WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les représentations sociales et pratiques liées à  l'utilisation des produits phytosanitaires en RCA: cas des cotonculteurs de Bossangoa.

( Télécharger le fichier original )
par Arsène Ferrera BINGUIMALET
Université de Bangui - Maà®trise 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE TROISIEME : PRESENTATION DE LA COMMUNE DE BOSSANGOA.

Ce chapitre présente le champ où cette étude se déroule. Il s'articule autour des points suivants :

ü Aperçu géographique et historique de la commune de Bossangoa, ü Présentation de la culture du coton et de l'usine d'égrainage,

ü Les structures intervenant dans la chaine de lutte phytosanitaires en RCA.

3.1. Aperçu géographique et historique de la commune de Bossangoa.

Cette première sous partie comporte des sous points suivants : la situation géographique, l'aperçu historique, l'organisation politique et administrative, les données socio-économiques et les données socioculturelles.

3.1.1. Situation géographique.

La commune de Bossangoa est le chef lieu de la Préfecture de l'Ouham. Elle couvre une superficie de 305km2 et est limitée du Nord au Sud par le Sous-préfecture de Nana-Bakassa et de l'Ouest à l'Est par celles de Bouca et de Bozoum. La souspréfecture de Bossangoa comporte six (6) communes dont celle de Bossangoa centre, celle de Soungbé, de Koro-M'poko, de l'Ouham-Bac, de Ben-Zambé et celle de Ndoromboli39.

Quant à la pluviométrie, la commune de Bossangoa bénéficie d'une pluviométrie d'une moyenne annuelle de 1500mm. La température annuelle reste dans l'ensemble élevée. C'est ainsi qu'on observe entre les mois de Janvier et Mars une température de 40°c à l'ombre. Toutefois, cette température varie entre le jour et la nuit.

En outre, le cours d'eau le plus important qui desservie la commune de Bossangoa, c'est la rivière Ouham, long de plus de 380 km qui a donné son nom à la Préfecture. Elle prend sa source dans le massif du Yadé à 1200 km d'altitude et est très poissonneuse. Cf. Carte de la Préfecture de l'Ouham, Annexes VIII et IX, page 123.

39 Monographie de la commune de Bossangoa, Novembre 2010, P.2

3.1.2. Aperçu historique.

Le groupe Gbaya était venu de la région de l'Adamaoua au Cameroun puis s'installa dans cet espace centrafricain au XIXème siècle. Le terme 'Gbaya' signifie 'frères' ; ce qui se traduit par l'esprit de solidarité et de liberté constaté au sein de ce groupe.

En fait, 'Bossangoa' est un mot gbaya dont la traduction veut dire 'cité des pierres dures'. Car à l'époque, le chef de cantonnement s'appelait 'Zangoa' ; celui-ci régnait en maître absolu car il était un grand guerrier redoutable avant les indépendances. C'était sur ses instructions qu'on organisait des guerres tribales40.

3.1.3. Organisation politique et administrative.

Selon la politique de décentralisation et de régionalisation instituée par la constitution du 14 Janvier 1995 et la Loi n°96.013 du 13 Janvier 1996, la commune de Bossangoa située dans la préfecture de l'Ouham est inscrite dans la Région Administrative n°3 et est en même temps le chef lieu de ladite région.

Sur le plan administratif, le milieu social étudié est placé sous l'autorité d'un préfet qui assure la conduite générale des affaires politico-administratives de sa localité de juridiction. Après lui, vient le Sous-préfet chargé d'animer la vie économique et politique de la localité. Selon cette hiérarchie toujours, vient le président de la délégation spéciale de ladite commune avec tous les membres qui travaillent en collaboration avec les chefs de groupes, des quartiers et villages.

Du côté des organisations politiques, il existe une pluralité de partis politiques qui concourent à l'expression démocratique et à la gestion du pouvoir. Ainsi, les formations politiques les plus représentées à Bossangoa sont : KNK, MLPC, PSD, PDCA, PNCN, PUN.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net