WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etudes d'avant- projet détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de Ke- Macina au profit du village Ziranikoro: études topographiques avec un GPS différentiel Promark 500


par Risley Marius GNASSOUNOU
Ecole nationale d'ingénieurs Abderhamane Baba Touré Mali - Ingénieur de conception en géodésie option topographie 2011
  

précédent sommaire suivant

1.2. Matériels

1.2.1. Choix des matériels

Au cours des trente dernières années, le tachéomètre est resté l'outil de base du topographe.
Son utilisation nécessitait la plupart du temps la mise en place d'un cheminement polygonal

THEME : Etudes d'avant-projet-détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de ké-macina au profit du village ziranikoro : étude topographique avec un gps différentiel promark 500

 
 

pour le rattachement d'un chantier par rapport aux points connus. Ce cheminement était constitué des points intermédiaires et donc pas directement utilisés pour le levé de détails. Ce qui occasionnait des pertes de temps et diminuait la production. À l'heure où les coûts en carburant explosent, les délais qui se raccourcissent, la qualité est exigée, les limites de la méthode tachéométrique ont trouvé des solutions avec l'arrivée du GPS différentiel dont la mise en oeuvre exige l'utilisation d'au moins deux appareils GPS. On parle de mode différentiel parce qu'on travaille par différence de phase sur deux récepteurs placés sur deux points distincts et observant au même instant les mêmes satellites. La technique spatiale GPS est aujourd'hui l'outil privilégié pour se positionner avec une grande précision (centimétrique à millimétrique sur des distances de plusieurs milliers de kilomètres). Il permet de mesurer les coordonnées X, Y, Z d'un point de manière indépendante du réseau existant sans trop de difficultés. Cet outil est fondamental aussi bien pour les milieux industriels que pour les sciences de la terre. Le GPS est devenu une technique courante du topographe, qui est aussi utilisé de plus en plus en combinaison avec d'autres capteurs. Le GPS différentiel ProMark 500 de Asthech a été choisi pour relever le site. Le traitement des données s'est fait avec:

· Le logiciel Word pour la rédaction du PFE ; Excel pour les différents calculs ;

· Le logiciel Arcview et Google earth pour la réalisation des cartes de situation ;

· Le logiciel Mensura 7.0 pour les différents dessins techniques, les profils en long et les volumes de terrassement.

1.2.2. Planning d'exécution

En effet, une brigade topographique équipée du GPS différentiel ProMark 500 de Asthech est constituée pour l'exécution du levé et est composée de quatre personnes détaillée comme suit :

· Un Ingénieur topographe, chef de brigade, teneur du carnet électronique de terrain ;

· Un aide topo, porteur de la canne « rover ou mobile >> ;

· Une personne, la sentinelle de la « base >> ;

· Un chauffeur qui assure le déplacement de toute l'équipe durant le séjour.

Le système GPS différentiel ProMark 500 de Asthech est composée d'une valisette comportant deux récepteurs ProMark 500 « la base et le mobile >> et deux sacs de transport matelassés comportant tous les accessoires afférents au système GPS (fils de connexion, chargeurs etc.). A cela s'ajoute : 1 trépied ; 1 canne télescopique de 2 mètres ; 1 batterie de voiture de 12Volt ; 1 mât télescopique de 4 ou 6 mètres (maintenu vertical par des haubans et

22

Projet de Fin d'Etudes - Risley Marius GNASSOUNOU - ENI/ABT - Novembre 2011

THEME : Etudes d'avant-projet-détaillé de l'aménagement de 390 ha dans le casier de ké-macina au profit du village ziranikoro : étude topographique avec un gps différentiel promark 500

 
 

destiné à porter l'émetteur plus haut) et des piquets en fer de 30 cm qui seront fixés à terre auxquels seront attachés les haubans.

Le rendement moyen de l'équipe est de 60 ha/j si la végétation est moins dense, soit 8 jours de travail. Avec deux jours pour le voyage aller-retour, nous estimons alors 12 jours pour le levé des 390 ha avec une densité des points à tous les 50m. Un planning effectué pour le levé de la zone d'étude est détaillée comme suit :

Nombre de
jrs

Semaine 1

Semaine 2

 

2

3

4

5

6

7

1

2

3

4

5

Départ

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Levé TN
rattachement
et pose des
bornes

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Retour

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Tableau 1 : Planning d'exécution des travaux topographiques

précédent sommaire suivant