WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude des causes et conséquences socio-économiques de l'expansion des bidonvilles dans l'aire métropolitaine de Port-au-Prince

( Télécharger le fichier original )
par Eliccel PAUL
CTPEA - DES 2002
  

précédent sommaire suivant

2.4.- La non application d'un plan directeur d'urbanisme

Tout processus de planification urbaine devrait avoir comme base l'application d'un plan d'urbanisme en vue d'orienter le développement physique de la ville. C'est important non seulement pour des raisons d'ordre architectural, mais aussi, pour des raisons de convivialité, d'assainissement et de circulation intérieure. Un tel plan devrait indiquer clairement où construire et ne pas construire, quelle zone qui peut avoir une orientation industrielle, commerciale ou résidentielle.

La ville de Port-au-Prince se développe sans aucune planification véritable. C'est ce qui explique qu'à part quelques quartiers exposés dans certaines zones périphériques dont leurs logements sont normaux, ce sont pour la plupart des quartiers d'habitats précaires que l'on retrouve presqu' à travers toute l'aire métropolitaine de Port-au-Prince.

Globalement, ces quartiers sont très insalubres et aucun travail de ramassage d'ordures n'y est effectué. A chaque chute de pluie, la situation devient pire puisque les riverains en profitent parfois pour évacuer les immondices et les ordures. En fait, on peut dire que Port-au-Prince, dans sa globalité, donne l'allure d'un ensemble de bidonvilles.

2.5.- L'inexistence d'un véritable système de promotion immobilière

On aurait pu avoir une autre configuration de la ville de Port-au-Prince s'il avait existé une véritable promotion immobilière. Que ce soit au niveau de l'État ou au niveau du secteur privé, il devrait exister quelque part des firmes qui viseraient à construire des maisons pour les vendre à crédit suivant un échéancier plus ou moins long aux gens de petites bourses. N'étant pas ainsi, on a vu que même les gens à moyen revenu n'arrivent pas à se procurer un logement répondant aux normes d'un logement normal, car eux aussi, ils sont frappés par l'incapacité d'acquérir un terrain au coût du marché.

2.6.- La non application du plan cadastral

L'application du plan cadastral peut faciliter la construction de nombreuses unités de logements sociaux. Ceci consiste toutefois, à identifier tous les terrains appartenant à l'Etat qui, éventuellement, procède au remembrement pour l'augmentation de la production de logement ou les utiliser à des fins de projet de logements sociaux. Or légalement, il existe plusieurs lois ou décret-loi traitant de litige foncier en Haïti. Nous pouvons nous contenter seulement de considérer les deux dernières lois qui se trouvent dans les codes civils et de lois usuelles. Voici les deux lois qui sont restées jusqu'à date lettre morte.

v Décret-loi du 6 Avril 1977 sur le lotissement

v La loi sur le cadastre qui date de 1974

. On comprend bien qu'une ville dépourvue des plans directeur et cadastral ne pourrait prendre d'autre allure qu'un ensemble de bidonvilles.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy