WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Fréquence et prise en charge des abdomens aigus chirurgicaux dans le service de chirurgie de l'Hôpital provincial de Kananga du 01 janvier 2010 au 31 décembre 2012

( Télécharger le fichier original )
par Vally NDUMBI TEMUANGUDI
Université de Notre- Dame du Kasai RDC - Memoire presenté en vue de l'obtention du grade de docteur en médecine 2013
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

LISTE DES ABREVIATIONS

AAC : abdomen aigu chirurgical

AINS : anti inflammatoire non stéroïdien

ASP : abdomen sans préparation

càd : c'est-à-dire

cc : centimètre cube

cm : centimètre

CHK : Complexe Hospitalier de Kananga

CRP : protéine C réactive

D10 : dixième vertèbre dorsal

DNS : douleur abdominale non spécifique

ECG : électrocardiogramme

Ex : exemple

FID : fosse iliaque droite

FIG : fosse iliaque gauche

GEU : grossesse extra utérine

HCG : human chorionic gonadotropin

K+ : potassium

L1 : première vertèbre lombaire

m : mètre

mEq : milli équivalent

mm : milli mètre

OIA : occlusion intestinale aiguë

OMS : Organisation Mondiale de la Santé

ORL : Oto-rhino-laryngologie

TA : tension artérielle

TD : tube digestif

TR : toucher rectal

TV : toucher vaginal

PLAN

I. Epigraphe

II. Dédicace

III. Remerciements

IV. Liste des abréviations

Introduction

Ière partie : Aperçu théorique

Chapitre I : Rappel anatomo-physiologique de l'abdomen

1.1. Généralités

1.2. Squelette osseux de la cavité abdominale

1.3. L'estomac

1.4. L'intestin grêle

1.5. Le côlon

1.6. Les annexes du tube digestif

Chapitre II : L'abdomen aigu chirurgical

2.1. Définition

2.2. Epidémiologie

2.3. Anamnèse

2.4. Etiologie de la douleur abdominale

2.5. Symptomatologie

2.6. Sémiologie

2.7. Diagnostic différentiel des douleurs abdominales

2.8. Explorations para-cliniques

2.9. Prise en charge

II. IIème partie : Aperçu pratique sur l'abdomen aigu chirurgical

Chapitre III : Cadre du travail, sujets et méthodes

3.1. Cadre du travail

3.2. Sujets

3.3. Méthodes

Chapitre IV : Les résultats

4.1. Présentation des résultats

4.2. Analyse des données

Chapitre V : Discussion

Chapitre VI  : Conclusion et recommandations

Résumé

Bibliographie

Table des matières.

INTRODUCTION

L'abdomen aigu chirurgical, entendons par là, les douleurs abdominales aiguës, recouvrent chez l'enfant des pathologies organiques et fonctionnelles très diverses.

Deux écueils sont à éviter :

- D'une part, banaliser l'existence de douleurs abdominales en méconnaissant une urgence chirurgicale avec parfois des conséquences graves : lésions irréversibles d'un organe et/ou mise en jeu du pronostic vital.

- A l'inverse, il est dangereux de poser une indication chirurgicale inutile chez un enfant ayant une pathologie médicale qui peut être décompensée par l'anesthésie et/ou l'intervention médicale.

Ceci vaut aussi bien pour l'enfant que pour l'adulte.

Il est donc nécessaire de procéder par étape et de reconnaître :

- La douleur abdominale aiguë évocatrice d'une urgence chirurgicale : ceci nécessite de connaître la sémiologie propre à chaque âge ;

- La pathologie chirurgicale la plus vraisemblablement responsable de ces douleurs ;

- Le degré du traitement.

La sémiologie des douleurs abdominales aiguës varie en fonction de l'âge.

Pour toute douleur, il faut retracer l'anamnèse (intervention, traumatisme), l'histoire de l'épisode récent, les signes d'accompagnement (généraux, digestifs, urinaires).

L'examen doit être minutieux, et complet avec : la prise de la tension artérielle, un examen ORL et pulmonaire, l'examen de l'abdomen, des bourses, des orifices herniaires et éventuellement en fonction du contexte, un toucher rectal.

L'ensemble de ces renseignements suffit le plus souvent pour avoir une orientation diagnostique.

Des examens complémentaires simples peuvent être utiles : la numération formule sanguine et la CRP, la radiographie d'abdomen sans préparation et l'échographie abdominale ou abdomino-pelvienne.

Ainsi donc, notre travail sera articulé en deux grandes parties : la première qui va passer en revue de la littérature sur les abdomens aigus, allant du rappel anatomophysiologique de l'abdomen à l'abdomen aigu chirurgical proprement dit qui va être sanctionné par la prise en charge ; et la deuxième partie qui concernera à son tour un aperçu pratique sur les abdomens aigus chirurgicaux qui ira aussi des brefs détails sur le Complexe Hospitalier de Kananga, notre cadre d'étude, la présentation de résultats des données récoltées sur terrain et la discussion. Un résumé mettra point final à notre travail, précédé par une conclusion et quelques recommandations.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.