WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les représentations sociales et pratiques liées à  l'utilisation des produits phytosanitaires en RCA: cas des cotonculteurs de Bossangoa.

( Télécharger le fichier original )
par Arsène Ferrera BINGUIMALET
Université de Bangui - Maà®trise 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.1.3. Présentation des enquêtés par leur niveau d'instruction.

La figure qui suit, donne une vue sur le niveau intellectuel des enquêtés. Figure 3: La répartition des enquêtés selon le niveau d'instruction.

Variable niveau d'instruction

50

Effectif des enquetes

40

30

50

38

20

27

10

1

0

Aucun Primaire Secondaire Supérieur

Niveau d'étude

Source : Enquête sur terrain.

Selon la figure qui précède, 50 des enquêtés ont un niveau primaire ; 38, ont arrêté leur cursus scolaire au niveau secondaire, 27 par contre n'ont aucun niveau scolaire tandis qu'un seul enquêté a pu atteindre le niveau supérieur. Que peut-on dire d'une telle répartition ?

De prime abord, il convient de remarquer ici que, dans l'ensemble, nos enquêtés ont un faible niveau d'instruction. Cette situation est de nature à compliquer la tâche aux

délégués techniques chargés d'encadrer et de communiquer des directives techniques à ces derniers. Ensuite, cette répartition atteste aussi le dégoût et le mépris que les intellectuels centrafricains ont du travail de la terre. En effet, la plupart de ceux qui se disent intellectuels n'ont pas un penchant réel pour l'agriculture. Nombre d'entre eux visent le travail de Bureau où ils estiment gagner leur vie et de ce fait, être socialement bien assis. Ce constat explique en partie le faible développement de l'agriculture centrafricaine.

Les enquêtés ainsi présentés selon leur niveau d'instruction, nous abordons dans les lignes suivantes, la situation matrimoniale.

4.1.4. Présentation des enquêtés selon la variable situation matrimoniale.

La figure qui suit, donne une vue d'ensemble sur la situation matrimoniale des enquêtés.

Figure 4: La situation matrimoniale des enquêtés.

Marié (e)
84%

Variable situation matrimoniale

Célibataire
16%

Source : Enquête sur terrain.

Il ressort de cette étude que les personnes interrogées se retrouvent dans deux cas pour ce qui est de leur situation matrimoniale, comme le témoigne ce camembére : 84% sont des mariés ou mènent une vie de couple tandis que, 16% sont des célibataires.

A l'analyse de ce camembert, il convient de dire une fois de plus que la culture du coton est une activité qui a besoin de la main d'Suvre et l'idéal c'est pour les familles nombreuses. Car l'apport des enfants et des épouses constituent un atout. Pour les célibataires, il leur est souvent difficile. Mais de fois, ceux-ci s'associent avec les mariés

59 ou s'organisent dans des groupements informels dénommés en Sango ~~KELEMBA~~ pour cultiver leurs champs à tour de rôle.

La présentation des enquêtés selon la situation matrimoniale ainsi fini, nous passons au paragraphe suivant qui aborde la variable appartenance ethnique.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net