WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une action éducative dans le quotidien et en projet : un exemple de prise en charge de l'anorexie mentale de l'adolescente en milieu hospitalier psychiatrique

( Télécharger le fichier original )
par Audrey Marie-France GERARD
Institut Jean-Pierre Lallemand - Graduat Educateur Spécialisé 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.2. LA PRISE EN CHARGE A L'HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

4.2.1. GÉNÉRALITÉS

L'hospitalisation en milieu psychiatrique n'est indiquée que lorsque la reprise pondérale ne se fait pas selon un rythme établi ou si le poids diminue de façon trop importante malgré un traitement en milieu ambulatoire, ou encore dans certains cas psychiatriques aigus. Elle devra être consentie par l'adolescente et sa famille.

Ce type de prise en charge hospitalière permet de développer une stratégie de soin adaptée, suivie dans la durée et cadrée par l'espace thérapeutique hospitalier. Elle vise la reprise d'un poids normal et son maintien, la diminution des symptômes anorexiques, mais aussi l'autonomisation de l'adolescente alors séparée de son milieu habituel (familial et social).

Elle consiste en :

- Une prise en charge médicale : le suivi régulier de l'état de santé et du poids, associé à un contrat poids.

- Une prise en charge psychologique : le suivi régulier psychothérapeutique (thérapie individuelle et familiale, psychothérapie de soutien, psychodrame).

- Une prise en charge nutritionnelle et diététique : une réalimentation progressive, par une augmentation et une diversification de la nourriture.

- Parfois, une chimiothérapie psychotrope (anxiolytique, neuroleptique, antidépresseur).

- La participation à des groupes de discussion, diverses animations et activités thérapeutiques, des cours scolaires.

- Et une séparation relative avec le milieu familial ou l'isolement familial.

4.2.2. DEUX TYPES D'APPROCHES ET LE CONTRAT DE POIDS

Deux types d'approches sont proposés selon les références de l'hôpital psychiatrique et vont induire différents types de prise en charge : l'approche de type analytique et l'approche de type comportementaliste, qui seront toujours accompagnées d'un contrat de poids.

A. Le contrat de poids

Que ce soit dans un service psychiatrique à référence comportementaliste ou bien analytique, la dimension pondérale est toujours prise en compte afin de remédier à l'amaigrissement et d'éviter le processus de chronicisation. Le contrat poids est l'outil privilégié des psychiatres pour établir une relation avec la patiente anorexique sur un mode clairement défini et négocié. Il vise essentiellement le retour à un poids fixé, qui correspond à un Indice de Masse Corporelle (IMC ou BMI) normal en fonction de leur taille et âge, mais aussi à rendre la patiente responsable et actrice de son projet de soins. Les permissions de contacts avec l'extérieur (visites, sorties, appels téléphoniques) et de participations aux activités de l'hôpital seront conditionnées selon les modalités contractuelles de reprise de poids. Cette procédure comportementaliste réalise ce qu'on appelle un conditionnement opérant par renforcement positif.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net