WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les représentations sociales et pratiques liées à  l'utilisation des produits phytosanitaires en RCA: cas des cotonculteurs de Bossangoa.

( Télécharger le fichier original )
par Arsène Ferrera BINGUIMALET
Université de Bangui - Maà®trise 2010
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE DEUXIEME : CADRE METHODOLOGIQUE

Ce chapitre s'articule autour des principaux points suivants : la délimitation, les méthodes d'analyse, les techniques de collecte de données et les difficultés rencontrées lors de l'élaboration de ce travail de recherche et d'étude.

2.1. Délimitation du champ d'étude.

Compte ténu de l'immensité de l'étendue de notre terrain d'étude, nous avons procédé à la délimitation méthodologique pour faciliter ainsi le bon déroulement de cette étude. De ce fait, deux types de délimitation sont nécessaires à ce travail : la délimitation géographique d'abord et la délimitation sociologique ensuite.

2.1.1. La délimitation géographique du champ d'étude.

Un champ d'étude est l'espace où se déroule une enquête. Il s'agit de délimiter l'espace géographique à l'intérieur duquel l'enquête va se dérouler. Dans le cadre de ce travail, nous avons choisi la commune de Bossangoa du fait que cette localité abrite une usine d'égrainage de coton et de ce fait, une forte pratique de culture du coton s'y est très développée. Par conséquent, il nous est facile de vérifier l'impact de mauvaises pratiques liées à l'utilisation des produits phytosanitaires auxquelles les cotonculteurs de ladite localité se livrent.

En effet, Bossangoa le chef lieu de la préfecture de l'Ouham, est située au Nord à 305 Km de Bangui la capitale de la République Centrafricaine. Elle a été érigée en commune en mille neuf cent soixante (1960). Elle couvre une superficie de 13.052 Km2 et compte une population estimée à 45.397 habitants.35

Cette commune est limitée au Nord par la sous-préfecture de Nana-Bakassa, au Nord-est par la commune de Koro-m'poko, au sud par la commune de Sougbé et à l'ouest par la commune de Ndoro-Mboli et de l'Ouham-Bac.

La population de Bossangoa composée majoritairement de l'ethnie Gbaya, se réparti entre les quatre (4) Arrondissements que compte cette commune. Notre objet

35 Monographie de la commune de Bossangoa, Novembre 2010, p.2

d'étude est axé sur les représentations sociales et les pratiques liées à l'utilisation des produits phytosanitaires : cas des cotonculteurs de Bossangoa. Cette commune étant vaste, cela nécessite d'importants moyens financiers, matériels et humains pour couvrir l'enquête toute entière. Ne disposant pas de tous ces moyens, nous avons jugé mieux enquêter auprès de deux principaux groupements situés respectivement chacun dans le troisième (3) et le quatrième (4) arrondissements. De ce fait, quelles sont les couches sociales directement concernées par cette étude ? La réponse à cette question fera l'objet de notre prochain paragraphe.

précédent sommaire suivant









La Quadrature du Net