WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mesure et déterminants de la confiance des ménages sur la situation économique: cas de la ville de Yaoundé

( Télécharger le fichier original )
par Yannick Noa Ngono Noa
Institut sous régional de statistique et d'économie appliquée (ISSEA-CEMAC) - Ingénieur d'application de la statistique, option économie appliquée 2011
  

précédent sommaire suivant

Chapitre2

REVUE DE LA LITT'ERATURE

EMPIRIQUE

2.1 Détermination de la confiance des ménages

La détermination de la confiance des ménages n'est pas un thème nouveau. De nombreuses recherches insistent déjàdepuis longtemps sur l'impact des données macro et micro économiques sur le niveau de confiance des ménages. Très récemment (en 2008), ces dimensions macro et micro économiques sont apparues comme importantes en France dans ce que le Centre de Recherche pour l'Etude et l'Observation des Conditions de vie (CREDOC) a appelé<< le sentiment de devoir s'imposer des restrictions sur son budget >> et ont permis de déboucher sur plusieurs résultats.

2.1.1 Analyse macro économique de la confiance des ménages en France.

A la question de savoir lesquels des agrégats macro économiques étaient les plus déterminants du niveau de confiance des ménages en France, le CREDOC, a` travers sa publication sus-mentionnée a pu montrer l'impact de la conjoncture économique sur la

Th`eme : Mesures et déterminants de La confiance des ménages sur La situation économique au Cameroun : Cas de La viLLe de Yaoundé.

confiance des ménages pendant la période allant de 1977 a` 2007. Entre autre, on peut reléver les résultats suivants :

? La confiance des ménages varie selon les cycles de l'activitééconomique. Bien plus, le sentiment des ménages Francais de s'imposer des restrictions sur leurs budgets diminue en période de croissance économique et croit en période de récession.

? Il existe une corrélation négative significative au seuil de 6% entre le pouvoir d'achat d'un ménage Francais et son sentiment de s'imposer des restrictions a` son budget. Plus spécifiquement, plus le pouvoir d'achat d'un ménage en France est élevé, moins il s'impose des restrictions a` son budget et plus il est confiant sur son niveau de vie a` venir.

? Nonobstant quelques nuances, le moral économique des ménages francais est liéa` leurs consommations effectives.

? Il existe une corrélation significative au seuil de 1% entre le sentiment de restriction des ménages et le niveau de chômage. En réalité, plus le taux de chômage réel est élevé, plus le sentiment de restriction s'accroit et moins le ménage est confiant.

? Le moral économique des citoyens francais est liéa` l'indice des prix. Toutefois, il apparait que l'accélération de l'inflation n'a pas le même impact, selon qu'elle se produise en phase de forte croissance économique ou en phase de croissance << molle >>.

? Le sentiment de restrictions n'est pas du tout corréléau taux d'épargne.

Enfin, une modélisation économétrique du sentiment de confiance des ménages en France sur la période allant de 1977 a` 2007 a permis au CREDOC, d'établir que les variations du sentiment de restrictions s'expliquent très bien a` partir des évolutions du taux de chômage et de croissance du pouvoir d'achat (taux de salaires). Ce modèle économétrique semble assez robuste avec un coefficient de corrélation significatif au seuil de 0, 3%, et indique qu'en France chaque pour cent du taux de chômage élève le sentiment de restriction de 0, 98 pour cent et chaque point de croissance des salaire réels le réduit de 0, 99%. On en déduit qu'en France, dans une situation hypothétique o`u le taux de chômage serait nul et

Th`eme : Mesures et déterminants de La confiance des ménages sur La situation économique au Cameroun : Cas de La viLLe de Yaoundé.

o`u les salaires réels ne progresseraient pas, la proportion d'individus qui déclarent devoir s'imposer régulièrement des restrictions est de 55%.

Ce modèle se visualise comme suit :

RESTRICTION1=54,75 + 0,98 x CHOMAGE2-0,99 x SALAIRES REELS3

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.