WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Fréquence et prise en charge des abdomens aigus chirurgicaux dans le service de chirurgie de l'Hôpital provincial de Kananga du 01 janvier 2010 au 31 décembre 2012

( Télécharger le fichier original )
par Vally NDUMBI TEMUANGUDI
Université de Notre- Dame du Kasai RDC - Memoire presenté en vue de l'obtention du grade de docteur en médecine 2013
  

précédent sommaire suivant

2.7. Diagnostic différentiel des douleurs abdominales.

Les douleurs abdominales même intenses, ne signifient pas toujours une urgence chirurgicale.

Les douleurs abdominales peuvent être d'origine non viscérale : douleur musculaire (contracture du psoas) ou douleur (syndrome de Cyriax, hernie de Spiegel, projection antérieure de douleurs disco vertébrales).

Les pneumopathies aiguës de forme abdominale sont une expression classique.

L'infarctus du myocarde à forme abdominale est fréquent et souvent trompeur d'où l a pratique d'un ECG et dosage enzymatique.

L'épilepsie à forme abdominale existe mais très rare.

En fonction des étiologies et de la topographie des douleurs :

ü Douleurs à la FID :

Localisation la plus fréquente des douleurs abdominales 50% des patients, dans ce cas, ont une urgence chirurgicale. La première cause reste l'appendicite aiguë.

Etiologies des douleurs de la FID :

- Appendicite,

- Iléite terminale,

- Diverticulite caecale,

- Appendicite épiploïque,

- Tumeur caecale,

- Abcès tubo-ovarien,

- Rupture de GEU,

- Torsion de l'ovaire,

- Corps jaune hémorragique,

- Pneumopathie à la base pulmonaire droite.

Mais la simple poussée d'une colopathie fonctionnelle peut parfaitement simuler un tableau d'appendicite, mais sans fièvre et sans syndrome inflammatoire, ainsi que l'absence de la défense.

ü Douleurs à l'hypochondre droit :

Les douleurs abdominales dont le siège est l'hypochondre droit font suspecter en premier lieu une origine biliaire.

Etiologie des douleurs de l'hypochondre droit :

- Cholécystite,

- Colique hépatique,

- Thrombose portale,

- Péri hépatite à Chlamydiae,

- Colique néphrétique,

- Pyélonéphrite,

- Abcès hépatique,

- Infarctus rénal,

- Appendicite rétro caecale.

ü Douleurs à l'hypochondre gauche :

Les douleurs abdominales dont l'origine est l'hypochondre gauche sont d'origine pancréatique, colique et parfois la rate.

Etiologies des douleurs de l'hypochondre gauche :

- Diverticulite sigmoïdienne,

- Pancréatite caudale,

- Colique néphrétique,

- Pyélonéphrite,

- Infarctus splénique,

- Abcès splénique,

- Rupture de la rate,

- Colique ischémique.

ü Douleurs à la FIG :

A c niveau, les 2 principaux diagnostics sont une infection des annexes ou bien une sigmoïdite diverticulaire.

Etiologies des douleurs de la FIG :

- Diverticulite sigmoïdienne,

- Colique ischémique,

- Appendicite épiploïque,

- Abcès tubo-ovarien,

- Torsion annexielle,

- GEU.

ü Douleurs d'origine gynécologique :

Les douleurs abdominales d'origine gynécologique sont les principaux diagnostics différentiels, en premier lieu la GEU, la torsion d'annexes et la salpingite.

ü Douleurs épigastriques :

La première cause des douleurs épigastriques est vraisemblablement fonctionnelle : la dyspepsie.

Les autres causes sont :

- Ulcère gastroduodénal,

- Dyspepsie pseudo-ulcéreuse,

- Migraine biliaire,

- Pancréatite aiguë

ü Douleurs péri-ombilicales :

Les principales causes des douleurs épigastriques sont :

- Pancréatite aiguë,

- Ulcère gastroduodénal,

- Diverticulite,

- Infections gynécologiques,

- Dissection aortique,

- Occlusion du grêle ou du côlon.

ü Douleurs hypogastriques :

Elles sont fréquemment d'origine gynécologique. La GEU reste bien sûr le premier diagnostic à évoquer et à éliminer.

Les autres causes sont :

- GEU,

- Infection gynécologique,

- Occlusion,

- Diverticulite,

- Péritonite.

ü Douleurs abdominales diffuses :

La douleur abdominale diffuse fait évoquer d'emblée le diagnostic de péritonite dont la prise en charge est chirurgicale.

ü Etiologies rares des douleurs abdominales :

Il existe des causes qui peuvent être responsables des douleurs abdominales ; le développement de l'imagerie permet parfois de les reconnaître sans qu'elles aient été évoquées initialement :

- Appendicite épiploïque primitive,

- Infarctus segmentaire du grand épiploon,

- Hernies internes,

- Invagination intestinale aiguë,

- Iléus biliaire,

- Hématome spontané de l'intestin grêle,

- Volvulus d'organes intra-abdominaux.

ü Causes médicales des tableaux douloureux aigus abdominaux :

Il existe plusieurs situations médicales peu fréquentes mais qui doivent connues car elles sont potentiellement responsables de tableaux pseudo chirurgicaux :

- Porphyries aiguës,

- OEdème angioneurotique héréditaire,

- Maladie périodique ou fièvre méditerranéenne,

- Vascularites.

ü Douleurs abdominales d'origine métabolique :

- Insuffisance surrénalienne aiguë primitive ou secondaire,

- Hypercalcémie.

ü Douleurs abdominales de la femme enceinte :

La femme enceinte peut présenter des urgences chirurgicales souvent difficiles à reconnaître en cas d'une grossesse avancée et du fait de la contre-indication de l'imagerie radiologique.

A ce niveau, il est indispensable pour nous de signaler qu'on, parmi les grands syndromes abdominaux aigus non traumatiques, deux grandes entités dont les péritonites et les occlusions intestinales aiguës.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.