WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Niveau, formation et évolution de la liquidité interne en RDC de 1980 a 2007

( Télécharger le fichier original )
par Jerome MONGA KISUBA
Université de Goma - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

II.7. ORGANISATION DU MARCHE MONETAIRE ET CFINANCIER EN R.D.CONGO81(*)

II.7.1. ORGANISATION DU MARCHE MONETAIRE

L'Instrument « billet de trésorerie » constitue le pivot et le levier de la restauration du marché monétaire. Trois étapes sont envisagées à ce stade. La premier étape consiste en la mise en place d'un système offre à la Banque Centrale du Congo l'avantage de choisir la fraction des liquidités qu'elle souhaite retenir du marché monétaire.

L'adjudication du billet de trésorerie requiert le développement par la Banque Centrale du Congo de sa capacité à prévenir, de façon idoine, les principaux postes de son bilan analytique. Cet objectif est à réaliser dès le début de l'année 2008.

La deuxième étape vise la négociabilité des billets de trésorerie. Dans cette optique, la Banque Centrale du Congo jouera le rôle de dépositaire à titre pour permettre aux banques d'acheter ou de vendre les billets de trésorerie sur le marché secondaire.

En effet, jusqu'à ce jour les billets de trésorerie ne sont pas cessibles entre les banques.

L'attrait de cet instrument est de ce fait limité pour la simple raison qu'une banque en proie à un besoin urgent de liquidité ne peut vendre un billet de trésorerie avant l'échéance de ce dernier.

Cette situation peut amener la banque à réviser à la baisse les soumissions prochaines des billets de trésorerie. La négociation des billets de trésorerie est réalisée en 2008. La troisième étape de la réorganisation du marché monétaire est fonction des résultats de l'adjudication du billet de trésorerie, laquelle, à travers ses fonctions ou retraits de la liquidité, amèneront, in fine à des besoins d'injection. Il en résultera des opérations d'achat et de vente de la liquidité dans un marché ouvert. C'est l'émergence de l'open market lequel en agissant dans les deux sens, a l'avantage d'assurer une grande souplesse et flexibilité aux instruments de la Banque Centrale du Congo sur le marché monétaire.

Le lancement de ce mécanisme, pour une plus grande efficacité, suggérait la mise en place dans l'entre temps, d'un marché des titres d'Etat.

Ce dernier servirait à couvrir les besoins de trésorerie de l'Etat lesquels à ce jour, perturbent les prévisions de la liquidité de la Banque centrale.

Compte tenu de ce qui précède, il est envisagé de procéder à la mise en place du mécanisme d'open d'ici 2009 et au lancement, d'ici 2010, du marché d'obligation d'Etat.

* 81 BANQUE CENTRALE DU CONGO, Rapport annuel 2006, Pp191-192

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.