WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les représentations sociales et pratiques liées à  l'utilisation des produits phytosanitaires en RCA: cas des cotonculteurs de Bossangoa.

( Télécharger le fichier original )
par Arsène Ferrera BINGUIMALET
Université de Bangui - Maà®trise 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.2. Les représentations sociales des produits phytosanitaires.

empoisonnement, la connaissance de la toxicité des pesticides, la connaissance du danger des pesticides pour l'environnement et le tableau croisé de la variable NI et la question n°9 : ~~Quel est le degré de risque que les pesticides agricoles représentent pour la santé humaine ?~~

4.2.1. Opinion des enquêtés sur l'usage des pesticides agricoles.

Cette figure résume les opinions des enquêtés sur les différents usages que l'on peut faire avec les pesticides.

Figure 7: Opinions sur les différents usages des pesticides agricoles.

Usages possibles des pesticides

Usage multiple

Pécher les poissons

Chasser les animaux

Protéger les animaux domestiques

Protéger les cultures

4

4

13

19

76

Reponses des enquetes

0 20 40 60 80

Effectif des enquêtés

Source : Enquête sur le terrain.

A la question suivante : «Pour vous, les pesticides agricoles sont-ils destinés pour quels usages ? », les planteurs que nous avons interrogé répondent de la manière qui suit. 76 de l'effectif du total des enquêtés affirment que les pesticides agricoles sont destinés uniquement à protéger les cultures. Mais sans pourtant spécifier de quelle culture il s'agit. Pour eux en effet, les pesticides servent à protéger toutes les cultures vivrières ou industrielles comme le coton. C'est ainsi que certains planteurs conservent une partie de la quantité du liquide reçue pour chasser les insectes indésirables sur leurs cultures de sésames.

Le reste des enquêtés ont affirmé que ces produits peuvent servir à la protection des animaux domestiques (13), à pécher les poissons ou à chasser les gibiers. Pour d'autres encore, les pesticides ont un usage multiple. Ces derniers justifient leur point de vue en affirmant à côté de la protection des cultures (toutes les cultures confondues),

l'on peut bien utiliser ces produits à d'autres fins comme explicitent ces histogrammes. C'est ainsi que des pesticides-coton sont utilisés dans la culture maraichère chose qui n'est pas compatible avec les normes en vigueur.

En considérant les pesticides agricoles comme une arme de pêche et de chasse, certains planteurs de Bossangoa, consomment sans hésitation les produits de chasse et de pêche faite de cette manière. Alors, quel est l'impact de la consommation des poissons et gibiers tués par empoisonnement sur la santé humaine ? C'est ce à quoi la prochaine figure ci-dessous tente de nous expliquer.

4.2.2. Avis des enquêtés sur la consommation des gibiers tués par empoisonnement.

Le camembert ci-dessous résume le discours des personnes interrogées quant à ce qui pourra advenir après la consommation des poissons ou gibiers tués par empoisonnement.

Figure 8: Opinions des enquêtés sur la consommation des gibiers empoisonnés.

53%

Impact de consommation des gibiers
empoisonnés aux pesticides

18%

29%

Oui

Non

Ne sais pas

Source : Enquête sur terrain.

En ce qui concerne l'incidence de la consommation des gibiers ou poissons tués par empoisonnement aux pesticides, les réponses des cotonculteurs interrogés divergent fortement. A l'exception de 18% d'entre eux qui estiment ne savoir si une telle consommation a des effets sur la santé ou non, la majorité des planteurs interrogés soit 53% disent que cela n'a pas d'effet direct ou immédiat sur la santé humaine contre 29% qui eux, sont tout à fait d'accord qu'une telle pratique s'avère risquant pour la santé.

En justifiant chacun son point de vue, les 53% qui estiment que la consommation de ce genre n'est pas risquant pour la santé, raisonnent en terme de moyen et long terme, car ils savent que seule une forte quantité du liquide ingurgité dans l'organisme peut faire mal dans les minutes qui suivent. A l'inverse, une faible dose dans l'organisme ne représente pas un danger immédiat. Selon ces planteurs, si le danger est à moyen ou à long terme, cela est passable.

Un tel raisonnement ou une telle logique est de nature à occulter les risques sanitaires que les pesticides représentent pour la santé. C'est justement contre ces genres d'illusions que WILMA ARENDSE et al ont fait cette mise en garde que voici: « Tous les pesticides sans exception sont dangereux. Ne jamais oublier cette règle quand on travaille avec ces produits ! Les pesticides sont faits pour détruire des organismes nuisibles, insectes et champignons ressemblant peu à l'homme, mais cela ne veut pas dire qu'un produit fait pour détruire les premiers ne soit pas dangereux pour d'autres organismes vivants, et pour l'homme en particulier. »42

Ceci étant, nous abordons dans la même lancée, la vérification de la connaissance de ces planteurs sur le degré de toxicité de ces produits.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net