WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les représentations sociales et pratiques liées à  l'utilisation des produits phytosanitaires en RCA: cas des cotonculteurs de Bossangoa.

( Télécharger le fichier original )
par Arsène Ferrera BINGUIMALET
Université de Bangui - Maà®trise 2010
  

précédent sommaire suivant

5.2.4. Avis des enquêtés sur la gestion des emballages des pesticides.

La figure qui suit présente la destination finale des emballages des pesticides ou l'usage que les planteurs de coton en font après les traitements.

Figure 16: Usage final des emballages des pesticides.

Gestion des emballages des
pesticides

Laver et utiliser

Revendre à ceux qui sont dans le
besoin

Autodestruction au champ

48

18

18

Reponses des
enquetes

20 40 60

Effectif des enquêtés

Source : Enquête sur terrain.

La gestion des emballages pose un sérieux problème dans le monde rural en général et Bossangoa notre zone d'étude n'est en marge de cette difficulté. Ainsi selon les histogrammes ci-dessus, plus de 57% de l'échantillon interrogé affirment qu'ils lavent ces emballages pour soit les réutiliser ou soit les revendre à ceux qui sont dans le besoin. Seulement, 43% estiment pour leur part autodétruire ces récipients au champ.

A la lecture des réponses des planteurs interrogés et compilées dans ce graphique, il est clair que les pratiques de ceux-ci ne sont pas en conformité avec les procédures et normes en vigueur. En effet, que disent les recommandations relatives à la gestion des emballages de ces produits ? C'est à cette question que les deux auteurs que nous avons précédemment cité répondent en ces termes.

Selon ces auteurs, la gestion des emballages vides des pesticides doit se faire de la manière suivante :

ü Ne jamais réutiliser les emballages vides des produits phytosanitaires pour y mettre de l'eau ou de la nourriture ;

ü Refermer les emballages après usage de façon à éviter toute perte ou contamination et les stocker dans un endroit sûr.

ü Brûler les emballages en plastique et carton en se protégeant de la fumée qui s'y échappe, elle est trop toxique et par conséquent, le feu doit se faire loin des habitations tout en surveillant la direction du vent;

ü Les emballages métalliques doivent être perforés, écrasé puis enterrés dans un

endroit non habité à 50m d'un point d'eau et reboucher soigneusement le trou53.

Pour beaucoup de ceux qui disent laver ces emballages et utiliser, ils justifient leurs points de vue selon quoi, cela leur permet soit de conserver leurs semences, soit à puiser de l'eau ou soit encore à conserver de l'huile, du sel, du sucre ou du miel pour ce qui est des bouteilles en plastiques. Quant aux sachets de graines de coton et des sacs des intrants ou engrais, cela permet de bien conserver la farine de manioc pendant la saison des pluies. Voila quelques raisons évoquées par les planteurs pour ne pas détruire les emballages des pesticides comme les directives le leur recommandent.

La gestion de ces emballages varie en fonction du sexe. C'est pourquoi dans les lignes qui suivent, nous allons voir comment cela se passe du côté des femmes ou des hommes.

précédent sommaire suivant









La Quadrature du Net