WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etudes d'avant- projet détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de Ke- Macina au profit du village Ziranikoro: études topographiques avec un GPS différentiel Promark 500

( Télécharger le fichier original )
par Risley Marius GNASSOUNOU
Ecole nationale d'ingénieurs Abderhamane Baba Touré Mali - Ingénieur de conception en géodésie option topographie 2011
  

précédent sommaire suivant

Chapitre II. SCHEMA D'AMENAGEMENT DU PERIMETRE

2.1. Aperçu sur l'irrigation

Irriguer veut dire arroser artificiellement la terre et les plantes. Si les cultures pluviales dépendent entièrement des pluies, les cultures irriguées bénéficient d'arrosages organisés par l'homme au moyen de conduites d'eaux, de canaux, de réservoirs et de pompes etc.

· On parle d'irrigation totale lorsque les besoins en eau de la culture sont satisfaits par l'irriguant sans discontinuer d'un bout à l'autre du cycle cultural (cas de la zone de l'Office du Niger).

· On parle d'irrigation d'appoint lorsque l'arrosage artificiel seulement supplée l'arrosage par les pluies lorsque celle-ci est déficiente ou insuffisante.

On distingue deux grandes modes d'irrigation :

Le plus courant est l'irrigation par gravité qui imite l'écoulement naturel des eaux à la surface de la terre (cas de l'office du Niger) et l'autre est l'irrigation par aspersion qui projette l'eau en l'air pour laisser tomber sur les cultures sous forme de pluie.

Un écoulement est uniforme lorsque la profondeur de l'eau conserve une valeur constante pour toutes les abscisses du canal. Le débit et la vitesse moyenne sont les mêmes quelque soit l'abscisse considérée. L'écoulement est graduellement varié lorsque la forme géométrique et les dimensions des sections, la pente du radier, la profondeur de l'eau dans la section varient de façon continue, progressive et lente. La vitesse de l'écoulement dans les canaux est fonction de leur pente longitudinale, de leur section droite et de la rugosité des parois du canal. Elle est donnée par la formule suivante :

Formule de Chézy

V=C.VRI avec V= vitesse moyenne dans la section ; R= Rayon hydraulique ; I= Pente du radier ; C= coefficient constant qui dépend de la rugosité des parois du canal

Formule de Manning Strickler a donné une formule plus pratique et qui est la plus utilisée : C=(R1/6)/n=K.R1/6 avec K=1/n est une constante et n le coefficient de rugosité des parois.

V=K.R2/3.I1/2

Calcul du volume d'eau d'irrigation : Il est donné par la formule suivante V= B/C V=volume d'eau d'irrigation (mensuel ou annuel) à fournir au périmètre ;

B= besoin en eau (mensuel ou annuel) des cultures ; P= module pluviométrique ;

34

Projet de Fin d'Etudes - Risley Marius GNASSOUNOU - ENI/ABT - Novembre 2011

THEME : Etudes d'avant-projet-détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de ké-macina au profit du village ziranikoro : étude topographique avec un gps différentiel promark 500

 
 

C= coefficient d'efficacité de l'irrigation ; ETO= évapotranspiration de référence ; C= (eau dérivée-pertes)/eau dérivée ;

B= (ETO-P)/C

(Source : Cours de génie rural, M.T. Diakité ENI-ABT)

Tous ces préalables nécessitent une connaissance approfondie en hydraulique. Celle-ci permet la détermination de ces paramètres de base prédéfinie. Vu les normes de conception d'un périmètre irrigué à l'Office du Niger, l'apport dans cette phase a été la participation au découpage hydraulique de la zone d'étude avec l'aide de l'Ingénieur aménagiste. Sur la base des calculs hydrauliques et du dimensionnement du réseau effectué avec l'Ingénieur aménagiste, nous avions effectué le profil en long et en travers des différents axes des canaux avec le logiciel Mensura. Ceci a permis de quantifier la cubature de terrassement et d'évaluer le projet.

précédent sommaire suivant