WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Documentation sur le statut des métis de pères Allemands au Togo entre 1905 et 1914. Présentation de documents allemands avec traductions ou résumés en français

( Télécharger le fichier original )
par Essosimna Tomfei Marie-Josée ADILI
Université de Lomé (Togo ) - Maà®trise en lettres allemandes 2012
  

précédent sommaire suivant

Méthode employée et plan du travail

Notre thème de recherche a une portée historique. Cela nous impose donc de fonder le travail essentiellement sur une documentation historique, celle des Archives Nationales du Togo qui est la plus proche et la plus disponible, en y ajoutant, bien sûr, les publications également disponibles sur place, de même que des mémoires et thèses non publiés, consacrés à certains aspects de la question.

La sélection de documents d'archives qui est au coeur de notre travail a pour objectif de fournir une base de données fiables et vérifiables sur la réalité historique des métis allemands« du Togo. Elle est composée de divers textes réglementaires sur la question des métis allemands« au Togo : il y a d'un côté des textes généraux concernant l'ensemble de la question, et il y a des textes spécifiquement consacrés à des cas singuliers de métis ou de parents de métis. Nous les présentons donc selon cette classification.

Les documents présentés s'étendent sur la période de 1905 à 1914. Ce choix peut paraître arbirtraire, mais il correspond à l'évolution de la question des métis dans les colonies en général, et au Togo en particulier : c'est en 1905 que fut interdit officiellement le mariage mixte dans les colonies et c'est à partir de 1905 que le grand réformateur de l'administration coloniale allemande au Togo, le Comte Julius Zech, d'abord gouverneur intérimaire en 1904, puis gouverneur de plein pouvoir à partir de 1905, a mis la question des métis allemands sur le tapis, a engagé les pourparlers en vue de réglementer ce phénomène social. C'est en 1905 que, pour la première fois au Togo, des listes d'enfants métis furent dressées dans les localités côtières telles que Lomé et Aneho. C'est le début des mesures officielles en vue de régler les « problèmes » posés par la recrudesence des enfants métis. La dernière ordonnance prise en 1913 commençait à connaître un début d'application lorsque les Allemands dûrent quitter le Togo en 1914. Toutefois, la présente documentation n'est pas exhaustive en ce qui concerne les textes choisis. Nous avons seulement fait un choix qui nous paraît représentatif de la politique coloniale sur la question du métissage et des métis au Togo sous la colonisation allemande.

Dans la présentation des textes, nous proposons, généralement, d'abord un résumé en français du document original, puis le document lui-même dans sa version allemande. Lorsque le document original se révèle très important pour la compréhension du problème, nous avons proposé à la place (ou en plus) du résumé une traduction intégrale. Nous envisageons pour une phase ultérieure du travail une traduction intégrale française de tous les documents. Comme il s'agit d'une documentation qui doit illustrer l'état historique et actuel de la question, nous avons ajouté aux textes des illustrations qui nous paraissent adéquates pour soutenir notre argumentation, puisque les images parlent parfois mieux que les mots.

Le plan du mémoire lui-même comprend, outre l'introduction générale, une partie consacrée à la mise en perspective du sujet, trois parties consacrées respectivement à la présentation des deux catégories de documents et du commentaire sur l'ensemble des textes présentés, et enfin une conclusion générale. Le tout est suivi de la présentation des sources archivales et bibliographiques.

précédent sommaire suivant