WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mesure et déterminants de la confiance des ménages sur la situation économique: cas de la ville de Yaoundé

( Télécharger le fichier original )
par Yannick Noa Ngono Noa
Institut sous régional de statistique et d'économie appliquée (ISSEA-CEMAC) - Ingénieur d'application de la statistique, option économie appliquée 2011
  

précédent sommaire suivant

2.1.2 Analyse micro économique de la confiance des ménages en France.

Pour distinguer les comportements et attitudes des différentes composantes de la population et mieux comprendre la manière dont évolue le sentiment de confiance des ménages francais dans le temps, le CREDOC a d'une part évaluéles critères sociodémographiques qui influencent le plus et d'autres part étudiécertaines autres variables pouvant être liées au sentiment de confiance.

Les critères sociodémographiques qui jouent le plus

Parmi tous les facteurs sociodémographiques, le CREDOC a cherchéa` savoir lesquels étaient les plus explicatifs de la confiance des ménages en France. Pour cela, une régression logistique a étéréalisée a` partir de huit descripteurs, pour la période récente 2007.

Sur les huit variables mobilisées, deux n'ont aucun effet : il s'agit du diplôme et de la taille d'agglomération de résidence.

Quatre ont une influence relativement modérée : il s'agit de la situation d'emploi, de la catégorie socioprofessionnelle, de l'âge et du sexe. La structure familiale joue de manière plus significative. Mais c'est surtout la catégorie de revenu qui impacte le plus. Plus explicitement, il ressort de cette étude les résultats suivants :

? C'est après 70 ans qu'on déclare le plus avoir confiance, toutes choses égales par ailleurs. Les 40-69 ans et les plus jeunes ont 1, 3 fois plus de risques de se restreindre

1c'est la proportion d'individus déclarant devoir s'imposer des restriction sur leur budget (en pourcentage)

2Taux de chômage au sens du BIT (en pourcentage)

3Taux de croissance annuel des salaires déflatés de l'inflation (en pourcentage)

Th`eme : Mesures et déterminants de La confiance des ménages sur La situation économique au Cameroun : Cas de La viLLe de Yaoundé.

sur certains postes de leur budget. Mais c'est entre 25 et 39 ans que les privations se font le plus sentir (1, 7 fois plus souvent que pour une personne de plus de 70 ans).

? S'agissant de la situation professionnelle, les chômeurs ont 1, 5 fois plus de risques de déclarer se restreindre que les actifs occupés. La probabilitéque les employés, les ouvriers et les professions intermédiaires déclarent des restrictions est supérieure de 50% a` celle des cadres.

? Une femme a une probabilité1,3 fois plus élevée qu'un homme de voir sa confiance se dégrader, toutes choses égales par ailleurs. L'ayant dit plus haut, il y a donc bien un effet propre au genre, indépendamment de la profession et des revenus.

? La structure familiale a aussi une influence. Si on prend comme référence un couple sans enfants, toutes les autres configurations familiales présentent un risque accru de devoir se priver. Les couples avec enfants et les personnes vivant seules ont 20% de risques supplémentaires de devoir se restreindre (par rapport a` un couple sans enfants, et toutes choses égales par ailleurs). Mais les plus concernés sont les familles monoparentales, qui ont 2, 3 fois plus de risques de voir leur niveau de confiance se dégrader.

? Le niveau de vie, surtout, impacte fortement le sentiment de confiance. Les hauts revenus sont, évidemment, les plus épargnés. Les catégories aisées, pourtant assez proches, ont déjà50% de risques supplémentaires de se restreindre. Les classes moyennes supérieures voient cette probabilitémultipliée par 2, 6. La situation est plus critique encore pour tous les autres groupes : classes moyennes inférieures, catégories pauvres et modestes se voient attribuer un coefficient multiplicateur de 4, 3, de loin le plus élevédans cette analyse. L'écart est considérable.

Autres variables liées au sentiment de confiance des ménages

Au-delàdes variables sociodémographiques classiques, d'autres variables d'opinions se sont trouvées corrélées avec le sentiment de confiance des ménages en France. Se fondant

Th`eme : Mesures et déterminants de La confiance des ménages sur La situation économique au Cameroun : Cas de La viLLe de Yaoundé.

sur les observations de Patricia Croutte et Georges Hatchuel4, dans une recherche sur les liens entre les souffrances psychiques et les opinions, le CREDOC a montr'e qu'en France, les personnes qui subissent des contraintes financieres fortes se d'eclarent par ailleurs plus souvent en mauvaise sant'e : elles souffrent plus fr'equemment de maux de tête, insomnies, nervosit'e, 'etat d'epressif, etc. La probabilit'e de d'eclarer voir son sentiment de confiance se d'egrader est, en effet, sup'erieure de 62% chez les personnes souffrant d'un 'etat d'epressif, sup'erieure de 43% chez celles qui se disent nerveuses ou anxieuses et sup'erieure de 32% chez celles qui souffrent d'insomnies. Ces calculs ont r'esult'e d'estimations 'econom'etriques, dans lesquels les effets du sexe, de l'âge, du niveau de diplôme, du revenu du foyer, de la profession et du lieu de r'esidence sont neutralis'es.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.