WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une action éducative dans le quotidien et en projet : un exemple de prise en charge de l'anorexie mentale de l'adolescente en milieu hospitalier psychiatrique

( Télécharger le fichier original )
par Audrey Marie-France GERARD
Institut Jean-Pierre Lallemand - Graduat Educateur Spécialisé 2011
  

précédent sommaire suivant

B. Le traitement en milieu hospitalier

L'hospitalisation est nécessaire lorsque le traitement en milieu ambulatoire échoue ou est impossible, ou encore que le pronostic vital est en péril (suite à un amaigrissement trop important, des troubles métaboliques, des complications somatiques à haut risque létal, des actes suicidaires ou auto-mutilatoires).

L'hospitalisation se fera à l'hôpital général (en urgence ou à court terme) ou à l'hôpital psychiatrique (à plus long terme) :

n L'hôpital général : le pronostic vital est en péril à court terme

L'hospitalisation se fait alors en urgence, en service de réanimation, de médecine ou de pédiatrie, parfois en endocrinologie. Elle permet essentiellement de rétablir les fonctions vitales (généralement par une réalimentation forcée par voie entérale ou intraveineuse), mais aussi bien souvent d'effectuer les premiers entretiens qui aboutiront dans un second temps à une hospitalisation en milieu psychiatrique.

n La clinique psychiatrique : une alternative...

L'hospitalisation en psychiatrie se réalise si le pronostic vital n'est plus compromis à court terme et qu'il ne faut pas ou plus pratiquer de réalimentation forcée. L'AM de l'adolescente demandant un abord spécifique, on préférera un service hospitalier psychiatrique avec une unité spécialisée dans la prise en charge des TCA, et plus particulièrement encore avec un sous-groupe réservé aux adolescents.

précédent sommaire suivant