WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de l'influence de la température sur le développement et la mortalité larvaire du criquet pèlerin dans les conditions de laboratoire

( Télécharger le fichier original )
par Mathias KAYALTO
Institut agronomique et vétérinaire Hassan II du Maroc - Diplome de 3ème cycle 2011
  

précédent sommaire suivant

V. Méthode d'étude du cycle biologique

Il nous est paru logique, comme toute autre recherche entreprise, de suivre le cycle biologique de S. gregaria en laboratoire depuis l'éclosion (x jour) jusqu'au stade imaginal (y jour). Les oothèques obtenus du CNLAA sont placées dans des incubateurs (photo) à une température d'incubation de 30 #177; 3°C et 60#177;3% d'humidité relative. Aussitôt après quelques jours d'incubation (12 jours), 31 larves sont écloses et automatiquement placées dans une cage contenant de perchoirs pour que les jeunes larves puisses se percher afin de facilité les mues. Les larves sont alimentées avec une quantité de blé. Le renouvellement de l'aliment et le nettoyage des boites sont assurés tout le jour. Chaque jour les durées larvaires et les mortalités sont relevées.

5.1. Développement larvaire

Après l'éclosion échelonnée sur au moins 3 jours ; les larves passent par plusieurs stades successifs au cours de son développement. La mue intermédiaire qui a lieu juste après l'éclosion donne naissance à une larve de 1er stade. Elle est considérée comme une vraie mue [5]. Ensuite les larves sont passées par 5 stades successifs. Les conditions de croissance de développement ont été caractéristiques. (30 #177; 3°C  et 60#177;3%).

Le développement larvaire est marqué par un événement important : le retournement des ébauches alaires qui a été observé au 24ième jour. La pointe de celles-ci est d'abord dirigée vers le bas, puis ensuite vers le haut. Elle a été constatée vraisemblablement entre le 3ème et le 4ème stade. L1= 06 jours ; L2 = 05 ; L3 = 05 jours ; L4 = 05 jours L5 = 07 au total 30 jours. Pour muer, la larve s'accroche tête en bas sur une branche du perchoir. L'ancienne cuticule se rompt au niveau de la nuque. La larve à demi sortie de son ancienne cuticule se retourne ensuite sur le support et s'immobilise tête en haut, contractant rythmiquement son abdomen.

Tableau 1 : durée de développement des larves par rapport au nombre de jours, la température et l'humidité

Stades de développement

Températures T°C (moyenne)

Humidité relative (%)

Nombre de jours

Observations

Embryonnaire

31.87

60.4

12 #177; 2

 

L1

33.92

55.75

06

 

L2

36.80

57.75

05

 

L3

35.95

54.00

05

 

L4

35.57

48.24

05

 

L5

34.92

50.83

07

 

Total

34.83

54.49

40 #177; 2

 

Figure 4 : développement larvaire en fonction des jours

Selon R. Guilbot et R. Hogrel, la durée de développement est fonction de la température. Les auteurs indiquent que si la température est à 25°C, la durée est de 20 jours ; pour une température de 30°C la durée est de 30 jours. Le tableau montre que la durée de développement des larves s'est déroulée en 30 jours à la température (température moyenne dans la cage) de 34.83°C et l'humidité (relative moyenne dans la cage d'élevage) de 54.49%. Cela prouve bien que la température joue un rôle dans le développement et la survie du criquet pèlerin.

Photo 9 Larves L1

Photo 10 : Larves 5 perchées

Photo 11 : larves L5 en train de se chauffer

Photo 12 : mue imaginale

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !