WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Documentation sur le statut des métis de pères Allemands au Togo entre 1905 et 1914. Présentation de documents allemands avec traductions ou résumés en français


par Essosimna Tomfei Marie-Josée ADILI
Université de Lomé (Togo ) - Maà®trise en lettres allemandes 2012
  

précédent sommaire suivant

2.3.2- Document n° 4 : Circulaire du gouverneur Zech relative à la prise en charge des métis par l'Administration coloniale

Source originale : Archives Nationales du Togo (ANT) - FA3/185, pp. 274-276

2.3.2.1- Texte original allemand

Runderlass betreffend die Fürsorge für Mulattenkinder.

Für den Unterhalt und die Erziehung derjenigen Mulattenkinder, für welche nicht in angemessener Weise gesorgt wird, haben die Leiter der Bezirksämter und Stationen die Fürsorge zu übernehmen, und dabei folgende Grundsätze zu befolgen:

Bis zur Vollendung des 6. Lebensjahrs sind die Mulattenkinder bei der Mutter zu belassen.

Alsdann sind die Knaben der Regierungsschule als Kostschüler, die Mädchen den Missionsanstalten zuzufüren.

Sind diese Massnahmen ohne Aufwand von Kosten nicht durch führ-bar [sic!] oder stellen sich ihrer Durchführung sonst Schwierigkeiten entgegen, so ist unter Darlegung des Sachverhalts an das Gouvernement zu berichten.

Die Leiter der Bezirksämter und Stationen haben sich persönlich von dem Wohlergehen der unter ihrer Obhut stehenden Mulattenkinder zu überzeugen, bis diese das 15. Lebensjahr vollendet haben.

An dem Prinzip, dass Mulatten als Farbige zu gelten haben soll durch obige Anordung nichts geändert werden.

Lome,den 9. Juli 1909

Der Gouverneur

gez. Graf Zech.

2.3.2.2 - Traduction intégrale du texte en français Circulaire relative à l'assistance aux enfants mulâtres

L'entretien et l'éducation des enfants mulâtres qui ne reçoivent pas d'aide convenable, doivent être pris en charge par les chefs de Circonscription et de Stations selon les principes suivants :

- Jusqu'à l'âge de 6 ans révolus, les enfants mulâtres doivent être laissés à leurs mères.

- Ensuite, les garçons doivent être envoyés comme pensionnaires à l'école gouvernementale, et les filles dans les établissements missionnaires.

- Au cas où ces mesures ne peuvent pas être appliquées sans engendrer des frais, ou bien si l'application de ces mesures rencontre quelques autres difficultés, un rapport doit être adressé au gouvernement, en y exposant les faits.

- Les Chefs de Districts et de Stations doivent s'assurer personnellement du bien-être des enfants mulâtres placés sous leur garde jusqu'à ce que ceux- ci atteignent l'âge de 15 ans révolus.

- Les dispositions ci- dessus énoncées ne doivent rien changer au principe selon lequel les mulâtres sont à considérer comme des gens de couleur.

Lomé, 09 Juillet 1909

Le Gouverneur,

Von Zech.

Commentaire succinct

Cette circulaire est la traduction en texte réglementaire de la décision issue de la conférence annuelle des administrateurs locaux tenue à Bassari en mars 1909 (document n° 3).

précédent sommaire suivant