WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Documentation sur le statut des métis de pères Allemands au Togo entre 1905 et 1914. Présentation de documents allemands avec traductions ou résumés en français


par Essosimna Tomfei Marie-Josée ADILI
Université de Lomé (Togo ) - Maà®trise en lettres allemandes 2012
  

précédent sommaire suivant

3.2 - Document n° 15 Les enfants métis du Dr. Krüger au Togo Source originale : Archives Nationales du Togo (ANT)-FA3/185 3.2.1 : Texte original allemand

Dr. med. Ernst Krüger, geb. 13. April 1870, Medezinalrat, 1901-1914 Regierungsarzt in Togo hatte folgende Kinder in Togo:

1. Klara Akoavi (Gobi) geb. (3.4.) 1907, Mutter Kokovi I aus Anecho (auch Kokoviga)

2. Magaretha Ablavi (Marguerite), geb. 25. Juni 1909 (25.5.1908), Mutter Kokovi II aus Anecho.

3. Ernst Oskar (Kodjo), geb. 25.Okt. 1909, Mutter Kokovi I (Kokoviga) aus Anecho.

4. Julia Afiavi, geb. 8.1.1912, Mutter Kokovi I (Kokoviga).

5. Quassi geb. 20.10.1912 Mutter Kokovi (Kind gest.?).

S. 303 "Sir, on the 16/6/1911 Dr. Krüger was appointed as guide to the children of Kokovi I and Kokovi II (Mulatto- children) - children born by himself - which appointment he accepted and promised faithfully care for the children. He intended to establish a coconut plantation on the lands to be acquired at Bagida for the children.

2) Vide Akten K 5, Band II, Lome-Stadt, page 1- 4. (heute FA 3/185, S. 2-7 se)

3) Mr.(Emmanuel) Ajavon bought the land for 1300 M. from the chief of Bagidah & sold it to Dr. Krüger as guidance to the children above mentioned - vide A 20 Lome-Land

4) Dr. was only acting for his children. Act 14/XI/19"

S.5-6 "Kaiserliche Bezirksamt Lome (Stadt), Lome, den 16.Juni 1911

Es erscheint, persönlich bekannt, der Regierungsarzt Dr.Krüger von hier. Es wurde ihm eröffnet, dass er zum Vormund für die von den Eingeborenen Kokovi I und Kokovi II geborenen Mulattenkinder, die von ihm selbst erzeugt sind, wie er hiermit anerkennt, nämlich

1. Cara Akoavi, 2. Ernst Oskar Kuadjo (Mutter: Kokovi I), 3.Magarete Ablavi (Mutter: Kokovi II) bestellt werde. Er versprach, treu und gewissenhaft für die Kinder zu sorgen. Er beabsichtigt, auf den für die Kinder zu erwerbenden Grundstücken in Bagida eine Kokosplantage68 anzulesen. v(orgelesen), g(enehmigt), u(nterschrieben) Dr.Krueger, Regierungsarzt. geschlossen Ledon".

3.2.2 : Traduction intégrale du texte en français Dr. Ernst Krüger, né le 13 avril 1870, conseiller médical, médecin du gouvernement colonial au Togo de 1901 à1914, a eu les enfants métis suivants avec des Togolaises :

1. Klara Akoavi (Gobi) née le 03 avril 1907, mère : Kokovi I d'Aného (encore appelée

Kokoviga)

68 Au sujet de la plantation de Dr. Krüger cf. Sebald 1988: 656

2.

Margaretha Ablavi (Marguérite), née le 25 juin 1909, mère : Kokovi II d'Aného.

3. Ernst Oskar (Kodjo), né le 25 octobre 1909, mère : Kokovi I d'Aného.

4. Julia Afiavi née le 8 janvier 1912, mère : Kokovi I

5. Quassi né le 20 octobre 1912, mère : Kokovi d'Aného (enfant décédé ?).

[Reconnaissance de paternité et procès verbal officiel]

p. 303 : Monsieur, le 16 juin 1911, le Dr. Krüger a été désigné comme tuteur des enfants de Kokovi I et de Kokovi II (enfants mulâtres), nés de lui-même, ce qu'il a accepté en promettant de prendre fidèlement soin des enfants. Il a exprimé son intention de créer une plantation de cocotiers sur un terrain à acquérir à Baguida pour ses enfants. M. (Emmanuel) Adjavon a acheté un terrain à 1300 M. auprès du chef de Baguida et l'a vendu au Dr. Krüger, tuteur des enfants ci-dessus mentionnés.

P. 5- 6 « Administration de la circonscription de Lomé-Ville, le 16 juin 1911.

Le Dr. Krüger, médecin du gouverement colonial, s'est présenté personnellement ici ce jour. Il lui a été [officiellement] signifié qu'il est le tuteur des enfants mulâtres nés des indigènes Kokovi I et Kokovi II, engendrés par lui-même, ce qu'il a accepté et reconnu, notamment pour les enfants suivants:

1) Clara Akoavi, 2) Ernst Oskar Kuadjo (Mère : Kokovi I)

3) Magarete Ablavi (Mère: Kokovi II)

Il a promis de s'occuper fidèlement et consciencieusement de ces enfants.

Il envisage de créer sur un terrain à acquérir à Baguida une plantation de cocotiers pour les enfants.

Lu et approuvé, signé Dr. Krüger Médecin d'Etat

Commentaire succinct

Nous avons ici un cas où le père allemand reconnaît officiellement ses enfants métis et promet par écrit de s'occuper d'eux. Au moment où fut signé cet acte officiel de reconnaissance de paternité en juin 1911, le Dr. Ernst Krüger avait eu 3 enfants de deux femmes indigènes de la ville d'Aného. Plus tard, il a eu encore deux enfants, précisément en 1912 [1.Julia Afiavi née le 8 janvier 1912, mère : Kokovi I, 2.Quassi né le 20 octobre 1912, mère : Kokovi d'Aného (enfant décédé ?)].

La reconnaissance de paternité et de responsabilité signée par le Dr. Krüger au profit de ses enfants métis est conforme aux dispositions jusque-là adoptées par l'administration coloniale allemande pour responsabiliser les administrateurs et les commerçants allemands du Togo. En ce sens, le Dr. Krüger est un père allemand digne d'être cité en exemple. Par son geste, il aurait pu sans doute aussi accorder officiellement son nom allemand à tous ses descendants métis, si l'ordonnance du 18 octobre 1913 signée par le gouverneur n'était pas venue ôter aux métis le droit de porter des noms allemands.

précédent sommaire suivant