WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse de la diversité des champignons ectomycorhiziens et des ectomycorhizes du raisinier bord de mer (Coccoloba Uvifera l.) le long d'un gradient de salinité en forêt littorale

( Télécharger le fichier original )
par Raymond AVRIL
Université des Antilles et de la Guyane - Master 2 2009
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

3.1. Classification et description botanique

C. uvifera est un arbre de la famille des Polygonaceae (Tableau 2). Il est couramment appelé Raisinier bord de mer ou Ç rezinie bod lanmè È en creole et « Seagrape » en anglais. C'est un arbre pouvant atteindre une dizaine de metres de hauteur, mais présente généralement des dimensions plus modestes dans les zones exposées au vent en bordure de mer. CÕest une plante avec des branches étalées ou tentaculaire et à racines ligneuses. Ses tiges sont dressées ou étalées, glabres ou pubescentes distalement. Les feuilles du C. uvifera sont persistantes, caulinaires, alternées, pétiolées, ocrées souvent caduques, membraneuses à coriaces et pouvant mesurer jusqu'à une vingtaine de centimetres de largeur (Portecop & Petit Le Brun, 2003). Les feuilles présentent une base cordiforme et sont rondes à transversalement elliptiques, de longueur equivalente ou inférieure à la largeur (Figure 3). C. uvifera possède des fleurs unisexuées; certaines plantes ont uniquement des fleurs m%oles, et dÕautres seulement des fleurs femelles (Figure 4). Le périanthe est blanc ou blanc verd%otre, campanulé, glabre. La floraison est étalée de janvier à mai et les fruits arrivent en maturité en juillet-aofit. Les fruits de 1 à 2 cm de diamètre sont sphériques à ovo
·des et disposes en grappe (Figure 3). Ë maturité, ils prennent une couleur rouge violacé et sont comestibles.

Tableau 2. Classification botanique de Coccoloba uvifera (Bush et al., 1969)

Classification botanique

Règne Plantae

Sous-règne Tracheobionta

Division Magnoliophyta

Classe Magnoliopsida

Sous-classe Caryophyllidae

Ordre Polygonales

Famille Polygonaceae

Genre Coccoloba

Nom binominal

Coccoloba uvifera

(L.) L., 1759

Figure 3. Fruits verts immatures (A), Fruits rouge violacé matures (B)

3.2. Origine et aire de distribution

Dans la famille des Polygonaceae, largement distribuée à lÕéchelle de la planète, le genre Coccoloba reste exclusivement néo-tropical et regroupe plus de 400 espèces (De Mélo, 2000). Les plus hauts niveaux de diversité spécifique à lÕintérieur du genre Coccoloba ont été décrits en Amazonie avec 44 espèces (De Mélo, 2004). Coccoloba est un genre, compose dÕespèces tropicales et arboricoles qui prédominent en Amérique

du Sud, le plus grand nombre étant au Brésil. Dans la Cara
·be, dix espèces de Coccoloba ont été répertoriées, dont C. uvifera, lÕespèce la plus connue. C. uvifera est originaire des Antilles, de la cTMte est de l'Amérique Centrale et de la cTMte nord-est de l'Amérique du Sud . Cependant, il a été introdu it dans le monde entier (p.ex. Asie du Sud-Est, Afrique, Océanie) en plantation ornementale. C. uvifera occupe naturellement les cordons sableux des forets littorales du bassin caribéen (Portecop & Petit Le brun, 2003). LÕarbre est réputé resistant aux embruns marins et à la sécheresse (Figure 5).

Figure 5. Coccoloba uvifera en bordure de mer sur la plage de Bois Jolan. Limite de la zone de balancement des marees (fleche)

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour