un média comme un équipement technique permettant aux hommes de communiquer l'expression de leurs pensées, quelles que soient la forme et la finalité de cette expression.47(*)

Selon Leonardo et Annick Bureaud, le mot media désigne aujourd'hui deux choses; les médias de masse et les médias numériques ainsi que électroniques.48(*) Les médias de masse font allusion à la Radio, la télévision et la presse tandis que les médias numériques et électroniques reposent sur l'ordinateur et l'informatique, ainsi que les "nouvelles technologies de l'information et de la communication". A la lumière de la considération que ces deux derniers auteurs font de média, ce terme recouvre donc aussi bien des canaux de communication utilisables individuellement (Internet, portables) que des médias de masse produits de manière centrale et largement diffusés (presse, radio, télévision).

Par ailleurs, pour Claude Jean Bertrand, le média est un terme issu de l'anglais medium (moyen) qui est donc d'une manière générale définis comme des supports techniques servant au travail de transmission des messages à un ensemble d'individus épars.49(*) Ces médias peuvent être repartis en 3 catégories à savoir :

- Les médias imprimés (Livres, journaux, magazines, affiches...)

- Les médias films (Photographies, cinématographies...)

- Les médias électroniques (Radio, télévision, téléphone, Internet...)

En répartissant les médias en différentes catégories, Claude Jean Bertrand a mis en exergue l'assujettissement du monde par le développement de la technologie en matière de la communication où rien n'échappe à son emprise. Le monde, en effet, est devenu un grand village, de tel enseigne que d'un point du globe à un autre, la jonction n'est plus devenue qu'une mince affaire grâce à la communication qui met en contribution, la Radio, la télévision, le téléphone et maintenant l'Internet.

Emmanuel Dumont cité par Claude Buse dans son mémoire avise que, les médias, comme leurs noms l'indiquent, sont des moyens. On les utilise pour concrétiser un projet de communication, pour atteindre un objectif. Ils ne sont que des façons possibles de mettre en oeuvre une stratégie.50(*) Ainsi, les moyens d'informations ne sont en fait que des moyens de transmission qui varient par rapport au contexte en fonction de la manière dont on les transmet. Ce qui met un accent particulier sur les différentes fonctions que remplissent les médias dans la vie humaine.

I.1.2. Ses fonctions

Le sociologue Jean Stoetzel cité par Francis Balle dans son ouvrage Médias et société renseigne qu'il est impossible de comprendre la presse sans envisager les fonctions qu'elle exerce auprès de son public.51(*) Les médias jouent différentes fonctions dans la vie sociale et cela selon les auteurs. Pour Derville, les médias ne remplissent pas toujours les mêmes fonctions, selon les besoins et les circonstances dans lesquels ils sont utilisés.52(*) Il s'avère que chaque fonction des médias correspond un besoin social. Ainsi pour Derville les médias :

· Fournissent des nouvelles au public ;

· Analysent ces nouvelles ;

· Distraient les consommateurs ;

· Diffusent des connaissances ;

· Ils le font dans un cadre de référence ;

Eu égard à ce qui précède, nous pouvons déduire que les médias remplissent quatre fonctions 53(*) à savoir :

1. La fonction Informative

2. La fonction Délibérative

3. La fonction Distractive

4. La fonction Educative.

I.1.2.1. La fonction Informative

La première fonction des médias est de véhiculer les informations que le public reçoit comme des certitudes. Bernard Munsoko souligne à cet effet que l'information sécurise l'individu face aux multiples agressions dont il est victime. Elle l'aide à vivre en harmonie avec ses voisins, ses semblables, son environnement, sa société et à assumer son histoire et sa civilisation.54(*)

Il se dégage que, de par l'évolution de la communication à travers le monde, les nouvelles diffusées par les journalistes acquièrent une importance auprès du public auquel elles sont destinées. Quand bien même la presse ne serait toujours pas en mesure de rendre compte de tous les événements qui se produisent à travers le monde, elle a pourtant une considération prépondérante dans la vie communautaire de telle sorte que Mermet qualifie notre époque de l'ère médiatique. Pour lui, la plupart des attitudes et comportements des hommes sont influencés, modifiés, voire provoqués par l'accumulation des informations de toutes sortes.55(*)

Sous cet angle, Roland Cayrol atteste que malgré le fait que nous disposons de multiples sources d'informations, ce sont les médias qui constituent indubitablement le canal principal dans le monde par lequel nous parvient l'essentiel des nouvelles politiques.56(*)

Somme toute, les nouvelles de quelques natures que ce soit, jouent toujours un rôle social très important selon les entendements de chaque individu. Si pour les uns, l'information renseigne sur les différentes situations, pour les autres elle sécurise, elle les avise à prendre des précautions sur certains faits.

Enfin, l'information façonne les attitudes comportementales des populations de telle sorte que pour résoudre les conflits entre les hommes, les medias doivent jouer un rôle déterminant.

I.1.2.2. La fonction Délibérative

La fonction délibérative des médias fait allusion à l'opinion ou au jugement que peut émettre le communicateur dans son message. C'est donc un atout pour les hommes de presse. De par leurs dires ou écrits sur certains événements, les journalistes peuvent d'une manière ou d'une autre orienter ou réorienter le débat au sein de l'opinion publique. Munkeni Lapess a à cet effet, souligné que dans notre cher métier des journalistes, « Les faits sont sacrés et l'opinion libre » c'est-à-dire que les faits qui se sont produits sont comme tels, véridiques et vérifiables, mais chacun a la latitude de les interprétés, à porter un jugement à sa manière.57(*)

Nous pouvons ainsi substituer, de ce qui précède, que les organes de presse n'interviennent pas seulement selon leurs premières fonctions celle d'informer mais ouvrent parfois des brèches en permettant aux uns et aux autres à émettre des opinions. Cette considération ne donne cependant pas à l'opinion le monopole de la véracité quand bien même certaines d'entre elles sont parfois près de refléter la vérité des faits.

I.1.2.3. La fonction Distractive

La société moderne exhale de plus en plus l'air d'une nouvelle culture basée sur les médias. Autant les médias prolifèrent, autant la communauté trouve en eux une source indéniable, non seulement d'information et de formation, mais aussi de distraction. Il se dégage que dans la société moderne, lire les journaux, écouter la Radio ou regarder la télévision font parti des loisirs au même pied d'égalité que les sites touristiques, les salles de spectacles, les salles d'exposition ou les musées. Jean Stoetzel cité par Muntu Maladi, signale que les moments choisis pour la lecture de la presse sont souvent les intervalles de repos, la détente qui suit le déjeuner, l'attente du dîner ou du coucher chez l'homme. Bien plus, la lecture du journal est la distraction consciemment recherchée pendant les temps morts, dans les transports, dans les salons d'attentes, les jours de fête quand il se peut.58(*)

I.1.2.4. La fonction Educative

Nous avons précédemment mentionné que les médias sont sources d'information et de formation faisant ainsi allusion à la valeur que revêtent les canaux de communication dans la formation de l'individu. Cet atout offre aux consommateurs des médias un plus dans leurs formations éducatives.

Quand bien, pour beaucoup la fonction éducative des médias est discutable, il s'avère cependant qu'en se penchant sur les effets des médias, on pourrait alors se rendre compte de sa portée sur l'éducation acquise grâce aux médias. Carl Hovland définit la communication comme étant le processus par lequel un individu transmet le stimulus afin de modifier le comportement d'autres individus.59(*) Ceci démontre comment la consommation des médias peut aussi avoir des effets sur l'éducation d'un individu. Cette fonction, dépend également de la manière dont un individu peut recevoir une information.

I.1.2.5. Conclusion

Nous ne pouvons pas à ce stade conclure que ses fonctions sont exhaustives, car nous l'avons souligné que les fonctions des médias dépendent d'un auteur à un autre. Quand en ce qui concerne notre étude, Jean Stoetzel a fait savoir que la presse est comme un instrument de « reliance » sociale. Pour lui, entant que pourvoyeurs privilégiés de nouvelles, les médias favorisent l'insertion de l'individu dans son groupe...les nouvelles fournissent en effet les matériaux privilégiées de la conversation mondaine. A ce titre, elles sont des alliées sûres pour cette forme superficielle de sociabilité que favorise la société de masse.60(*)

Par ailleurs, les médias exercent aussi la fonction cathartique. Selon Francis Balle, le terme cathartique désigne la réaction de libération provoquée chez un individu par le rappel d'une émotion refoulée ou d'un conflit non résolu qui perturbait sa vie psychique. A ce titre en dénonçant les scandales, en désignant les coupables... la presse donne une satisfaction, au moins imaginative et verbale, à notre violence, à nos revendications, à notre besoin de protester.61(*) Nous pouvons ainsi, par rapport à notre sujet, à savoir la couverture médiatique d'une zone de conflit armé, chuter que les médias lors d'un conflit aide l'individu à satisfaire un besoin presque emprisonné en lui celui d'être informé sur presque tout événement qui se déroulerait dans sa communauté. Jean Cazeneuve conclu en considérant que les médias contribueraient à combler le fossé toujours plus profond entre la multiplication des besoins et la possibilité de les satisfaire.62(*)

* 46 Grand dictionnaire encyclopédique Larousse, Paris. 1984

* 47 Yav Samutela, Histoire générale de l'information cours inédit 2e graduat

* 48 Leonardo et Bureaud, qu'est ce qu'un média, www.olats.org

* 49 Bertrand, CJ. Médias:Introduction à la presse, la Radio et la télévision 2e éd, édition ellipse, 1999, p 14

* 50 Buse, C. De la décroissance de l'Union sacrée de l'opposition. Critique de la communication d'une structure de conquête de pouvoir au Zaïre. Mémoire de licence, 1996, p 13

* 51 Balle, F. Médias et société : presse audiovisuel, télécommunication 6e éd. Montchrestien, 1992, p 605.

* 52 Derville, G. Le pouvoir des médias, http://www.mauditsfrancais.com

* 53 Les fonctions sociales de la presse www.playmentdroit.com

* 54 Munsoko, B. Méthodologie de l'information : Radio Télévision. Cours inédit 1e graduat Ifasic

* 55 Buse, C. op. cit.

* 56 Cayrol, R. Les médias, presse écrite, radio-télévision, PUF, Paris 1973, p 75.

* 57 Munkeni Lappess, J. Méthodologie de l'information : Presse Ecrite, Cours inédit 3e graduat Ifasic

* 58 Muntu Maladi, La couverture médiatique du DIC : Regard critique sur les conditions de travail des journalistes de la presse écrite à Sun City à Sun City. Travail de fin de cycle 2002, p 16.

* 59 Ekambo, JC. Théorie de la communication, Cours inédit 3e graduat Ifasic.

* 60 Stoetzel, J cite par Balle, F dans Médias et société : presse audiovisuel, telecommunication 6e éd. Montchrestien, 1992, p 606.

* 61 Balle, F. op. cit. p 607

* 62 Jean Cazeneuve cité par Balle, F. op. cit. p 607

précédent sommaire suivant