WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'influence des revenus pétroliers sur les recettes budgétaires de l'état tchadien

( Télécharger le fichier original )
par Guerindjita NAMBATIBE
IRIC - Yaounde II - Master II 2010
  

précédent sommaire suivant

Section 2 : DIFFICULTES ET ENSEIGNEMENTS

Il s'agira spécifiquement des difficultés rencontrées et les enseignements reçus pendant le stage.

A. Difficultés rencontrées

Le déroulement du stage a été affecté par les problèmes du service, à coté desquels l'adaptation au rythme des exigences de la banque.

Le manque de codification actualisée du service, la difficulté à comprendre les taches de agents, l'absence de documentation retraçant l'historique de la banque dès l'ouverture de ses portes à N'Djamena, le manque d'explications conciliant la théorie à la pratique dans l'encadrement, l'indisponibilité née du surcharge professionnel des encadreurs ont été les difficultés rencontrés pendant le stage. Ces difficultés ont rendu difficile la compréhension des taches et limité nos désirs d'orientations et d'apprentissage.

Hormis ces difficultés, nous avons fait face aux contraintes liés aux comportements (vestimentaire et moral) et à la rapidité d'accomplissement des tâches que nous avons surmonté dès les premières semaines.

Nous n'avons pas eu l'opportunité de prendre connaissance de ce qu'est la surveillance multilatérale. Signification, objectifs, critères, mécanismes, instruments, centre de responsabilité, anciens rapports, documents de base, en bref terme de référence n'a jamais existé sous prétexte qu'ils sont en cours d'élaboration au niveau des services centraux. Les mécanismes de la programmation monétaire n'ont pas été expliqués. De même, la gestion de la documentation, la tenue de la bibliothèque et des archives prévues par n'ont pas été réalisées au cours de notre stage comme le stipulait le programme de stage du fait de l'absence abusive du documentaliste-bibliothécaire.

B. Enseignements du stage

Malgré les multiples difficultés rencontrées, ce stage a été très riche en apprentissage dans l'ensemble. L'objectif ultime étant de se familiariser avec le métier d'analyste en économie et globalement l'apprentissage de ce que peut faire un économiste de formation ou du moins le titulaire de Master professionnel en Banque-MonnaieFinance Internationales dans une Banque Centrale. Grande a été notre joie car ce stage nous a permis de prendre connaissance de la situation économique du Tchad, des facteurs internes et externes qui l'affectent, des outils de prises de décision des autorités (monétaires et publiques), des autres agents économiques du Tchad et partenaires au développement ainsi que des sources fiables d'information économiques, financières et monétaires.

Au terme de ce stage, on peut dire sans le risque de se tromper que les facteurs internes ayant affecté l'économie tchadienne sont les tensions politiques, la lenteur dans la modernisation des structures de l'État, les conditions pédoclimatiques, la rébellion, la gabegie, la corruption, l'impunité, l'insécurité, l'injustice, le laxisme, le manque de rationalité dans les investissements publics, le détournement des deniers publics,

l'insuffisance des infrastructures (transport, santé, éducation,.....). S'agissant des facteurs externes qui affectent l'économie tchadienne, on peut citer entre autre les variations des cours des matières premières, des taux de change et d'intérêt, la situation politicoéconomique des principaux partenaires (USA, UE, CEMAC, Nigeria,....).

La connaissance de la BEAC, la rédaction des rapports des activités économiques, la collecte et le traitement des données économiques, monétaires et financières, le comportement du monde de travail, la ponctualité au service, la rigueur, le degré de hiérarchie et les relations humaines ont été des opportunités dont ce stage à la Direction Nationale de la BEAC nous a offert.

SUR LES RECETTES BUDGETAIRES DE L'ETAT TCHADIEN

ANALYSE DE L'INFLUENCE DES REVENUS PETROLIERS

DEUXIEME PARTIE :

CHAPITRE 3 : LES CONSTITUANTS DES RECETTES

BUDGETAIRES DE L'ETAT TCHADIEN

Depuis que le premier baril de pétrole tchadien a coulé, les recettes budgétaires de l'Etat ont connu d'énormes variations. On s'accorde de présenter la structuration des recettes budgétaires du Tchad à travers : les recettes pétrolières (section 1) et les autres sources des recettes budgétaires (section 2). Il faudrait rappeler à toute fin utile que le premier baril de pétrole du Tchad a coulé le 10 Octobre 2003 et que le pétrole brut constitue quasiment 87% des exportations du pays.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.